Kristoffersson se bat avec une victoire au cours de la deuxième journée au Danemark

Le Champion du Monde de Rallycross montre sa classe pour décrocher la première victoire de 2021
Hallman profite du chagrin d’Olofsson dans Supercar Lites
Enholm remporte les honneurs CrossCar / Crosskart alors qu’Andersson et Tiger doublent
L’action à indice d’octane élevé reprendra à Höljes en Suède plus tard ce mois-ci
Johan Kristoffersson a gardé son sang-froid pour remporter une première victoire en RallyX Nordic présenté par Cooper Tyres en 2021 à la fin d’un lever de rideau meurtri à Nysum au Danemark aujourd’hui (2 mai).

Le triple Champion du Monde FIA ​​de Rallycross a perdu de peu face à Fraser McConnell lors de la manche d’ouverture de la saison samedi, mais a pris sa revanche 24 heures plus tard avec une performance impressionnante au Nysumbanen à grande vitesse.

Il y a eu également du succès pour la recrue Tommi Hallman en Supercar Lites et Sebastian Enholm en CrossCar / Crosskart, tandis que Lukas Andersson et Simon Tiger ont fait deux sur deux en CrossCar Juniors et Open 2WD respectivement.

Supercar

Johan Kristoffersson semblait avoir une cible sur le dos pendant une grande partie de samedi, plusieurs pilotes ayant eu un contact significatif avec la Volkswagen Polo de 32 ans alors qu’ils cherchaient à revendiquer le plus gros cuir chevelu de la catégorie Supercar, et le Suédois a dû faire face plus de la même chose dimanche.

Cependant, la star du KMS était imperturbable sur son chemin vers un maximum de points et a montré pourquoi il est largement considéré comme le meilleur du secteur avec plusieurs entraînements acharnés contre un domaine ultra-compétitif.

Kristofferson a lancé les choses avec une victoire étincelante en Q1, utilisant un joker précoce pour réviser le Fraser McConnell au départ rapide dans le dernier tour avant de naviguer en toute sécurité en Q2. Il a ensuite tenu son sang-froid en Q3 – malgré un virage en arrière et une pénalité de 3 secondes pour avoir poussé – dans le type d’affaire tout-action dont RallyX Nordic est devenu synonyme.

Après avoir terminé en tête du peloton à l’étape intermédiaire, le champion du monde en titre a empêché McConnell de remporter la première demi-finale avant de répéter le résultat avec une relative facilité dans une confrontation finale physique.

Après s’être bien échappé de la pole, Kristoffersson s’est dégagé en tête du peloton tandis que McConnell et Sondre Evjen frottaient les poignées de porte dans le virage deux.

C’est le Jamaïcain qui s’est d’abord imposé, mais la stratégie de joker alternatif d’Evjen et son rythme accrocheur l’ont remis en deuxième place dans le dernier tour, seulement pour que le Norvégien soit large suite à un tap de son rival. McConnell a ensuite été sanctionné pour avoir poussé, ce qui a valu à l’as des Olsbergs MSE une pénalité de 2 secondes qui l’a ramené à la troisième place.

Andreas Carlsson est rentré quatrième pour l’ACRX, tandis qu’Ulrik Linnemann a été laissé pour dénigrer ce qui aurait pu être après que le Danois ait remporté la Q2, mais n’a pas pu commencer la deuxième demi-finale en raison de dommages accidentels subis vers la fin de la Q3.

Kristoffersson a déclaré: «Les mécaniciens ont fait un travail fantastique hier, donc la voiture a très bien fonctionné toute la journée. Cela a été beaucoup de travail entre les courses de qualification, mais nous avons finalement remporté la victoire aujourd’hui et la voiture se sent très bien. Une fois que je suis devant et que je peux conduire aussi vite que possible, j’essaye juste de profiter de mon rallycross.

«C’était bien d’arriver sur un nouveau circuit, c’est sûr. J’ai été surpris à quelques reprises pendant le week-end, mais j’ai aussi commis quelques erreurs moi-même. Nous menons le championnat et nous avons marqué des points aujourd’hui, donc j’en suis content.

«Une chose que je peux dire, c’est que je ne trouve pas le RallyX Nordic facile! J’espère être à Höljes pour plus de ces batailles. »

Supercar Lites

Pour une recrue de la catégorie, Tommi Hallman a été impressionnante sur le rythme de tête tout au long du week-end en Supercar Lites, et le Finlandais a accéléré vers un superbe succès à la deuxième fois seulement de demander aujourd’hui.

Comme hier, Simon Olofsson était l’homme à battre dans la catégorie monotype, dominant à nouveau les étapes de qualification et semblant bien placé pour assurer un deuxième balayage net consécutif jusqu’à ce qu’un problème de moteur le contraigne à sortir dans le premier tour de sa demi-finale. final.

Le malheur du pilote du STS RX a ouvert la porte à Hallman, qui avait déjà pris la tête de l’extérieur de la première rangée grâce à un coup de foudre. De là, il a confortablement réservé sa place en finale devant Niklas Aneklev et l’impressionnant Grégory Fosse.

Avec Olofsson absent, Martin Enlund est apparu comme le plus grand danger pour Hallman – après avoir battu le pilote SET Promotion à l’étape intermédiaire. Le Suédois menait solidement la deuxième demi-finale jusqu’à ce qu’une rupture de suspension en fin de course lui coûte des positions à Martin Jonsson et Mats Oskarsson, l’as Enlunds Motorsport se battant vaillamment pour conserver la troisième place. Malheureusement, tout serait en vain, car un premier affrontement de coin avec Aneklev a ensuite précipité une sortie anticipée de l’événement principal.

Après un superbe week-end, des problèmes mécaniques ont cruellement empêché Jonsson de participer à la finale et laissé Hallman seul sur la première ligne de la grille, mais le joueur de 20 ans avait encore tout à voir avec Oskarsson et Fosse qui claquaient sur ses talons depuis le désactivé. Inébranlable partout, il a produit une performance sans égal pour remporter à juste titre sa première victoire.

Le résultat laisse Hallman en tête du classement du titre avec un point d’avance sur Olofsson, tandis qu’Oskarsson était ravi de son troisième podium en RallyX Nordic – après avoir atteint la tribune à Höljes l’été dernier.

Fosse, qui est encadré par l’ancien champion RallyX Nordic Supercar Lites Guillaume De Ridder, a fait tourner les têtes lors de ce qui n’était que son deuxième week-end dans la catégorie en devançant de nombreux adversaires plus expérimentés.

En revanche, Linus Östlund – le challenger le plus proche d’Olofsson hier – a eu du mal à se libérer du peloton pendant une bonne partie de la journée avant qu’un rapprochement avec Jonsson en deuxième demi-finale n’ait marqué un bain précoce pour le pilote OMSE.

Hallman a déclaré: «Je me sens très bien après ça – quelle course! C’était même difficile d’arriver au Danemark avec la situation Covid, donc ça a été la semaine la plus stressante de ma vie, mais nous voilà – sur le podium deux fois, donc c’est parfait.

«C’est formidable de mener le championnat. J’espère vraiment pouvoir me battre en Suède également. Merci à tous mes mécaniciens, partenaires et bien sûr SET Promotion. Rendez-vous à Höljes! »

Casting de soutien

Ce fut un week-end inoubliable pour Sebastian Enholm en CrossCar / Crosskart, alors que le Suédois a été racheté pour des occasions manquées samedi avec un affichage dominant 24 heures plus tard.

Le joueur de 17 ans a terminé en tant que Top Qualifier hier avec deux temps les plus rapides sur trois avant que les événements ne se déroulent, mais il ne s’est pas trompé aujourd’hui et a sauvegardé deux autres victoires de qualification avec succès à la fois en demi-finale et en finale – bien que Patrik Hallberg l’a poussé jusqu’au bout.

Le vainqueur du premier tour Isak Reiersen, qui a montré un bon rythme pour remporter la deuxième demi-finale d’aujourd’hui, a terminé troisième devant le duo Power RX Erik Andersson et Jimmie Österberg – le duo inversant leurs positions de samedi – avec Timo Laapotti sixième.

Dans la catégorie CrossCar Junior, Lukas Andersson a réussi des triomphes consécutifs, le jeune suédois remportant toutes les victoires à l’une de ses courses lors d’un dimanche stellaire. Le joueur de 13 ans a survécu à quelques frayeurs, dont une rotation en demi-finale et un lent joker en finale, pour mener à la maison Rasmus Persson et le champion en titre Alex Gustafsson.

Simon Tiger a également terminé un week-end dominant dans la catégorie Open 2WD, devenant le seul pilote à marquer un maximum de 60 points en dépassant les temps à chaque session au volant de sa BMW E30 M3.

Après un week-end frénétique, les concurrents auront peu de temps pour reprendre leur souffle avant la reprise de l’action du RallyX Nordic avec les manches 3 et 4 de la campagne 2021 sur l’emblématique circuit suédois de Höljes dans à peine deux semaines (13-16 mai).

Image Captions
Ci – dessus: Trois fois FIA ChampionMonde Rallycross Johan Kristoffersson a été poussé dur par la fraternité RallyX Nordic Supercar mais finalement est sorti surdessus
sous le haut: Un Supercar Lites premier week-end inoubliable pour Tommi Hallman, quiremporté sa première victoire dans la catégorie
En bas de la deuxième à gauche: Sondre Evjen a couronné un week-end cohérent avec la deuxième place dans la finale
En dessous de la deuxième à droite: CrossCar / Crosskart a vu beaucoup d’action, avec Sebastian Enholm prenant le drapeau à damier
En dessous de la troisième rangée: les catégories de soutien ont été étroitement disputées et produit de nombreux moments mémorables
Ci-dessous la quatrième à gauche:Kristoffersson a pris le maximum de points dimanche et avec cela, la tête du championnat
En dessous de la quatrième à droite: C’était un maximum de points pour Simon Tiger dans la toute nouvelle classe Open 2WD
En dessous de la cinquième rangée: le vainqueur de Supercar d’hier, Fraser McConnell, s’est classé troisième après une post-course pénalité pour contact avec Evjen
En dessous de la sixième à gauche: Grégory Fosse a enregistré un premier podium spectaculaire à son deuxième départ en Supercar Lites
En dessous de la sixième à droite: Reinis Nitišs, le plus jeune vainqueur du World RX, est revenu au paddock du RallyX Nordic pour tester un nouveau modèle de CrossCar
En dessous de la septième rangée: Lukas Andersson a remporté des victoires consécutives en CrossCar Junior
En dessous de la huitième à gauche:Mats Oskarsson, l’homme d’État aîné de Supercar Lites, a connu un week-end réussi, se terminant par le troisième podium de sa carrière.En
bas du huitième à droite: l’ action n’a jamais été bien loin ce week-end, avec des batailles acharnées dans chaque catégorie.En
dessous de la neuvième ligne: beaucoup de Supercar Lites devant -les coureurs ont eu des problèmes dimanche, Martin Enlund et Simon Olofsson ayant nié les résultats promis par leur rythme précédent
En bas à gauche: l’ action RallyX Nordic reviendra à Höljes dans deux semaines (13-16 mai)
En bas à droite: l’Open La classe 2WD a été un succès retentissant auprès des pilotes, des équipes et des fans

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s