Le CIO sanctionne un athlète pour contrôle de dopage positif aux Jeux Olympiques de Londres 2012

La protection des athlètes intègres et la lutte contre le dopage sont des priorités absolues pour le Comité International Olympique (CIO), ainsi que le rappelle l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement olympique. Le CIO procède actuellement à de nouvelles analyses sur les échantillons prélevés lors des Jeux Olympiques de Londres 2012. Ce programme, qui fait appel aux méthodes scientifiques les plus récentes, a pour but d’analyser les échantillons en vue d’y déceler la présence de substances interdites en 2012.
C’est à l’Agence de contrôles internationale (ACI) que le CIO a confié la sélection des échantillons à réanalyser et la gestion des résultats. L’ACI a donc transmis un certain nombre de cas.

Une fois la notification de l’ACI reçue, les athlètes ont la possibilité d’être entendus soit par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), soit par une commission disciplinaire du CIO. Ces deux options leur sont proposées car les Règles antidopage en vigueur durant les Jeux Olympiques de Londres 2012 s’appliquent encore aux cas enregistrés à la suite des réanalyses en cours. Dans le cas présent, l’athlète n’a pas choisi d’être entendu par le TAS et son dossier a donc été automatiquement traité par la commission disciplinaire du CIO.

Dans le cadre de ce processus, le CIO annonce aujourd’hui qu’un athlète a été disqualifié des Jeux Olympiques de Londres 2012. Détails ci-après.

Erol Bilgin, 33 ans, de Turquie, qui concourait aux Jeux Olympiques de Londres 2012 dans l’épreuve masculine des 62 kg en haltérophilie dans laquelle il s’est classé 8e, a été sanctionné. La réanalyse des échantillons d’Erol Bilgin prélevés lors des Jeux de Londres 2012 a révélé la présence de substances interdites, la déhydrochlorméthyltestostérone (Oral-Turinabol) et le stanozolol.

La commission disciplinaire du CIO, composée pour ce cas de Denis Oswald (président), Juan Antonio Samaranch et Ingmar De Vos, a décidé ce qui suit :

I. L’athlète, Erol Bilgin :

i) est reconnu avoir commis une infraction aux règles antidopage en vertu des règles applicables aux Jeux de la XXXe Olympiade en 2012 à Londres (présence, et/ou usage, d’une substance interdite ou de ses métabolites ou de ses marqueurs dans le prélèvement corporel d’un athlète),

ii) est disqualifié de l’épreuve à laquelle il avait participé à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres 2012, à savoir l’épreuve masculine des 62 kg en haltérophilie, dans laquelle il s’est classé à la 8e place qui lui a valu un diplôme,

iii) se voit retirer le diplôme obtenu dans l’épreuve masculine des 62 kg en haltérophilie et il lui est ordonné de le rendre.

II. La Fédération internationale d’haltérophilie (IWF) est priée de modifier les résultats de l’épreuve susmentionnée en conséquence et d’envisager toute autre mesure relevant de sa compétence.

III. Le Comité National Olympique de Turquie veillera à la pleine application de cette décision.

IV. Le Comité National Olympique de Turquie fera notamment en sorte que le diplôme décerné à l’athlète en lien avec l’épreuve masculine des 62 kg en haltérophilie soit retourné au CIO dès que possible.

V. Cette décision entre en vigueur immédiatement.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s