Deslandes fait des débuts électriques de rêve alors qu’un adolescent français triomphe à domicile à Lohéac de la FIA RX2

Le jeune prend le butin de la FIA RX2e avec une première démonstration sensationnelleUn jeune de 18 ans provoque un choc majeur sur un arc de rallycross internationalNiti est deuxième au retour au programme World RX, De Ridder troisièmeLa série 100 % électrique se poursuit à Spa-Francorchamps, en Belgique (9-10 octobre)Dorian Deslandes a surpris le monde du rallycross avec une victoire spectaculaire lors de ses débuts en Championnat FIA RX2e au Bretagne World RX de Lohéac.

Le joueur de 18 ans a remporté deux victoires en séance de qualification et un triomphe en demi-finale avant de garder son sang-froid pour repousser le nouveau venu de la série Reinis Nitišs et l’actuel leader du classement des pilotes Guillaume De Ridder sur son arc international.

Jesse Kallio est arrivé quatrième devant l’impressionnant Conner Martell tandis qu’Isak Sjökvist a complété le top six lors d’un week-end d’action extrêmement divertissant produit par le tout premier championnat FIA de rallycross électrique.

Le résultat a déclenché des scènes émouvantes sur le circuit emblématique de Bretagne, avec Deslandes sautant sur le toit de sa voiture et admirant l’adulation de la foule partisane sous le regard d’un Cyril Raymond visiblement émotif, mentor du jeune prodige français.

Ce n’est pas Deslandes mais Martell qui a d’abord attiré l’attention en Q1 samedi matin, s’élançant en tête depuis la pole position. Cependant, une faute radio a empêché l’Américain de prendre son joker obligatoire et s’est vu infliger une pénalité de 30 secondes.

Cela a permis à De Ridder d’hériter de la victoire devant Raymond, mais aucun des deux pilotes n’a pu égaler le temps de Deslandes dans la deuxième course de la séance alors que le jeune a résisté à Nitišs et Kallio pour bien démarrer son week-end.

Deslandes a ensuite doublé avec une victoire des feux au drapeau et le temps le plus rapide de la Q2, tandis qu’il y avait plus de misère pour Martell alors que le vainqueur du titre ARX2 2018 – qui a enregistré le troisième temps le plus rapide de la session – a été disqualifié pour avoir conduit avec bottes de course non homologuées.

Au début de la Q3, Raymond, qui a aidé à nourrir et à développer Deslandes tout au long de sa carrière naissante, a donné un coup de force à son protégé, puis s’est éloigné en tête du peloton pour remporter la victoire.

Cependant, le champion RX2 2017 n’a pas été assez rapide pour battre un temps fulgurant établi par Nitišs dans l’autre course et la victoire de la session du Letton a aidé à hisser le plus jeune vainqueur du Championnat du monde FIA ​​de rallycross dans les trois premiers du jour au lendemain.

Le leader du classement, De Ridder, a donné le ton lors de l’échauffement de dimanche et a converti ce potentiel en une victoire de session Q4, utilisant un joker précoce pour éviter la circulation avant de traquer Nitišs et de prendre la tête lorsque son rival a effectué son propre tour obligatoire plus long.

Deslandes a terminé troisième après que l’adolescent français ait parfaitement exécuté sa stratégie de joker pour repousser Kallio dans l’autre course, assurant la place de Top Qualifier au héros local.

Et les choses se sont encore améliorées pour le joueur de 18 ans en demi-finale lorsqu’il a battu Nitišs hors de la ligne et a gardé le nez propre pour réserver une place au premier rang pour l’événement principal tandis que Kallio était troisième.

Pendant ce temps, De Ridder a repoussé un mouvement audacieux de tout ou rien de Raymond dans le premier virage – qui a laissé le Français labourer à travers le bac à gravier – et a continué à gérer confortablement le rythme en route vers une victoire en demi-finale.

Martell a profité de l’ambition de Raymond de terminer deuxième sur la route et d’effectuer un retour impressionnant après ses ennuis de samedi, tandis que Sjökvist a résisté à un Raymond dur pour se qualifier également pour la finale.

En pole position lors de la dernière course du week-end, Deslandes prenait à nouveau le départ parfait pour prendre la tête du premier virage tandis que De Ridder se retrouvait écarté par Nitiss. 

Kallio a pris son joker de la quatrième place au premier tour afin de sortir du trafic, mais De Ridder a couvert la tentative de dégagement peu de temps après, ce qui a incité Nitišs à emboîter le pas. Deslandes a profité de l’air pur à l’avant pour se dégourdir les jambes, et l’adolescent a dûment complété son tour de joker lors du dernier tour pour émerger devant Nitišs et remporter une victoire immensément populaire.

Le podium de De Ridder lui permet de porter son avance au championnat sur Kallio à sept points, tandis que Martell, cinquième, sera encouragé par son rythme lors de ses débuts en machine tout électrique.

Sjökvist a été rapide tout le week-end mais a eu du mal à se faire remarquer en finale tandis que le héros local Raymond a terminé septième devant l’as suédois Nils Andersson, qui a été pris dans les embouteillages à plusieurs reprises.

Pendant ce temps, Patrick O’Donovan a montré des éclairs de rythme mais a subi une vrille malheureuse lors du tour joker de sa demi-finale, ce qui a mis fin aux espoirs de répéter son apparition sur la tribune de Barcelone.

Cependant, le jeune reste quatrième au classement général tandis que Pablo Suárez est cinquième alors que l’Espagnol continue de démontrer une amélioration spectaculaire au cours de sa première saison de rallycross international avec un autre week-end tranquillement impressionnant contre un peloton de haute qualité.

This image has an empty alt attribute; its file name is 229222ba-2f86-0c1c-ac6d-a673aafcacfd.jpg
Dorian Deslandes a déclaré : « Ce fut un week-end incroyable, même si je suis très déçu de ne pas partager la course finale avec mon ami Cyril [Raymond] !

« Hier était incroyable, et aujourd’hui c’est un rêve. Ce n’est pas facile de courir à la maison, ou de garder ces gars [Reinis Nitišs et Guillaume De Ridder] derrière moi, mais je suis resté fort dans ma tête et j’ai fait le travail.

« Je suis vraiment, vraiment heureux. Je tiens à remercier toute l’équipe FIA ​​RX2e et Olsbergs MSE. C’est grâce à eux que je suis assis ici aujourd’hui. »

Reinis Nitišs a déclaré : « C’est agréable d’être de retour ! Je suis entré et sorti de ce paddock depuis 2013 et je me suis toujours battu avec les meilleurs pour gagner des courses. J’ai eu une petite pause pour faire du rallye et du crosscar, mais je suis de retour aux affaires maintenant, donc ce week-end a été agréable.

« Je me suis vite mis dans un rythme et j’ai réalisé que peu de choses avaient changé – il faut donner le maximum pour être au top.

« Dorian a brillamment roulé, et c’était vraiment serré mais il a bien fait. J’ai fait tout ce que j’ai pu avec la voiture avant la finale, et nous étions prêts à nous battre. Ce fut un week-end plein d’émotions. »  

Guillaume De Ridder a déclaré :  « J’avais un léger désavantage par rapport aux nouveaux venus, car ils avaient quatre pneus neufs, mais ils les ont très bien utilisés !

» Chapeau à Dorian car il a parfaitement roulé alors que Reinis était également un très bon concurrent ce week-end. C’était dur, et il s’agissait d’être patient lors des séances qualificatives tout en essayant de rouler en vieux pneus. En finale, nous avions le rythme pour gagner, mais le départ était assez difficile du mauvais côté de la grille.

« Quand je cours, je cours pour gagner – pas pour finir deuxième ou troisième – mais ce sont de bons points pour le championnat. A Spa, je veux finir sur la plus haute marche ! 

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s