LEYLAH FERNANDEZ REMPORTER LE PREMIER TITRE DE LA WTA DE SA CARRIÈRE À L’ABIERTO GNP SEGUROS

(Photo: Tennis Canada)

Toronto, le 21 mars 2021 — Dimanche, la Canadienne Leylah Fernandez (Laval, QC) a conquis son premier titre de la WTA grâce à un gain de 6-1 et 6-4 aux dépens de la Suisse Viktorija Golubic en finale de l’Abierto GNP Seguros, un tournoi de catégorie 250.

Fernandez avait perdu sa seule finale précédente 6-4, 6-7(8) et 6-1 aux mains de la Britannique Heather Watson à Acapulco, l’an dernier. En route vers le match ultime à Monterrey, au Mexique, la jeune Québécoise de 18 ans a éliminé l’Américaine CoCo Vandeweghe, les Slovaque Kristína Kučová et Viktória Kužmová, ainsi que l’Espagnole Sara Sorribes Tormo (7e) — qui avait pris la mesure de la Canadienne Eugenie Bouchard la semaine dernière lors de la finale de l’Abierto Zapopan, à Guadalajara, au Mexique.

Quant à Golubic, elle tentait de remporter le deuxième titre de sa carrière après avoir été couronnée championne du tournoi de Gstaad, en Allemagne, en 2016. Elle avait également participé à la finale de l’épreuve de Linz, en Autriche, en 2016, ainsi qu’à celle de l’Open de Lyon, en France, plus tôt cette année. Cette semaine, la joueuse de 28 ans avait dû franchir les étapes préliminaires pour obtenir sa place au tableau principal. De là, elle a vaincu la Russe Anna Blinkova (6e), l’Américaine Lauren Davis, la Russe Anna Kalinskaya ainsi que l’Américaine Ann Li (8e) pour atteindre la finale.

Bien qu’elle soit de dix ans sa cadette, Fernandez a semblé plus calme que Golubic. L’importance du duel n’a pas déstabilisé la Canadienne qui a rapidement pris les devants 5-0 après avoir ravi le service de sa rivale à deux reprises. Ce fut plus que suffisant pour lui permettre d’empocher la manche par la marque de 6-1.

Figurant 14 places au-dessus de Golubic (102e) au classement de la WTA, Fernandez (88e) a continué d’imposer son rythme au deuxième acte. Poursuivant sur sa lancée, la Canadienne a connu de très beaux moments, principalement au filet. Golubic a toutefois fait preuve de résilience pour combler un déficit d’un bris et obliger Fernandez à attendre un peu plus longtemps avant de savourer son triomphe. Armée de patience, Fernandez a orchestré un ultime bris avant de conclure le match de façon remarquable et ainsi conquérir son premier trophée de la WTA.

« J’ai vu tout le monde aller sur le terrain, puis les trophées… Je me suis assise, j’ai pris quelques respirations profondes et puis j’ai réalisé que j’avais gagné », racontait Fernandez lors de son entrevue d’après-match. « Ce qui m’attriste un peu c’est que ma famille n’est pas ici pour célébrer avec moi. C’est un effort de famille depuis de nombreuses années. Je suis toutefois heureuse que le travail ardu et les sacrifices que nous avons faits depuis le début portent leurs fruits. J’espère qu’il y aura beaucoup d’autres titres et que ma famille pourra être avec moi à chaque étape des tournois. »

« J’ai simplement essayé de me dire que c’était un match comme les autres », ajoutait Fernandez. « Je voulais me concentrer sur mon jeu, exécuter mon plan de match. Je pense qu’aujourd’hui, tout fonctionnait dans les moments importants et j’en suis très heureuse. Je suis heureuse de la façon dont je suis restée dans le moment présent sans me laisser déconcentrer. »

(André Bouchard: ALBP@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s