Félix Roy « Recrue de l’année » aux trois pistes locales (Granby, Drummond, RPM)

Autosport à Granby, Drummond et Cornwall

(Photo: Alexis Raymond)

Napierville, le 6 septembre 2022 – L’accumulation de résultats pour King Autosport lors du weekend passé impressionne : Quatre top-10 en finales à Granby et Drummond, trois top-10 à Cornwall (essais, qualification et finale de 100 tours « Canadian Nationals »), Félix qui officialisé son titre de recrue de l’année en modifié à Granby, Drummond, et (presque) à RPM. On parle donc d’un total de 5 finales dans le top-10 par les deux frères.

Objectifs de King Autosport : Atteints

Les Championnats modifié de Granby et Drummond se sont terminés ce weekend passé alors que celui de RPM Speedway sera décidé vendredi le 16 septembre. Parmi ses objectifs pour la saison, King Autosport et Félix visait le titre de de recrue de l’année en classe modifié et terminer la saison dans les top-10 aux points pour les trois pistes. C’est chose faite, sauf l’officialisation de ces résultats au RMP Speedway prévue pour le 16 septembre.

Pour sa part, Jérémy Roy a décidé de ne pas se présenter à toutes les courses tenues aux trois pistes, ce qui a naturellement affecté son total de points pour le championnat.

L’accumulation de points au fil de la saison et le weekend passé qui tient presque du magique montre bien comment le niveau de professionnalisme de l’équipe de Martin Roy a évolué de façon remarquable au cours de la saison 2022. Les objectifs en début de saison étaient ambitieux, surtout avec un pilote-recrue comme Félix Roy en modifié, et un nouveau chef d’équipe (Steve Morin), en plus de Jérémy Roy, fort d’une seule saison en modifié.

Jérémy Roy

L’ainé des frères Roy avoue que Granby est sa piste préférée et qu’il se sent toujours à l’aise sur son tracé unique. « Je me suis bien amusé vendredi soir, avec une machine qui sous-virait un petit peu mais que j’ai su corriger en ajustant mon style de pilotage, Pour la qualification, nous avons monté un rapport final plus court pour améliorer l’accélération en sorties de virage. Nous avons ensuite monté un rapport entre l’ancien et le nouveau pour la finale, puis décidé après la finale de retourner à l’ancien rapport pour les prochaines visites à cette piste. Pas un succès éclatant sauf pour le fait d’avoir ajouté à notre matrice de connaissance motricité / état de la piste / température ambiante / usure des pneus / possibilités de dépassement. On saura pour la prochaine fois ! Parti 6e en finale à Granby, j’ai tout de même terminé 6e en m’amusant comme un fou, » ajoutait Jérémy.

À Drummond le samedi soir, Jérémy a pris le départ de la course de qualification en 4e place et terminé 5e après les huit tours. Parti 14e en finale, il termine 10e après une course ralentie par une seule neutralisation donc avec peu de chances de doubler. « J’ai couru ma meilleure course à Drummond cette saison, avec une voiture presque parfaire. Il me reste à être plus chanceux pour les tirages des positions sur la grille de départ, » de conclure le pilote heureux de sa performance et de celle de l’équipe.

Félix Roy

Félix Roy se sent lui aussi à l’aise à Granby. Parti 6e pour la finale de 50 tours, il glisse jusqu’à la 11e place avant de remonter et terminer en 8e place. « Ma voiture méritait plus qu’une 8e place, l’absence de neutralisation nous a enlevé des chances de de doubler lors des relances toujours serrées. J’aime le tracé et j’ai réussi à remporter le titre de Recrue de l’année avec une bonne avance sur le second et terminer 7e au championnat pour la saison, » toujours selon le nouveau champion.

À Drummond le samedi soir, la 91 de Félix cafouillait en sortie de virage en première sortie et en qualification. Réparée pour la finale, la voiture marchait du feu de dieu, alors que Félix remontait de la 11e place sur la grille jusqu’à une 8e place brillante pour la course, et à la 6e place pour le titre 2022.

À Cornwall le dimanche soir, Félix retrouve une machine idéale avec des réglages super-efficaces, une mécanique pétante de santé et obtient trois top 10 au final : de 4e à la période de chauffe de 3 tours, puis 7e sur une demi-finale de 10 tours, et la 9e place contre les 25 concurrents lors de la finale de 100 tours.

« La chimie fonctionnait à merveille, la mécanique était parfaite, et tous les petits changements aux réglages au fil de la soirée ont payé. Presque magique ! » selon le pilote heureux de sa soirée.

Martin Roy

« En plus des objectifs sportifs, je visais aussi des objectifs de gestion et de professionnalisme pour la saison : que les voitures soient de plus en plus vite au fil de la saison, que Steve Morin (le nouveau chef d’équipe) s’adapte rapidement à nos deux jeunes pilotes et eux à lui, que les voitures (modifiés et Gros Bloc) soient fiables à 100%, et que tout le monde communique facilement et travaille en équipe ! Je crois que nous avons réalisé tous ces objectifs et dépassé mes expectatives. Nous passons maintenant à la planification pour 2023 ! » déclarait un propriétaire d’équipe comblé !

Prochaines courses

Vendredi, 16 septembre – RPM Speedway

Samedi, 10 septembre – Drummondville, Soirée des champions

Dimanche, 11 septembre – Cornwall

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s