Une série victorieuse pour débuter le voyage

Trois-Rivières, lundi le 9 août 2021 – Après un bref séjour à la maison, les représentants du Québec retournaient sur la route pour 10 jours alors qu’ils débutaient leur voyage à New York. Ils affrontaient pour l’occasion les Boulders, des rivaux de division, dans une série de trois matchs. Équipe Québec est sortie victorieuse de cette série en remportant les deux premiers matchs avant de s’incliner lors du dernier.

Équipe Québec n’a fait qu’une bouchée des Boulders dans la première partie de cette série. Le début de la rencontre a été assez calme pour les deux équipes. Les lanceurs partants ont fait du bon travail alors qu’aucun point n’a été compté lors des cinq premières manches. Il a fallu attendre en sixième avant de voir la feuille de pointage se noircir. Équipe Québec a ouvert les hostilités avec un ballon-sacrifice de Ruben Castro qui a permis à Jonathan Lacroix de se rendre au marbre. Après avoir accordé trois points, les porteurs de la fleur de lys sont revenus de l’arrière en huitième avec une poussée de trois points. Ils ont finalement enfoncé le dernier clou dans le cercueil de la formation new-yorkaise en marquant quatre autres points en dernière manche pour remporter la partie 8 à 3. Le lanceur partant David Gauthier a été irréprochable avec une prestation de cinq manches où il n’a accordé aucun point, que trois coups sûrs et a retiré quatre joueurs sur des prises.

Équipe Québec a eu chaud lors du deuxième duel de la série. Après avoir compté un point sur un simple de Jeffry Parra qui a envoyé Louis-Philippe Pelletier au marbre, Équipe Québec a accordé cinq points en deuxième manche. Heureusement, les porte-étendards du fleurdelisé se sont repris à la manche suivante. David Glaude a frappé un simple au champ droit permettant ainsi à Lacroix de marquer un point avant que Parra ne propulse une balle de l’autre côté de la clôture pour ajouter deux autres points. Il a fallu attendre en huitième avant qu’Équipe Québec n’égalise la marque : après avoir frappé un double, Raphaël Gladu s’est rendu au marbre sur un simple au champ centre de Connor Panas. La marque étant égale 6 à 6 en dernière manche, le match s’est dirigé en bris d’égalité, pour finalement être départagée au concours de coups de circuit. La formation québécoise s’est échappée avec la victoire en remportant le concours 10 à 1.

Équipe Québec n’était qu’à une victoire de balayer la série, cependant les Boulders n’allaient pas se laisser faire. Après avoir concédé deux points au fleurdelisé en troisième manche, la formation de Rockland s’est déchaînée : elle a marqué deux points en troisième manche, deux autres en cinquième et un point en sixième. Les hommes de Patrick Scalabrini n’ont pas été en mesure de rattraper le retard qu’ils avaient pris, même s’ils ont compté un point en septième et un en huitième manche. La rencontre s’est finalement terminée sur une victoire des Boulders par la marque de 5 à 4.

Équipe Québec se dirige présentement vers l’Illinois où elle affrontera pour la première fois de la saison les Boomers de Schaumburg. Ce sera un défi difficile pour la formation québécoise alors que les Boomers trônent au premier rang de la division Centrale.

Les Québécois mènent toujours la marche

Équipe Québec compte parmi ses meneurs plusieurs Québécois de talent. En effet, Louis-Philippe Pelletier mène toujours l’équipe pour les points comptés et les buts volés. On le retrouve d’ailleurs au troisième rang de la ligue pour les buts volés. David Glaude est également un rouage important de la formation. Il mène l’équipe au niveau des points produits et se retrouve au cinquième rang à ce chapitre dans la ligue. Il ne faut pas oublier l’arrivée de Raphaël Gladu qui maintient toujours une moyenne phénoménale de .457 au bâton. Du côté des lanceurs, Miguel Cienfuegos est sans contredit le meilleur partant de la formation. Il affiche une moyenne de points mérités de 3.80, avec 42 retraits au bâton et six victoires.

Mouvements de personnel

Équipe Québec a fait l’acquisition du lanceur droitier Bret Clarke du Power de West Virginia, équipe évoluant dans la ligue Atlantique, contre un joueur qui sera nommé plus tard. Équipe Québec a également signé le lanceur droitier James Bradwell. Clarke a évolué dans la NCAA pour les Seawolves de Stony Brook de 2016 à 2019 avant de faire le saut chez les professionnels. Quant à lui, Bradwell a évolué avec les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique jusqu’en 2020. Il est à sa première saison chez les professionnels.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca) (Collababoration: Maxime Boisvert)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s