ENTRÉE EN SCÈNE RÉUSSIE POUR ARNAUD DESJARDINS

(Photo: Mathieu Bélanger)

Reposé, fouetté par une séquence de deux défaites et mené par un nouveau quart-arrière, le Rouge et Or de l’Université Laval a livré une performance convaincante samedi après-midi à McGill en éclipsant les Redbirds 55-2 au Stade Percival-Molson.

C’est surtout en première demie que l’offensive s’est donnée en spectacle. En retraitant au vestiaire, le Rouge et Or menait déjà 42-0, l’offensive ayant produit davantage de points en trente minutes qu’au total des deux matchs précédents. On pourrait en dire tout autant de la défensive, qui a limité les locaux à trois premiers essais et une anémique production offensive de 52 verges en première demie. On ajoute seulement cinq verges au total pour l’ensemble du match.

Mathieu Robitaille a imité Desjardins en inscrivant à son tour un touché par la course à la fin du troisième quart. Les deux joueurs ont inscrit au moins un touché au sol et par les airs samedi. À eux-seuls, ils ont contribué à cinq des six touchés du match.

Le reste du match est l’histoire de la défensive. Elle a limité le quart Dimitri Sinodinos à seulement 13 passes complétées en plus de le renverser à trois reprises. Ian Leroux a ramené une interception sur 34 verges, qui allait mener au premier touché par la course de Desjardins

Ce qu’ils ont dit

« Très content de la manière dont on s’est comporté comme équipe. On a bien bougé le ballon et on a pris le contrôle du match. Les trois phases de jeu ont bien fonctionné. On voulait être plus agressif et faire débloquer les choses. » -Glen Constantin, entraîneur-chef

« Tous les aspects de l’offensive ont bien fonctionné. Tout le monde a rendu ma tâche vraiment facile. Je me considère davantage comme un passeur, mais j’aime bien utiliser mes jambes et j’espère pouvoir amener cette dimension à l’équipe. » -Arnaud Desjardins, quart-arrière.

« À ma dernière année, après avoir raté la première moitié de saison, j’avais très hâte de revenir et je me sens en pleine forme. C’est plaisant de revenir dans une belle victoire d’équipe comme ça. » -Vincent Breton-Robert, porteur de ballon

En chiffres

  • Les Redbirds ont concédé six touchés de sûreté au Rouge et Or lors du match.
  • À leur premier match de la saison chacun, Vincent Breton-Robert a amassé 29 verges au sol sur trois courses tandis que Laurence Poirier-Viens a réussi quatre plaqués en solo, dont un pour des pertes, ainsi qu’une interception.
  • C’est la première fois cette saison que le Rouge et Or n’accorde pas de touché à l’adversaire.
  • Le Rouge et Or a écopé de 90 verges de pénalité.
  • Le match a pris fin avec 64 secondes a joué en raison d’une blessure au centre de McGill

Prochain match

Le Rouge et Or retrouvera ses partisans dimanche prochain au Stade TELUS-UL lors de la visite des Stingers de Concordia. Les billets seront en vente lundi le 4 octobre dès midi.

(André Bouchard:albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s