L’UQTR , l’un des sept centres d’excellence reconnu par la WORLD LEISURE ORGANISATION

Trois-Rivières, le 4 mai 2021 – Ayant développé une expertise mondialement reconnue en loisir depuis plus de 50ans, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) vient de se voir octroyer l’un des sept centres d’excellence internationaux en recherche dans ce domaine. L’université trifluvienne devient ainsi la seule entité francophone à faire partie de ce réseau parrainé par la World Leisure Organisation, l’organisme consultatif de l’UNESCO et de l’ONU dansle secteur du loisir.
La World Leisure Organisation avait pourtant comme prérogative de ne pas créer plus d’un centre d’excellence parpays. L’aspect francophone ainsi que la précieuse expertise de l’équipe trifluvienne ont toutefois convaincul’organisation de faire exception à sa propre règle. L’UQTR joint donc un réseau bien implanté en Colombie Britannique, en Chine, au Brésil, en Nouvelle-Zélande, aux Pays-Bas et en Hongrie.
« Quel privilège pour notre université de rayonner à travers la notoriété de nos chercheurs dans le domaine du loisir.
L’équipe du Département d’études en loisir, culture et tourisme peut être immensément fière de cet accomplissement et, tous ensemble, nous pouvons être reconnaissants envers nos pionniers institutionnels qui ont eu l’audace, mais aussi la vision d’établir le loisir comme objet d’études et de recherche », souligne le recteur Christian Blanchette.Avec la constitution de ce nouveau centre d’excellence viennent de nouvelles opportunités de recherche, departenariats, de mobilité étudiante, de cours à l’étranger, de stages et de recrutement. Et si la pandémie a parfois ralenti les activités de recherche dans certains secteurs, celui du loisir a quant à lui vu les opportunités et les besoins se multiplier.


« L’UQTR a une belle tradition et une notoriété enviable en études du loisir, étant l’une, sinon la plus grande institution dans la francophonie de notre secteur. Il est temps pour nous de jouer un plus grand rôle. La constitution d’un centre d’excellence soutenu par la World Leisure Organisation arrive donc à point pour nous, car elle ouvre la porte à nos chercheurs et nos étudiants qui souhaitent développer et promouvoir des projets qui contribueront au bien-être des collectivités d’ici et de partout dans le monde », explique Marc-André Lavigne, professeur et codirecteur du Centre d’excellence en loisir.
Rappelons que les chercheurs du Département d’études en loisir, culture et tourisme de l’UQTR sont déjà très actif sau Québec et à l’international. Leurs champs d’expertise couvrent divers domaines comme le plein air, le sport et la santé, notamment. Depuis 2020, l’UQTR est la seule université au monde à offrir le doctorat en études du loisir enfrançais.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca) (Photos: UQTR)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s