DÉFAITE CRÈVE-COEUR À MONTRÉAL

Dans un match en montagnes russes samedi après-midi à Montréal, le Club de football Rouge et Or a vu les Carabins de Montréal revenir de l’arrière au quatrième quart pour l’emporter 21-18 sur un placement alors que le temps expirait.
 
L’Université Laval (2-1) avait elle-même effacé un déficit de 13-0 pour prendre les devants 18-14 avec 14 minutes à faire, mais le botteur des Carabins (2-0) Philippe Boyer s’est chargé de ramener les siens dans le match avec deux placements et un simple. Incluant les éliminatoires, il s’agit du sixième revers en sept matchs du Rouge et Or face à Montréal, et d’une cinquième défaite de suite.
HISTOIRE DU MATCH ET RÉACTIONSLE MATCH EN RAFALE
 Laval a obtenu 235 verges totales en offensive, contre 271 pour Montréal.
 Maxym Lavallée a été dominant en défensive avec 7,5 plaqués et 3 passes rabbatues, dont deux dans la zone des buts.
 Le Rouge et Or a réussi à intercepter le quart Jonathan Sénécal à deux reprises, l’œuvre d’Alec Poirier et Thomas Landry.
 L’auteur de l’unique touché du match du côté de Laval, 
Édouard Arsenault, trouvait la zone des buts pour la première fois de sa carrière. Les frères Kalenga et Iraghi Muganda s’affrontaient pour la première fois de leur carrière universitaire. Kalenga a amassé 39 verges au sol, un sommet chez le RetO, tandis qu’Iraghi a capté 4 passes pour 71 verges de gains.
(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)
NB: Communications UL ROUGE & OR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s