L’inébranlable Jake Scott triomphe à Victoriaville

Les Québécois gardent le meilleur pour la fin
Victoriaville, 14 août 2022 –Les concurrents étaient nombreux à vouloir rejoindre Jake Scott en tête du classement dans les derniers jours, mais aucun d’entre eux n’est parvenu à suivre la cadence sur les allées du Club de golf Victoriaville. L’Américain s’est assuré de conclure son tournoi en beauté dimanche pour repartir avec les grands honneurs de la Coupe Canada Sani-Marc – Fenergic, présentée par la Ville de Victoriaville.
(JAKE SCOTT)
Au-delà de la victoire, il y a la manière. Le golfeur natif de l’Ohio a une fois de plus offert du jeu de qualité en conclusion de l’événement pour porter son cumulatif à -24 (264), égalant du même coup le record du tournoi établi par le Néo-Écossais Eric Banks, en 2019.« Cette victoire est le résultat de beaucoup, beaucoup d’efforts déployés au cours des dernières années et, tranquillement, ça commence à rapporter », a commenté Scott, visiblement émotif à sa sortie du terrain. « J’ai énormément travaillé sur mon élan, sur ma gestion de parcours, de même que sur plusieurs autres aspects de mon jeu qui se sont tous alignés au cours des derniers jours. C’était incroyable ! »
Mis à part un double bogey au 17e, son troisième trou au-dessus de la normale cette semaine, Scott a été régulier comme une horloge lors de la ronde ultime, bouclant à -3 (69).
Son partenaire de jeu Drew Nesbitt a voulu tirer profit d’un bon départ pour venir jouer les trouble-fête, mais il n’a pu maintenir le rythme imposé par son rival.« Je savais que Drew était un excellent joueur et qu’il se battrait toute la journée, alors je devais garder la pédale au plancher », a lancé Scott au sujet de celui qui termine finalement deuxième au classement à -21 (267).« J’ai eu un départ plus lent et il en a rapidement profité. Ensuite, j’ai repris mon rythme avec quatre oiselets de suite pour finir le neuf d’aller et, heureusement, j’ai pu conserver une bonne avance pour pallier mes quelques erreurs », a poursuivi le nouveau champion en riant.Ce dernier a mis fin à sa semaine de rêve en calant un roulé bon pour la normale au 18e trou, ne manquant pas l’occasion de saluer les nombreux spectateurs rassemblés aux abords du vert pour accueillir le trio de tête.« C’était vraiment super ! C’est un événement spécial, on dirait que toute la ville se déplace pour venir participer et nous encourager sur le terrain. C’est un de mes arrêts préférés dans l’année et je suis très content d’avoir pu jouer du golf de qualité pour les amateurs dans les derniers jours », a conclu le vétéran de 34 ans avant d’aller récupérer le trophée tant convoité et la bourse de 25 000 $ remise au vainqueur.
Le top-3 a été complété par un nom bien connu des amateurs centricois, soit Eric Banks. Celui-ci a joué la meilleure ronde du tournoi avec une carte de -10 (62) pour grimper de neuf échelons et terminer troisième, à -20 (268).
Les Québécois brillent en conclusion du tournoi
Les gens présents dimanche ont également pu assister à plusieurs bonnes prestations des 21 représentants de la province toujours dans la course au titre, à commencer par celle de Brandon Lacasse, auteur d’une ronde de 64 (-8).Le golfeur du club Knowlton a ainsi remonté de 14 positions pour se retrouver quatrième, tout comme en 2021, mais cette fois à 17 coups sous la normale (271). « Le but de ce tournoi était simplement de rester calme et de laisser parler mon jeu. Je savais que la game était bonne et je voulais éviter de me sortir de la course comme à l’Omnium du Québec. Cette semaine, j’ai mieux géré mes émotions et ç’a payé en fin de compte », a mentionné celui qui voit grand pour les prochains mois.« J’aurai encore plusieurs tournois à venir, dont ceux du Q-School, en Europe, au début octobre. Ce genre de performance me met vraiment en confiance pour la suite et j’ai déjà hâte de retourner sur le terrain ! »
Lacasse a été suivi de près par quelques-uns de ses compatriotes au classement, dont Étienne Papineau (Pinegrove)cinquième à égalité à -16 (272) grâce à une dernière ronde de -8 (64). Iannick Lamarre (Club Laval-sur-le-Lac) s’est quant à lui hissé au septième rang à -15 (273), soit un coup de moins que Max Gilbert (Saint-Georges), huitième à égalité (274).Non loin derrière, Étienne Brault (Pinegrove, -13), Yohann Benson (Le Mirage, -12) et Keven Fortin-Simard (-12) ont terminé parmi le top-15Dom Lalonde (-8) a lui aussi bouclé son tournoi sur les chapeaux de roues avec un 64 (-8) qui lui a permis de remonter en 25e place (278).
Du côté des amateurs, Brandon Rattray (Saint-Bruno) a ramené une dernière carte de 71 (-1) pour concrétiser sa victoire dans la catégorie devant le champion de 2013, 2018 et 2021, Francis Rouillier (Victoriaville). Ce dernier a complété l’événement avec un cumulatif de +5 (293), soit sept coups derrière le vainqueur à -2 (286).

« Le golf, c’est un marathon et je suis venu ici en voulant simplement jouer au meilleur de mon golf. J’ai pensé au trophée toute la journée et au 18e, mon cadet m’a dit d’y aller sans stress. C’est un bon sentiment de remporter un aussi bon tournoi et je suis fier d’avoir réalisé ça », a indiqué Rattray au terme de sa journée de travail.
(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)
NB: Communiqué de SPORTSCOM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s