JEAN-FRANÇOIS DUMOULIN DÉLIVRE TOUTE UNE PERFORMANCE AU GP3R !

Trois-Rivières (Québec, Canada), le 8 août 2022 – L’événement a démarré sur une bonne note, alors que Jean-François Dumoulin a signé de très bons chronos tout au long du week-end, notamment la 2e position lors de la séance d’essais de samedi. Le pilote de la voiture #04 Casino Grand Royal Wôlinak | Groupe Bellemare | Trois-Rivières Mitsubishi | Bernier Crépeau Chrysler Fiat | Omnifab était en piste pour sa première épreuve de NASCAR Pinty’s de la saison et le Trifluvien ne visait rien de moins que la victoire tant convoitée.

Après la séance d’essais, Jean-François Dumoulin déclarait que ; « C’est très bien parti pour l’équipe Dumoulin Compétition! Mon frère Louis-Philippe est premier dans les temps, et moi deuxième. J’ai été le premier pour la majorité des essais, car nous avons une voiture performante. »

Similairement à Louis-Philippe Dumoulin, Jean-François a connu de légers ennuis lors de la séance de qualification ; « nous n’avions pas assez chauffé nos pneus avant la qualification, la voiture sous-virait dans le premier tour. Sixième est une position correcte pour le départ ici à Trois-Rivières. J’ai toujours été constant, donc nous allons remonter un tour à la fois. S’il pleut, ce sera intéressant comme course et si c’est sur le sec, nous allons également avoir du ‘fun’. »

C’est avec une seule idée en tête, la victoire, que Jean-François Dumoulin a pris le départ des « 60 tours Rousseau Métal présentés par Julia Wine ». Il n’est pas resté en 6e position très longtemps, s’imposant comme meneur dès les premiers tours.

« Nous avions d’excellentes voitures, Louis-Philippe et moi, » de dire Jean-François Dumoulin. « Toutefois, j’ai écopé d’une pénalité d’un passage aux puits sur le drapeau vert, ce qui m’a fait perdre plusieurs positions. Lorsque nous sommes revenus en piste, mon but était de préserver les freins et l’auto. La voiture #04 Casino Grand Royal Wôlinak | Groupe Bellemare | Trois-Rivières Mitsubishi | Bernier Crépeau Chrysler Fiat | Omnifab était particulièrement rapide, me permettant de gagner du terrain lors de chaque relance. Nous faisions une très belle course ! »

Cependant, les plans de Jean-François Dumoulin ont été contrecarrés à deux tours de la fin alors que sa course s’est abruptement terminée dans le mur, avec l’aide d’un compétiteur. « Le pilote de la voiture #96 était dans ma ligne de course et m’a accroché, ce qui m’a fait faire un tête-à-queue dans le mur. C’est dommage, car je l’avais passé de façon respectueuse juste avant. Son comportement est décevant, d’autant plus que je connaissais une course parfaite sauf pour la pénalité. C’était ma course, je voulais la victoire. En plus, nous avons deux voitures à rebâtir puisque je suis rentré dans mon frère. »

C’est donc en 16e position que Jean-François Dumoulin termine l’épreuve. « Ce n’est que partie remise pour la victoire l’an prochain ! » conclut-il.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca) (Photos : Mathew Manor)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s