Mattias Ekstrom gagne en Lettonie

Le leader du championnat Johan Kristoffersson prend la deuxième place à Riga
Robin Larsson rejoint Ekstrom sur le double podium KYB Team JC

Le Suédois Mattias Ekstrom a remporté sa deuxième victoire de la saison 2020 au Neste World RX de Riga-Lettonie, sixième manche du Championnat du Monde FIA ​​de Rallycross présenté par Monster Energy (20 septembre).

Avec la 12e victoire de sa carrière, obtenue en menant les 12 tours de la demi-finale et de la finale dimanche après-midi au complexe sportif de Bikerneiki, Ekstrom a pris un maximum de points à Riga pour combler l’écart avec le leader du championnat du monde des pilotes RX. Johan Kristoffersson, de Suède.

L’équipe KYB Team JC a apporté des changements de configuration du jour au lendemain aux Audi S1 ​​Supercars d’Ekstrom et son coéquipier suédois Robin Larsson et Ekstrom ont contrôlé le sixième tour de la saison en qualifications, les demi-finales et la finale.

Pour la première fois en 2020, Kristoffersson n’a pas remporté une séance de qualification. La seule fois où Ekstrom a été dirigé tout au long de la journée, c’était par son coéquipier Larsson en Q3. Comme Ekstrom et Larsson, l’équipe Kristoffersson Motorsport a travaillé dur sur la stratégie des pneus pour avoir les meilleurs pneus Cooper disponibles pour les demi-finales et la finale, et le leader du championnat des pilotes a terminé deuxième de la finale. Larsson a terminé troisième, son premier podium de la saison, pour aider KYB Team JC à étendre son avance au classement du championnat du monde des équipes RX.

Timmy Hansen du Team Hansen (Peugeot 208) de Suède, Niclas Gronholm (Hyundai i20) de GRX Taneco, de Finlande et Kevin Hansen de Team Hansen (Peugeot 208), de Suède, ont complété les classements de la finale Riga-Lettonie.

«Je ne peux pas en dire assez sur nos départs [aujourd’hui] parce que c’était la clé du succès. Robin a terminé deuxième de la demi-finale, ce qui était très bon et des points importants pour l’équipe, puis la bataille finale avec Johan, une course si serrée du début au premier virage et tous les tours qu’il a fait sur mon pare-chocs, mais je l’ai fait aucune erreur et à la fin terminé devant. C’était incroyable et probablement l’une des meilleures victoires. La victoire à Holjes était vraiment agréable, mais d’une manière ou d’une autre, à Holjes, on avait l’impression que tout le monde disait que la finale était géniale, mais cette fois, toute la journée a été formidable. Je donnerais une meilleure note à celui-ci », a déclaré le gagnant Ekstrom.

Kristoffersson était satisfait de son score de points du sixième tour. «Le combat était jusqu’au bout, mais la plus grosse chance de victoire aujourd’hui était en Q1. Quand je n’ai pas réussi à prendre le départ là-bas, en Q2 je n’ai pas réussi à battre à nouveau Mattias et puis j’ai su qu’il avait déjà une bonne stratégie de pneus alors pour Q3. J’étais sur le pied arrière à partir de là. Nous avons été très agressifs sur les pneus en demi-finale donc j’avais quatre pneus neufs pour la finale comme Mattias, mais j’étais à l’extérieur pour le premier virage et par la suite je devais le suivre, économisant autant de pneus que moi. pourrait pendant cinq tours avant le joker, mais il y avait un peu trop d’argy-bargy avec Gronholm à la fusion du joker et pendant le tour, donc je ne pouvais pas vraiment défier Mattias au dernier virage. Mais, ce sont toujours de très bons points », a déclaré Kristoffersson.

Larsson était ravi de transformer un rythme rapide en un podium. «J’ai été vraiment déçu par une petite erreur que j’ai commise en Q2 et nous avons dû riposter en Q3. Je savais que nous ne pouvions pas nous battre pour la victoire lorsque nous avons utilisé les nouveaux pneus en Q3, car vous avez tellement besoin des nouveaux pneus ici pour la finale. Je suis plus soulagé que content, surtout pour moi sur cette piste. Je n’ai jamais été rapide ici, j’ai beaucoup lutté. Nous avons été dans le mix, Johan a été un tout petit peu meilleur que nous dans l’ensemble. Je suis vraiment content du double podium pour l’équipe », a déclaré Larsson.

Anton Marklund (Renault Megane) de GCK Bilstein a terminé quatrième de la deuxième demi-finale et s’est classé septième au classement général lorsque ALL-INKL.COMTimo Scheider (Seat Ibiza) de Muennich Motorsport (Seat Ibiza), d’Allemagne, a été disqualifié après la course au contact au sixième tour avec Andreas Bakkerud (Renault Megane) de Monster Energy GCK RX Cartel, de Norvège, qui a éliminé Bakkerud de la course. Bakkerud s’est rendu à l’hôpital de Riga par mesure de précaution mais a été libéré quelques heures plus tard. Le coéquipier de Bakkerud, le britannique Liam Doran, a terminé la demi-finale aux côtés de Marklund.

En tant que premier réserve pour la finale, Kevin Hansen a profité de la disqualification de Scheider. Hansen a terminé quatrième en demi-finale, devant Timur Timerzyanov de GRX Taneco et Krisztian Szabo de GRX SET, de Hongrie, tous deux pilotant des Hyundai i20. Le Letton Reinis Nitiss a été classé 13e sur son circuit à domicile au volant de la Skoda Fabia d’Esmotorsport. L’Allemand René Muennich (Seat Ibiza) a terminé 14e, devant ses coéquipiers d’Unkorrupted Guerlain Chicherit (Renault Clio) et Rokas Baciuska (Renault Clio), de France et de Lituanie respectivement 15e et 16e. Jani Paasonen (Ford Fiesta) de l’équipe Ferratum, de Finlande, a terminé 17e.

Le Français Cyril Raymond a remporté la deuxième manche du championnat Projekt E – la toute première série internationale de rallycross électrique – dans une toute nouvelle Citroën C3 ERX. Il a battu le Letton Janis Baumanis (Ford Fiesta ERX) à la victoire en finale après avoir échangé des temps avec l’ancien podium du World RX tout au long du week-end. Dans la série des voitures équipées des trois moteurs, des groupes motopropulseurs électriques de 450 kW développés par le partenaire technique de Projekt E STARD, le Norvégien Svein-Bjarte Holten (Ford Fiesta) a complété le podium. La Britannique Natalie Barratt (Ford Fiesta) a terminé quatrième et a pris la tête des points de la série.

Le Suédois Oliver Eriksson (Ford Fiesta) a remporté une victoire acharnée au deuxième tour du Championnat d’Europe FIA ​​de Rallycross pour Supercar. Il a pris la pole position pour la finale quand il a remporté la deuxième demi-finale et le meilleur qualificatif, le Français Jean-Baptiste Dubourg (Peugeot 208), a terminé deuxième en demi-finale devant le Norvégien Sondre Evjen (Volkswagen Polo). Dans la finale, Eriksson a mené pendant les six tours, Evjen a terminé deuxième et Dubourg troisième. Andrea Dubourg (Peugeot 208), le frère de Dubourg et coéquipier de DA Racing, a terminé quatrième. Le Norvégien Ben-Philip Gundersen (Audi S1) et le Hongrois Tamas Karai (Audi S1) ont complété le classement final.

Paul Bellamy, vice-président senior des événements de sports mécaniques chez IMG , a conclu:«Félicitations à Mattias, Robin et toute l’équipe du KYB Team JC pour une brillante performance aujourd’hui, ainsi que la victoire et le double podium. Aussi à Johan pour avoir terminé deuxième. Nous avons eu une autre journée d’action brillante pour ceux qui regardent à travers le monde et les fans sur place aujourd’hui. Ce fut un premier mois intense du World RX 2020 avec six manches, et maintenant tout le monde a quelques semaines avant notre prochain double en-tête à Catalunya-Barcelone en octobre.

Les septième et huitième manches du Championnat du Monde FIA ​​de Rallycross se déroulent au World RX de Catalunya-Barcelone (17-18 octobre).

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s