La Tour de Montréal, finaliste au PMI International
Montréal, le 20 octobre 2020 – Le Parc olympique de Montréal se démarque une fois de plus avec son projet de revitalisation de la Tour de Montréal, alors qu’il est l’un des trois finalistes du prestigieux prix Projet de l’année du PMI International, qui récompense l’excellence en gestion de projets à travers le monde. Le Parc a été retenu dans le trio de tête avec les projets Trans-Anatolia Pipeline and South Caucasus Pipeline Expansion (vainqueur) et Fort McMurray West 500kV Tranmission, parmi les 13 projets sélectionnés et évalués par un panel d’experts.

Afin de donner une nouvelle vocation à la Tour de Montréal et lui permettre d’accueillir des locataires de prestige après 30 ans d’inoccupation, l’ambitieux projet de revitalisation a relevé un nombre impressionnant de défis techniques et démontré une grande capacité d’innovation. Près d’une centaine de parties prenantes se sont mobilisées pour livrer un bâtiment de base dans les coûts et les délais et accueillir Desjardins, un fleuron de l’économie québécoise. Dans le respect de la signature architecturale de Roger Taillibert, la plus haute tour inclinée au monde dévoile désormais sa structure unique, mise en valeur par un mur rideau de 5 000 m2, et soutenue par des systèmes à la fois esthétiques et performants.

« Le fait d’être finaliste pour ce prix de réputation internationale est l’équivalent de remporter la Coupe Stanley en matière de bonne gestion de projet. C’est l’aboutissement d’un travail d’équipe exemplaire, qui souligne le professionnalisme et l’expertise de nos employés ainsi que de toutes les entreprises qui ont œuvré et collaboré pour faire de la Tour de Montréal un des plus beaux espaces commerciaux dans la métropole », mentionne Michel Labrecque, président-directeur général du Parc olympique. De plus, il ajoute « M. Taillibert, qui est malheureusement décédé l’an dernier, avait, lors de l’une de ses dernières visites, apprécié nos efforts pour refaire une beauté à sa tour et surtout lui donner vie avec ses premiers locataires depuis la fin de sa construction en 1986 ».

« Je suis très fier de notre équipe qui a relevé le défi et n’a pas hésité à travailler dur pour mener à bien ce projet », affirme pour sa part Maurice Landry, premier vice-président, Construction et entretien. « Nous avons pu démontrer qu’un organisme public, tel que le Parc olympique, pouvait réaliser ce projet avec les mêmes exigences que le secteur privé, dans les délais et le budget impartis, tout en assurant un niveau de qualité architecturale exceptionnel. Ce fut une réussite totale et aujourd’hui, la population du Québec et les nombreux touristes peuvent admirer avec fierté la tour emblématique du Stade olympique en constatant qu’elle est enfin mise en valeur, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. »

De gauche à droite : Michel Labrecque, président-directeur général; Maurice Landry, premier vice-président, Construction et entretien et Nadir Guenfoud, directeur, Projets majeurs.

L’ambitieux projet de rénovation de la Tour de Montréal s’inscrit dans la relance du Parc olympique entamée depuis 2012, qui a vu de nombreux projets et événements d’envergure se succéder dans ces installations mythiques québécoises.

Cette prestigieuse nomination s’ajoute aux nombreuses récompenses remportées dans la foulée de la revitalisation de la Tour de Montréal, soit :
• Le prix Projet de l’année 2019 lors du gala élixir de PMI Montréal;
• Le prix CANBIM 2017 dans la catégorie Design et ingénierie;
• Deux récompenses lors de la 13e édition des GRANDS PRIX DU DESIGN, dans la catégorie Bureau plus de 20 000 pi² et Design de produit en petite série – Appareil d’éclairage;
• Une mention d’honneur lors de la remise des prix INOVA, dans la catégorie « catalyseur social et économique », soulignant l’impact significatif de ce projet d’envergure pour le rayonnement de l’est de Montréal.
À propos du prix Projet de l’année du Project Management Institute (PMI)
Fondé en 1969, le PMI est une organisation de renommée mondiale dans les domaines de la recherche et du développement en gestion de projet, au service de près de 3 millions de professionnels incluant plus de 600 000 membres, répartis dans 214 pays. Son prestigieux prix du Projet de l’année récompense une organisation dont le professionnalisme et l’expertise ont apporté une contribution majeure en matière de gestion de projet. Plus spécifiquement, le prix reconnaît les projets complexes de grande envergure qui se sont démarqués en termes de pratiques de gestion de projets, de bénéfices organisationnels et d’impacts positifs sur la société.

À propos du Parc olympique
Création architecturale audacieuse de Roger Taillibert, le Parc olympique a été construit à la fois pour la présentation des Jeux olympiques d’été de 1976, et pour accueillir les Expos de Montréal, qui y ont séjourné pendant 27 ans. Depuis son inauguration, il a accueilli plus de cent millions de visiteurs, que ce soit pour admirer la ville de Montréal au sommet de la plus haute tour inclinée au monde, pour assister à un événement présenté au Stade, pour s’entraîner au Centre sportif, qui abrite également l’Institut national du sport du Québec, ou encore pour participer à une activité extérieure sur l’Esplanade.

Le Stade olympique, avec ses 56 000 sièges, est la seule enceinte au Québec pouvant recevoir plus de 22 000 personnes lors de grands rassemblements intérieurs. En 2018, le Stade a été occupé pendant 208 jours (incluant le montage, la tenue de l’événement et le démontage) et a accueilli au-delà de 220 000 visiteurs.

Son quadrilatère, en considérant ses installations et sa centaine de partenaires sur le site, est fréquenté par quatre millions de visiteurs chaque année. Générateur de plus de 2 500 emplois et symbole international de Montréal, le Parc olympique est un important moteur de développement économique et touristique. Ouvert sur le monde et en harmonie avec sa communauté environnante qu’est l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, ce parc urbain moderne est un site récréotouristique et événementiel unique où se côtoient création, découvertes, divertissement et activité physique.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Un nouveau gérant pour les Aigles

Trois-Rivières, le 20 octobre 2020 — L’organisation des Aigles de Trois-Rivières annonce la mise sous contrat du nouveau gérant de l’équipe et ancien joueur des Aigles de 2014 à 2018, Matthew Rusch.

Le directeur général René Martin se veut très enthousiaste et confiant pour l’avenir de l’équipe dont la ligue s’est nouvellement associée à la MLB. « Avec Matthew, nous sommes entre très bonnes mains. Je n’ai pas de doutes quant à ses capacités de recrutement. Quoi de mieux qu’un américain qui s’installe à Trois-Rivières, qui est apprécié de ses partisans et qui s’implique dans la communauté pour attirer de nouveaux joueurs dans notre belle ville? »

Pour Rusch, c’est une grande opportunité qui lui est offerte : « C’est mon rêve depuis de nombreuses années! Je me réjouis de mener les Aigles vers succès dans la nouvelle ligue Frontier. Mon objectif est d’avoir une équipe très compétitive et performante, mais surtout, une équipe dont ma communauté peut être fière. Trois-Rivières est ma ville et je la représenterai au mieux de mes capacités. Ensemble, nous ferons le nécessaire pour avoir une grande saison 2021 ».

Le retrait du numéro 22

En 2019, les Aigles ont procédé au retrait du chandail de Matthew Rusch pour souligner son implication et ses performances sur le terrain. Auteur de 31 victoires, 445 retraits au bâton, un championnat des éliminatoires de la ligue Can-Am, Matthew Rusch aura été un des très bons lanceurs de l’histoire du baseball indépendant. En 14 saisons dans le baseball professionnel, il a cumulé un important total de 1 134 retraits sur des prises. Il a par ailleurs agi en tant qu’entraîneur-chef pour les Cascades de Shawinigan dans la LBMQ en 2019 et 2020. Il a mené son équipe en final les deux années consécutives.

Un processus de sélection bien établi

Un comité de sélection a préalablement été mis en place afin de déterminer qui serait le nouveau gérant de l’équipe. Formé du directeur général René Martin, l’ancien gérant des Aigles Pierre-Luc Laforest, l’ancien joueur professionnel Éric Gagné et l’ancien commissaire de la ligue Can-Am Miles Wolff, le comité a passé en entrevue plusieurs candidats dont trois sont sorties du lot. C’est Matthew Rusch qui s’est démarqué et qui a obtenu le poste.

Le poste d’entraîneur des lanceurs est, quant à lui, octroyé à Kyle Lafrenz, receveur des Aigles de 2014 à 2017, qui a lui aussi choisi Trois-Rivières pour y vivre. « Kyle était de loin mon premier choix pour ce poste. Il apporte son professionnalisme, ses connaissances et son amour du baseball. Les entraîneurs doivent être des leaders, des enseignants et des exemples pour nos jeunes joueurs. Kyle est plus que qualifié dans tous ces domaines et il est sans aucun doute un élément précieux pour l’organisation », soutient Rusch, gérant des Aigles de Trois-Rivières.

L’organisation, qui entame sa neuvième année, commence à forger son histoire et s’encrer dans le patrimoine trifluvien. « C’est le fun de ramener des joueurs que nous connaissons, qui ont déjà joué pour les Aigles et qui ont adopté notre région. », ajoute René Martin, directeur général.

Et voici les commentaires du nouveau gérant des AIGLES:

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

KRISTOFFERSSON REVENDIQUE UNE VICTOIRE SPECTACULAIRE EN CATALOGNE

Timmy Hansen et Anton Marklund prennent le huitième tour des podiums Andreas Bakkerud et Mattias Ekstrom en vedette mais ratent les meilleurs résultats
Le Suédois Johan Kristoffersson a remporté une victoire spectaculaire au Logitech G FIA World RX de Catalogne, huitième manche du Championnat du Monde fia de Rallycross présenté par Monster Energy (18 octobre).
La 24e victoire en carrière du pilote Volkswagen Polo de Kristoffersson Motorsport a permis à Kristoffersson de maintenir son avantage au sommet du classement des pilotes, alors qu’il vise une troisième couronne record.
Kristoffersson a d’abord perdu du terrain face au Suédois Mattias Ekstrom de KYB Team JC dans la course aux points du Championnat des pilotes sur le Circuit de Barcelone-Catalunya, alors qu’il se qualifiait cinquième au classement intermédiaire, avec Ekstrom le meilleur qualifié.
Double champion du monde RX (2017 et 2018) Kristoffersson a pris le dessus sur le champion 2016 Ekstrom en demi-finale, et a utilisé un rythme supérieur pour battre le champion des pilotes 2019 Timmy Hansen, de la Suède, en finale.
Kristoffersson a pris le deuxième rang de la finale et a survécu au contact avec le Norvégien Andreas Bakkerud dans le premier virage pour prendre la tête de la course. Le virage un incident – dans lequel Monster Energy GCK RX Cartel Bakkerud a été forcé dans le mur à l’intérieur de la piste – a terminé la course du Norvégien, sa Renault Megane se faire frapper par l’Audi S1 de KYB Team JC Robin Larsson de la Suède, qui a également pris sa retraite.
Kristoffersson a mené la finale pendant les trois premiers tours avant de prendre son tour de joker – un itinéraire alternatif que chaque pilote doit prendre au moins une fois dans chaque course – ce qui a donné l’équipe Hansen Timmy Hansen, de la Suède, la tête. Hansen a pris son joker au sixième tour et Kristoffersson est revenu en tête pour prendre la victoire. Hansen (Peugeot 208) a ajouté une deuxième place à sa victoire de la septième manche dans le Logitech G FIA World RX de Pirineus-Barcelona 2030. Le Suédois Anton Marklund, pilote GCK Bilsten, a décroché son premier podium de la saison avec la troisième place d’une Renault Megane RS RX.
Ekstrom a été classé quatrième après un problème dans la finale avec son Audi S1.
Il a toutefois remporté la huitième manche du Champion Fast Start Award et KYB Team JC continue de mener le classement du Championnat du Monde RX Par équipes.
« ‘ai eu un bon départ en finale, j’ai vu Andreas tomber en arrière, je ne m’attendais pas à ce qu’il soit là – je pensais qu’il était plus loin que lui. Je ne pouvais rien faire de différent être honnête, mais à partir de là, nous avons joker avant Timmy aujourd’hui, j’ai vu Timmy avait quatre nouveaux pneus, mais j’avais deux nouveaux pneus et je lui ai donné absolument tout pour réussir à le battre. Je suis tellement heureux, nous avons eu le rythme toute la journée, mais ne pouvait pas vraiment le montrer, j’ai eu du trafic à chaque session. La demi-finale a été très agréable et puis en finale nous avons eu un bon rythme. C’est un grand soulagement », a déclaré le vainqueur Kristoffersson.
Hansen occupe la troisième place du classement mondial des pilotes RX.
« pour l’ensemble du week-end, c’est un résultat fantastique, nous avons fait beaucoup de travail et c’est vraiment payant. La victoire d’hier sera certainement le point culminant, je vais porter cela avec moi. Aujourd’hui, ça ne s’est pas tout à fait bien tiré, je pense que notre rythme était peut-être meilleur aux points, mais la course ne s’est pas déroulée comme nous. J’ai eu de la chance dans la finale avec le carnage, je suis sorti assez bien et après que j’ai essayé de prendre la bataille à Johan, mais aujourd’hui il est allé à lui, alors félicitations à lui. Je suis très heureux, ça a été un week-end fantastique pour nous, a-t-il dit.
Marklund était ravi de décrocher son premier podium de 2020.
« C’est un grand soulagement parce que nous avons eu un podium au premier tour à Holjes où nous avons terminé troisième, mais malheureusement obtenu une punition et a été déplacé vers le bas. Après cela, nous n’avons pas vraiment eu le rythme et l’équipe a travaillé si dur. Bilstein a travaillé si dur aussi et maintenant il commence à payer. La voiture se comporte très bien et nous avons le rythme. C’était un peu une lutte en finale parce que j’étais sur quatre pneus d’occasion, et déjà au premier tour, je pensais que les autres étaient trop rapides pour moi, mais nous avons réussi à tenir ensemble et grimpé jusqu’à la troisième place. Je suis vraiment content, a dit Marklund.
Le Finlandais Niclas Gronholm, de GRX Taneco, et le Russe Timur Timerzyanov, ont terminé quatrième et cinquième de la Hyundai i20 de l’équipe en demi-finale deux. Le Belge Enzo Ide a atteint sa première demi-finale mondiale RX pour l’équipe JC Raceteknik et a terminé sixième en demi-finale avec une Audi S1. Kevin Hansen (Peugeot 208) de l’équipe Hansen, de Suède, s’est qualifié pour la première ligne de la demi-finale avec la troisième place du classement intermédiaire, mais a perdu du temps dans le trafic et a fini quatrième. L’Allemand Timo Scheider a terminé cinquième en demi-finale avec ALL-INKL.COM Seat Ibiza de Muennich Motorsport et le Hongrois Tamas Karai (Audi S1) ont terminé sixièmes. L’Allemande Mandie August (Seat Ibiza) de ALL-INKL.COM Muennich Motorsport, s’est qualifiée pour la 13e place du classement intermédiaire à son deuxième départ mondial en RX.

Le Britannique Oliver Bennett (BMW Mini) de Xite Racing a été 14e, le Français Patrick Guillerme (Hyundai i20) 15e et le Britannique Liam Doran (Renault Megane) de Monster Energy GCK RX Cartel, 16e.
Le Suisse Yuri Belevskiy (Audi A1) a remporté sa deuxième victoire du week-end lors de la deuxième manche du Championnat d’Europe de Rallycross fia pour le Super1600.
Le pilote de Volland Racing a pris le maximum de points du classement intermédiaire, demi-finale et victoire finale pour prolonger son avance en Championnat. La Russe Marat Kniazev (Audi A1) a terminé deuxième et la Hongroise Gergely Marton (Audi A1) a complété le podium. Le Russe Artur Egorov (Audi A1), le Portugais Joao Ribeiro (Skoda Fabia) et le Tchèque Josef Susta (Skoda Fabia) ont complété la finale. Paul Bellamy, Senior Vice President of Motorsports Events chez IMG, a conclu : « Félicitations à Johan pour sa quête de remporter le Championnat du Monde RX Drivers 2020.

C’était génial de voir nos protagonistes du titre 2019, Timmy Hansen et Andreas Bakkerud se battre à l’avant où ils appartiennent ce week-end et c’est une honte énorme qu’Andreas n’a pas été en mesure de contester pour un podium aujourd’hui. Bravo à Timmy et Anton pour avoir terminé sur le podium et à Yuri pour sa double victoire à l’Euro RX Super1600 ce week-end. Je suis sûr que toutes les équipes et les pilotes vont travailler dur maintenant avant la prochaine manche à Spa-Francorchamps. »
La neuvième manche du Championnat du Monde fia de Rallycross aura lieu au Spa World RX du Benelux (21-22
novembre).

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

HANSEN VICTORIEUX EN CATALAN THRILLER

Timmy Hansen remporte la victoire en Catalogne pour devenir le quatrième vainqueur du World RX 2020 Johan Kristoffersson prend la deuxième place et prolonge la tête du classement des pilotes
Kevin Hansen monte sur le double podium pour Team Hansen

Le Suédois Timmy Hansen a couru vers la victoire au Logitech G FIA World RX de Pirineus-Barcelona 2030 , septième manche du Championnat du Monde FIA ​​de Rallycross présenté par Monster Energy (17 octobre), sa première victoire depuis le titre Pilotes 2019.

Le champion en titre s’est qualifié pour la première ligne de la finale avec un jeu complet de pneus neufs à sa disposition sur la Peugeot 208 Supercar du Team Hansen. Le Suédois Johan Kristoffersson, leader du Championnat des Pilotes 2020 avec trois victoires à son actif, est parti de la pole position et a mené la dernière course de la phase d’ouverture, mais quand il a fait son tour de joker – un itinéraire alternatif que chaque pilote prend beaucoup une fois dans chaque course – au sixième tour, Hansen a pris la tête après une série de tours presque parfaits, et Kristoffersson a dû se contenter de la deuxième place sur la ligne d’arrivée.

La victoire de Hansen – de moins d’une demi-seconde – fait de lui le quatrième vainqueur différent de 2020 en sept manches, et l’a hissé au troisième rang du classement des pilotes. Kristoffersson de Kristoffersson Motorsport, au volant d’une Volkswagen Polo, avait pris la position TQ (meilleur qualificatif) dans le classement intermédiaire, et la victoire en demi-finale et deuxième de la finale a aidé le champion du monde RX 2017 et 2018 à prolonger son avance au classement 2020. 25 points.

Le Suédois Kevin Hansen a terminé deuxième derrière son coéquipier et frère aîné Timmy Hansen en demi-finale deux et a terminé troisième de la finale pour répéter le double podium pour l’équipe Hansen de la ronde catalane en 2019.

Le Finlandais Niclas Gronholm, pilote du GRX Taneco, s’est hissé au quatrième rang de la finale. Il a dépassé le challenger pour le titre 2020 et le champion des pilotes 2016 Mattias Ekstrom, de Suède, lors de la finale. Ekstrom de KYB Team JC a surmonté des défis techniques avec son Audi S1 ​​au cours de la septième manche de la saison pour terminer cinquième et reste en lice pour le titre à trois manches de la saison restantes. KYB Team JC a maintenu sa position en tête du classement du championnat par équipes.

Andreas Bakkerud, norvégien de Monster Energy GCK RX Cartel, a réalisé sa meilleure performance de la saison à ce jour. Il a signé le temps le plus rapide en Q2 et a terminé sixième de la finale.

«J’ai l’impression que je viens de battre l’imbattable. Pendant tant d’années, nous avons chassé cette Volkswagen, en équipe privée, en équipe d’usine avec Peugeot et maintenant à nouveau en équipe privée. Les gars ont fait de la magie à la maison, nous avons testé très dur mais nous sommes sur quelque chose et nous sommes venus ici avec le sentiment que nous avions le rythme. Mais, j’avais besoin de tout sortir de moi-même dans cette finale, c’était difficile de suivre Johan au début, puis à partir du moment où j’ai pris le joker dont j’avais besoin pour obtenir chaque virage à 100%. Je dois dire que j’ai même eu un peu de chance à plusieurs reprises sur ces tours, mais c’était tout ce que j’avais. Johan a encore fait un week-end fantastique, mais j’ai finalement réussi à le battre en finale et c’est fantastique d’être le vainqueur », a déclaré Timmy Hansen.

Kristoffersson était satisfait d’un autre point fort. Le Suédois a également remporté la septième manche du Champion Fast Start Award. «Il y a eu des détails ici et là aujourd’hui. La Q2 n’était pas optimale, le départ en finale n’était pas non plus parfait, mais j’ai quand même réussi à sortir le premier après le départ. Mais toutes ces choses sont de petits détails, pour le tableau d’ensemble, je dois être très heureux, prendre 27 points et prolonger la tête du championnat. Le rythme était fantastique depuis les essais libres, nous devons être heureux et respecter nos concurrents aussi, Timmy et toute l’équipe Hansen ont fait un travail fantastique entre les courses, j’ai vu qu’ils avaient testé et poussé et c’est ce qui nous garde aussi sur nos gardes », a déclaré Kristoffersson.

Le podium de Kevin Hansen était son deuxième de la saison. « Quelle journée. Timmy a fait de manière absolument incroyable, Barcelone et lui est une combinaison magique. J’ai vu dans ses yeux avant la finale qu’il voulait la victoire aujourd’hui. Pour moi, c’était un bon premier virage dans la finale, je suis sorti troisième mais j’ai raté un peu de vitesse à Timmy et Johan devant. Aujourd’hui, ils étaient dans une classe à part. Je suis super excité d’être à nouveau sur le podium et pour l’équipe d’obtenir un autre double podium à Barcelone. Enfin, c’est une récompense pour tout le travail que nous faisons et pour y mettre notre vie, notre passion et notre passion », a-t-il déclaré.

Le Russe Timur Timerzyanov, pilote du GRX Taneco, a terminé quatrième en demi-finale sur une Hyundai i20 après avoir perdu du temps au départ. Oliver Bennett de Xite Racing, de Grande-Bretagne, a fait un retour au World RX et a terminé cinquième. L’Allemand Timo Scheider, qui courait pour ALL-INKL.COM Muennich Motorsport, a abandonné au deuxième tour de la première demi-finale en raison d’un problème technique. Anton Marklund de GCK Bilstein, de Suède, s’est classé trois fois parmi les premiers en qualifications et a terminé quatrième en demi-finale deux, devant Robin Larsson de KYB Team JC, de Suède. Larsson a atteint les demi-finales en tant que première réserve. Il s’est d’abord qualifié 13e du Classement Intermédiaire après un abandon de sa course Q2 et une pénalité pour premier contact dans le coin, il s’est ensuite battu avec Marklund dans le premier tour de la demi-finale mais a terminé cinquième.

Le Belge Enzo Ide a terminé 13e au classement final. Lors de son premier départ de la saison, le pilote Audi S1, avec le Team JC Raceteknik, s’est qualifié 12ème mais s’est retiré avant les demi-finales en raison d’un problème technique. Cela a porté Robin Larsson de KYB Team JC dans le top 12. Le Hongrois Tamas Karai a terminé 14e, le Français Patrick Guillerme a terminé 15e avec une Hyundai i20 et à ses débuts en World RX, Mandie August de Muennich Motorsport, d’Allemagne a marqué un Point de championnat 16e.

La première manche du Championnat d’Europe FIA ​​de Rallycross pour Super1600 a également eu lieu au Logitech G FIA World RX de Pirineus-Barcelona 2030. Le Suisse Yuri Belevskiy, pilote Audi A1 de Volland Racing, a pris le départ de la première ligne de la grille pour la finale et a dépassé son coéquipier Gergely Marton, de Hongrie, au premier tour de la course pour remporter la victoire. Le Finlandais Rasmus Tuominen a pris la troisième place lors de ses débuts aux Championnats d’Europe avec une SET Promotion Renault Twingo. Le Norvégien Marius Bermingrud (Audi A1), le Russe Arthur Egorov (Audi A1) et le Portugais Joao Ribeiro (Skoda Fabia) ont complété les derniers.

Paul Bellamy, Senior Vice President of Motorsports Events chez IMG , a conclu:«Quelle brillante journée d’action nous avons eue au Logitech G FIA World RX de Pirineus-Barcelona 2030. Les organisateurs locaux ont fait un excellent travail pour organiser son week-end à double tête dans des circonstances mondiales difficiles, et les pilotes ont fait l’affaire. sur la bonne voie. Félicitations à Timmy, Johan et Kevin pour avoir terminé sur le podium, cela montre à quel point le championnat est compétitif cette année que nous avons eu quatre vainqueurs en sept tours et nous avons hâte de tout refaire au huitième tour demain dans le Logitech G FIA World RX de Catalunya avant la quatrième édition du nouveau RX After Track alimenté par Monster Energy sur nos chaînes Facebook et YouTube . »

La huitième manche du Championnat du Monde FIA ​​de Rallycross aura lieu demain (18 octobre), également sur le Circuit de Barcelona-Catalunya pour le Logitech G FIA World RX de Catalogne.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Les stations de ski obtiennent le feu vert avec des mesures sanitaires bien définies

Saison 2020-2021

Terrebonne, le 16 octobre 2020 – L’Association des stations de ski du Québec et ses 75 stations ont reçu le feu vert pour compléter leurs préparatifs en vue de la saison de glisse 2020-2021. Les stations du Québec devront respecter en tout point les recommandations de la Santé publique, en fonction de la couleur de leur zone d’alerte, afin d’assurer en priorité la sécurité des amateurs de sports de glisse et du personnel des centres de ski.

Les mesures sanitaires qui s’appliqueront dans les stations de ski cet hiver ont été finalisées ces dernières heures avec la direction de la Santé publique en collaboration avec les autorités gouvernementales.
« Les autorités se sont penchées minutieusement sur les spécificités de l’industrie et les réalités opérationnelles propres aux stations de ski. Le travail d’analyse a été exceptionnel. Le succès de notre saison passe maintenant par l’adhésion à ces mesures par les stations, bien sûr, mais aussi par nos visiteurs. La conjugaison des efforts de toutes les parties prenantes nous permettra d’avoir une saison de glisse malgré la pandémie », insiste Yves Juneau, président-directeur général de l’Association des stations de ski du Québec.

Les ajustements opérationnels applicables aux travailleurs œuvrant dans l’industrie du ski feront l’objet d’une confirmation de la part de la CNESST à la suite des travaux présentement en cours concernant la protection des travailleurs en condition hivernale.

Soulignons que les mesures édictées pour le Québec s’inscrivent dans un mouvement mondial qui vise à permettre aux adeptes de sports de glisse de pratiquer leur activité préférée l’hiver prochain. Que ce soit ailleurs au Canada, aux États-Unis ou en Europe, les grands pays où l’on pratique les sports d’hiver ont tous autorisé l’ouverture des stations de ski sur leur territoire la saison prochaine.

D’un point de vue d’affaires, les mesures sanitaires auront un impact significatif sur les frais d’exploitation des stations en plus d’affecter grandement leurs revenus. Celles-ci ne comptent pas seulement sur les revenus de billetterie pour assurer le succès d’une saison. L’impact du plan sanitaire sur les revenus d’une station de ski en zone rouge sera majeur puisque les services de location d’équipements et les écoles de ski ne pourront être en opération.

« Nous outillons nos membres pour faire face à la situation afin d’assurer la santé et la sécurité de tous, tout en offrant une expérience agréable aux skieurs. D’ailleurs, une vaste campagne de sensibilisation est en préparation par l’Association pour encourager les clients et le personnel en station à observer les consignes sanitaires de la prochaine saison », précise M. Juneau.

Registre des visiteurs
Pour bien se préparer à profiter de la saison blanche et éviter les mauvaises surprises, les skieurs devront être à l’affût des informations diffusées par leur station de ski préférée. Parmi les diverses mesures mises en place, la Santé publique souhaite qu’un registre des visiteurs soit tenu quotidiennement. L’ASSQ a d’ailleurs lancé un projet pour permettre aux stations de ski qui ne disposent pas d’un outil électronique d’être équipée adéquatement.

La collaboration et la flexibilité de la communauté de skieurs seront importantes afin que l’expérience sur les montagnes cet hiver soit agréable pour tous. Voici les quatre principales recommandations aux skieurs et planchistes :

• S’informer à l’avance des mesures et consignes sanitaires mises en place par la station.
• Acheter les billets de ski à l’avance sur le site internet de la station ou sur boutique.maneige.ski.
• Porter un couvre-visage en tout temps que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur.
• Respecter le code de conduite en montagne.

Consignes de base applicables à tous les niveaux d’alerte

• Distanciation de 2 mètres dans tous les lieux fréquentés par les skieurs et planchistes;
• Port du couvre-visage à l’intérieur;
• Port d’un cache-cou ou d’une cagoule couvrant le nez et la bouche à l’extérieur pour tous les visiteurs de 3 ans et plus;
• Lavage des mains fréquent;

« Rappelons que les 75 stations du Québec mettront en œuvre des mesures sanitaires dans un contexte exigeant et jamais vécu jusqu’ici. L’Association souhaite que les skieurs réitèrent leur appartenance aux stations québécoises en continuant de les visiter en toute sécurité », conclut Yves Juneau.

À propos de l’Association des stations de ski du Québec et de l’industrie
Fondée en 1979, l’ASSQ est un organisme sans but lucratif regroupant l’ensemble des stations de ski au Québec. Sa mission est de promouvoir et de défendre les intérêts des stations, de favoriser le développement de la relève et de supporter l’industrie afin d’offrir aux skieurs et planchistes des expériences mémorables en montagne. Le ski alpin et la planche à neige sont pratiqués par environ 1,4 million de Québécois.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

14 086 $ amassés pour Leucan


 Victoriaville, le 15 octobre 2020 – Les joueurs, entraîneurs et membres de l’organisation des Tigres de Victoriaville ont relevé avec brio le Défi têtes raséesMD Leucan, présenté par Proxim, mercredi après-midi. Au terme de l’événement, un montant de 14 086 $ a été remis à l’organisme !

This image has an empty alt attribute; its file name is tigres-leucan.jpg
Cette campagne de financement, amorcée il y a quelques semaines par l’attaquant des Félins Nicolas Daigle, s’est avérée un véritable succès puisqu’elle se veut la troisième plus lucrative de l’année 2020 pour Leucan. 

« Lorsque j’ai appris que mon petit frère Nathan était atteint du cancer, je souhaitais faire quelque chose afin de soutenir Leucan, qui vient en aide de diverses façons aux jeunes ainsi qu’aux familles qui traversent des épreuves difficiles en raison de la maladie. Nous avons donc eu l’idée de partir une collecte de fonds et de relever le Défi têtes rasées. Je dois dire que je suis très heureux des résultats obtenus avec cette campagne ! », indique Daigle.

Au total, près d’une vingtaine de joueurs ont pris part au Défi têtes rasées, en plus des entraîneurs et membres de l’organisation. De quoi rendre heureux l’attaquant de 18 ans des Tigres, qui a réalisé le défi devant son petit frère Nathan, qui regardait en direct sur vidéo.

« Ma famille et moi sommes énormément touchés d’avoir eu un tel appui de la part de mes coéquipiers et de l’organisation. Nathan était très content de voir les gars se raser devant lui, ce fut un beau moment ! »

À propos du Défi
Le Défi têtes rasées Leucan est une activité de financement majeure qui mobilise la communauté dans un élan de solidarité afin d’offrir des services aux familles d’enfants atteints de cancer. C’est aussi un geste de soutien envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux.
 
À propos de Leucan Mauricie-et-Centre-du-Québec
Leucan Mauricie-et-Centre-du-Québec fait partie des neuf bureaux régionaux de Leucan, l’Association fondée en 1978. Dès le diagnostic et à toutes les étapes de la maladie et de ses effets, Leucan est une alliée fidèle de centaines de membres dans la région touchés par le cancer pédiatrique. Grâce à une équipe qualifiée, ayant développé une expertise de pointe dans le domaine, l’Association peut offrir des services distinctifs et adaptés auxquels s’ajoutent le financement de la recherche clinique et le Centre d’information Leucan.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

LES CHAMPIONNATS DU MONDE PAR ÉQUIPE DE L’ITF CHEZ LES 85 ANS ET PLUS REBAPTISÉS COUPE LORNE MAIN

L’ITF honore ainsi la légende canadienne du tennis pour vétérans

Toronto, le 13 octobre 2020 – La Fédération internationale de tennis (ITF) a annoncé mardi qu’à partir de 2021, les Championnats du monde masculin par équipe chez les 85 ans et plus seront rebaptisés Coupe Lorne Main en l’honneur du regretté Canadien. Lorne Main a été choisi pour cet honneur à la suite d’un vote unanime du Comité du tennis pour vétérans de l’ITF et à l’approbation du conseil d’administration de l’ITF après que Tennis Canada ait proposé son nom dans le cadre du processus de nomination.

Lorne Main, qui est décédé en octobre 2019 à l’âge de 89 ans, a participé à 11 tournois du Grand Chelem chez les professionnels et a été couronné champion du prestigieux Masters de Monte-Carlo en 1954. Il a été membre de l’équipe canadienne de la Coupe Davis de 1949 à 1955 et en a été le capitaine de 1958 à 1961.

Après sa retraite, Lorne Main est devenu une véritable légende au tennis pour ses exploits sur le circuit des vétérans. Grâce à ses 40 trophées dans toutes les catégories d’âge, de 55 à 80 ans et plus, il est reconnu comme l’un des joueurs les plus titrés de l’histoire du circuit de tennis pour vétérans de l’ITF. Il a également été le premier lauréat du Prix pour réalisations exceptionnelles au tennis pour vétérans de l’ITF.

« Le tennis est un sport d’une vie et personne ne l’a mieux illustré que Lorne », commentait David Haggerty, président de l’ITF. « Le fait d’évoluer sur le circuit des vétérans pendant plus de 30 ans et d’avoir remporté des titres dans toutes les catégories d’âge auxquelles il a participé est remarquable. Mais le fait d’avoir également pris part à des épreuves du Grand Chelem et d’avoir représenté le Canada à la Coupe Davis en tant que joueur et capitaine est encore plus exceptionnel. Il a également été convenu que la Coupe du monde par équipe pour les femmes de 85 ans portera le nom de la joueuse britannique Angela Mortimer, championne du Grand Chelem et membre du Temple de la renommée du tennis international. »

« Tennis Canada est honoré de voir l’un de ses joueurs émérites reconnu de manière aussi prestigieuse », déclarait madame Jennifer Bishop, présidente du conseil d’administration de Tennis Canada. « Nous sommes très reconnaissants que le comité du tennis pour vétérans de l’ITF ait décidé à l’unanimité de rebaptiser les épreuves des Championnats du monde par équipe pour les 85 ans en l’honneur de Lorne Main, qui a été un grand ambassadeur pour notre sport et a représenté le Canada avec une immense fierté. La contribution de Lorne au tennis canadien est remarquable et, sur un plan personnel, il a joué un rôle majeur dans mon développement en tant que joueuse et en tant qu’être humain. Je ne peux imaginer quelqu’un de plus digne de cet honneur. »

« Nous tenons à exprimer notre plus sincère gratitude à la Fédération internationale de tennis pour ce magnifique honneur », soulignait Kevin, le fils de Lorne, au nom de la famille Main. « C’est un hommage bien mérité pour un homme qui a évolué au plus haut niveau du sport pendant près de 80 ans. Le tennis a été sa vie, et rien ne le rendait plus fier que de porter l’emblème de Tennis Canada sur sa poitrine alors qu’il participait à des compétitions de l’élite. Rien non plus ne le rendait plus heureux que les amitiés qu’il avait nouées tout au long de sa vie en jouant au tennis. »

« Il aimait la compétition, mais il chérissait ces amitiés plus que quiconque ne le saura jamais. Nous avons eu la chance d’être aux premières loges pendant tout son parcours chez les vétérans et les super vétérans et nous pouvons affirmer que cet honneur est très significatif pour nous. Notre famille est très reconnaissante envers les nombreux amis qui nous ont ouvert leur cœur au fil des ans, et envers Tennis Canada pour toutes ces années de soutien indéfectible. »

À propos de Tennis Canada
Tennis Canada, dont les origines remontent à 1890, est une organisation sportive nationale sans but lucratif dont la mission est d’assurer la croissance du tennis au Canada et dont la vision est de devenir un chef de file mondial au tennis. Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation et l’excellence. Tennis Canada possède et administre deux prestigieux tournois de l’ATP Tour et de la WTA ; les volets masculin et féminin de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale, ainsi que cinq tournois professionnels de l’ATP et de l’ITF. De plus, il possède et soutient financièrement quatre autres tournois professionnels au Canada. Tennis Canada administre également des centres nationaux/programmes d’entraînement à Toronto, Montréal, Vancouver et Calgary. Tennis Canada est membre de la Fédération internationale de tennis, du Comité olympique canadien et du Comité paralympique canadien. De plus, Tennis Canada administre, commandite et choisit des équipes pour la Coupe Davis, la Fed Cup, les Jeux olympiques et paralympiques et forme des équipes nationales pour les juniors, les vétérans et les joueurs de tennis en fauteuil roulant. Tennis Canada investit ses excédents budgétaires dans le développement du tennis. Pour obtenir plus amples renseignements sur Tennis Canada, visitez notre site Web au http://www.tenniscanada.com et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

(André Bouchard:albp@sympatico.ca)

Les Alouettes sur les ailes de Nolinor Aviation pour les dix prochaines années

    Les Alouettes de Montréal et Nolinor Aviation ont annoncé jeudi qu'ils feront équipe pour les dix prochaines années, alors que Nolinor demeure le partenaire officiel des vols nolisés de la formation. Cette nouvelle entente va cependant plus loin que la précédente, car un aéronef de type Boeing 737 a été personnalisé à l'image de l'équipe.
Photo: Maxime Wibert-Ward

La formation montréalaise devient ainsi la première de la Ligue canadienne de football à avoir son propre avion à ses couleurs. Le Boeing 737 a été spécialement configuré et personnalisé pour accommoder toute l’équipe et pour pouvoir transporter tout l’équipement nécessaire aux matchs à l’extérieur.

«Nous sommes très fiers de poursuivre notre partenariat avec Nolinor Aviation, une entreprise d’ici. Leur proposition est très originale, nous pouvons compter non seulement sur leurs services de transport aérien pour nos déplacements, mais cette fois ce sera dans un avion à nos couleurs, a dit Mario Cecchini, président des Alouettes. Ce partenariat nous offre plusieurs avantages. Nous avons une plus grande flexibilité quant aux horaires de voyage, en plus de continuer à travailler main dans la main avec un partenaire qui offre toujours un service hors-pair et ce, toujours dans la bonne humeur.»

Les Alouettes voyageront donc à bord d’un appareil à leurs couleurs pour toutes leurs rencontres à l’étranger. Elle bénéficie de ce service de vol nolisé pour choisir ses heures de départ et de retour, ce qui s’avère un atout indéniable pour la préparation hebdomadaire de l’équipe.

«Pour cette deuxième entente de partenariat avec les Alouettes, nous voulions proposer une offre de service unique pour faire rayonner à la fois le club et également notre savoir-faire au niveau de la personnalisation des services en matière de transport aérien. Offrir des solutions personnalisées en matière de transport aérien c’est notre force depuis plus de 25 ans», a affirmé Marco Prud’Homme, président chez Nolinor Aviation.

L’avion est déjà en circulation depuis quelques semaines et est devenu le sujet de plusieurs publications sur les réseaux sociaux et ce peu importe la région que l’appareil visite. L’une des premières missions de cet appareil a d’ailleurs consisté à livrer de l’équipement médical à des régions dans le besoin au début de la pandémie. Une vidéo a été réalisée pour présenter le processus de peinture qui a permis de transformer un avion de Nolinor Aviation aux couleurs des Alouettes de Montréal.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Éclosion de COVID-19 chez le Phœnix

Longueuil, QC – Depuis le début de la présente semaine, les joueurs et le personnel du Phœnix de Sherbrooke avaient été placés en isolement préventif et dépistés pour la COVID-19 en concordance avec notre protocole. Suite à la réception des résultats, huit (8) échantillons se sont révélés positifs sur l’ensemble des résultats reçus.

Les activités du Phœnix sont toujours suspendues indéfiniment. La période d’isolement obligatoire pour les joueurs ainsi que les membres du personnel est d’une durée minimale de 14 jours. La LHJMQ ainsi que l’organisation du Phœnix demeurent en contact étroit avec la direction de la Santé publique de l’Estrie.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Message intégral de la direction du PHOENIX

L’Armada et le Phœnix suspendent leurs activités après un test positif à la COVID-19

L’Armada et le Phœnix suspendent leurs activités après un test positif à la COVID-19

Longueuil, QC – Un test positif à la COVID-19 a été enregistré au sein des joueurs de l’organisation de l’Armada de Blainville-Boisbriand, qui suspend du même coup ses activités en personne. Le Phœnix de Sherbrooke, qui a affronté l’Armada à deux reprises le weekend dernier, a également mis ses activités sur pause le temps que les autorités de Santé publique complètent leur enquête.

La ligue a également envoyé une communication aux dirigeants de l’Armada dans laquelle les étapes suivantes du protocole sanitaire médical ont été réitérées:

Les joueurs et le personnel hockey ont été placés en isolement et seront testés;
Les autorités de la Santé publique ont été contactées par la ligue. Ils font actuellement l’enquête sur la nature des contacts entre les joueurs et le personnel. Tous les constats seront partagés avec les équipes et le circuit.

(André Boouchard: albp@sympatico.ca)