L’ORGANISATION DES LIONS VANTÉE PAR LES JOUEURS

(Photo: Facebook LIONS de Trois-Rivières)

L’organisation des LIONS de Trois-Rivières avait organisé une conférencce de presse avec des joueurs de l »équipe pour donner leurs impressions de cette saison hors de l’ordinaire.

De son côté, Olivier Galipeau a grandement vanté l’organisation lors du bilan de fin de saison : «Après un an seulement, on sent l’engouement des partisans, a partagé le défenseur. C’est extraordinaire! L’organisation a vraiment de la classe. On a de belles installations. C’est plus que professionnel, on est chanceux d’avoir ça chaque jour et d’avoir cet encadrement. Il n’y a pas plusieurs endroits qui font les choses comme Trois-Rivières dans la ECHL.»

Pour sa part, l’attaquant Anthony Nellis qui a rendu une belle performance hors de l’ordinaire en joutant plus de 60 matches, avec 61 points, a déclaré ce qui suit:

«Je suis très satisfait de ma saison, que ce soit sur le plan collectif ou personnel. Ça a été une année plutôt difficile avec tout le roulement de joueurs qu’il y a eu. De demeurer concentré pour chaque match était quelque chose d’important, car je souhaitais que ma production soit constante. Je tente d’être un bon joueur dans les deux sens de la patinoire. J’ai eu plusieurs bons commentaires et ça me rend heureux», a estimé Nellis.

Puisqu’il en était à sa troisième année complète dans la ECHL, le meilleur pointeur des Lions se doutait bien qu’il y aurait beaucoup de mouvements de personnel en cours d’année. Certes, les nombreuses blessures, les rappels en quantité et les épisodes de COVID-19 ont compliqué les choses, mais il a travaillé pour faire en sorte d’être prêt à jouer chaque fois.

«C’était une saison unique, on va se le dire! Nous sommes des professionnels, donc nous devons toujours être prêts. Il ne faut pas se laisser déconcentrer. Pour ma part, grâce à mon expérience, je savais à quoi m’attendre un peu. Cependant, quand tu penses avoir tout vécu, c’est là que tu découvres qu’il y en a encore à vivre! La COVID-19 n’a pas aidé, c’est certain.»

«J’arrive à un âge où je regarde d’autres opportunités. L’Europe m’intéresserait, mais je garde la porte ouverte pour les Lions. J’ai vraiment apprécié mon année à Trois-Rivières. Ma copine, qui était avec moi ici, a également aimé son expérience. J’aimerais cependant vivre l’expérience du hockey européen. La transition pourrait être plus facile vu mon âge. Comme j’ai déjà remporté la coupe Kelly dans la ECHL (avec les Komets de Fort Wayne en 2020-2021), j’ai le sentiment d’avoir accompli certaines choses, ce qui pourrait m’amener vers de nouveaux défis. Il n’y a rien de décidé pour l’instant. On verra ce qui va se passer prochainement.»

En somme, malgré les 63 joueurs qui ont été appelés pour faire partie de l’équipe, les quelques joueurs interrogés semblent à n’en pas douter satisfaits d’avoir joué pour l’équipe des Lions qui en était à sa première année comme on le sait. Même avoir eu accès aux séries, c’est déjà un exploit considérant aussi les obstacles de la pandémie inattendue entre autres.

Ainsi, il faut rendre hommage dans les cirsonctances à la direction trifluvienne qui s’en est fort bien tirée à n’en pas douter! On y reviendra.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s