Mario Cecchini et Danny Maciocia nommés respectivement président et directeur-général des Alouettes de Montréal

footer-logo Alouettes

Montréal, le 13 janvier 2020 – Les Alouettes de Montréal ont annoncé lundi que Mario Cecchini a été nommé président de l’organisation, alors que Danny Maciocia a été embauché en tant que directeur général de l’équipe.
ALOUETTES DG

(Photo:Les Alouettes)
«Mario, Danny et Khari sont le trio dont nous avons besoin afin de véritablement devenir une grande organisation autant sur le terrain qu’à l’extérieur de celui-ci, a dit Gary Stern, co-propriétaire des Alouettes. Mario est reconnu pour son leadership, il connaît le marché québécois et il a laissé sa marque dans le milieu des affaires. Danny, lui, a gagné partout où il a dirigé une équipe de football, que ce soit comme entraîneur ou comme directeur-général. Quant à Khari, il a démontré l’an dernier qu’il est l’homme de la situation pour mener cette équipe et que les joueurs sont prêts à tout donner pour lui.»

Cecchini n’est pas un étranger au monde du sport. Au tournant des années 2000, il dirigeait des stations de radio, dont the FAN590 à Toronto, puis a mis sur pieds CKAC Sports, alors qu’il occupait le poste de Vice-président exécutif de Corus, et a présidé le groupe possédant la station 91,9 Sports jusqu’à tout récemment, en 2018.

Cecchini a effectué deux passages remarqués chez Corus, d’abord en tant que vice-président exécutif de Corus Québec entre 2006 et 2011, puis de 2013 à 2016 où il a agi en tant que président des chaînes de télévision spécialisées du Québec et de la radio. Lors de ces deux passages il a procédé, entre autres, à la relance de la station 98,5FM, qui est rapidement devenue, et demeure toujours, la station la plus écoutée au Canada, en plus de diffuser les rencontres des Alouettes.

«Je suis un passionné de football et des Alouettes et je suis ravi d’entreprendre ce nouveau défi qui s’annonce des plus excitants, a dit Cecchini. Mon premier message est pour nos partisans : soyez assurés que tous les efforts seront déployés afin d’offrir un produit excitant sur le terrain. Je veux aussi dire à la communauté d’affaires que nous vous approcherons prochainement afin de vous démontrer que les Alouettes représentent une opportunité d’affaires de qualité. Nous avons tous trois le même objectif, et je sais qu’il en va de même pour Coach Jones, soit de faire de cette organisation une force de la LCF à nouveau. Nous savons tous ce que ça prend pour continuer de construire sur les fondations établies en 2019, et nous allons nous dépasser afin de livrer la marchandise.»

Pour sa part, Maciocia effectue un retour chez les Alouettes, lui qui y avait entamé sa carrière professionnelle, en 1996, en tant qu’entraîneur du contrôle de la qualité. Il a rapidement gravi les échelons chez les Alouettes, devenant le coordonnateur offensif de la formation en 2001, avant d’occuper le même poste chez les Eskimos d’Edmonton de 2002 à 2004, aidant l’équipe à graver son nom sur la Coupe Grey, en 2003.

Les Eskimos l’ont ensuite nommé entraîneur-chef de l’équipe en 2005. En plus d’être le premier Québécois à occuper le poste d’entraîneur-chef dans la LCF, il a pu soulever la Coupe Grey dès sa première saison dans une spectaculaire victoire en prolongation face aux Alouettes. Il s’est également vu confier le poste de directeur général des Eskimos à compter de la saison 2007. Il occupait le poste d’entraîneur-chef des Carabins de l’Université de Montréal depuis novembre 2010. En novembre 2014, au Stade Mémorial Percival-Molson, domicile des Alouettes, Maciocia a conduit les Carabins à une dramatique victoire lors du match de championnat de la Coupe Vanier, devenant du même coup le premier entraîneur-chef de l’histoire à inscrire son nom sur la Coupe Grey ainsi que sur la Coupe Vanier.

«Aujourd’hui, je réalise enfin un rêve que je caresse depuis longtemps en étant nommé directeur général de l’équipe de football professionnel de ma ville natale. Il y a longtemps que je voulais revenir avec les Alouettes afin d’aider cette organisation à retrouver ses lettres noblesses et me voilà en excellente position pour le faire», a dit Maciocia.

«Je tiens à remercier les Carabins, qui m’ont permis d’être encore mieux préparé pour ce défi, et je suis convaincu qu’ils vont continuer à figurer parmi l’élite du football universitaire au Canada. Je suis d’autant plus heureux d’accéder à ce poste, car je serai en meilleure posture pour aider et appuyer le football amateur chez moi, au Québec», a ajouté celui qui compte plus de 25 années d’expérience en tant qu’entraîneur de football.

En neuf saisons de l’autre côté du Mont-Royal, Maciocia a maintenu une fiche de 57 victoires contre seulement 16 défaites, conduisant l’équipe à trois championnats de la Coupe Dunsmore. À chaque occasion, l’équipe a poursuivi son chemin jusqu’à la Coupe Vanier. À l’Université de Montréal, celui qui a reçu la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale, en 2005, a dirigé plusieurs joueurs qui ont ensuite fait le saut dans la LCF, dont Antoine Pruneau, Byron Archambault, l’ailier défensif des Alouettes Jean-Samuel Blanc, ainsi que David Foucault, qui a également évolué dans la NFL. Il a été élu entraîneur de l’année dans le RSÉQ en 2016.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s