SUPERBE VICTOIRE À DOMICILE!

logo-rouge-et-or-60x51

VOLLEYBALL ROUGE ET OR

Université Laval, 29 novembre 2019 –  L’équipe féminine de volleyball Rouge et Or (6-3) a fait preuve de résilience vendredi soir, à l’Amphithéâtre Desjardins-UL, pour signer un gain en cinq manches de 20-25, 25-20, 26-28, 25-23 et 15-8 face aux Citadins de l’Université du Québec à Montréal (7-4).

Début de match en demi-teinte

Laval a amorcé le match en force, prenant l’avance 10-6 au premier set. Malgré quelques puissantes frappes de Maud Chapleau et d’Éloïse Ross Tremblay, les filles ont vu l’UQAM revenir de l’arrière et s’emparer de la première manche.

Ce retour des Citadins a semblé servir d’électrochoc au Rouge et Or. La troupe de Danny Da Costa s’est imposée dès les premiers échanges avant de remporter la deuxième manche quelques instants plus tard.

Un spectaculaire troisième set

Le Rouge et Or était complètement dominé lors de la troisième manche, tirant de l’arrière par huit points. Les filles ont fait preuve de caractère et ont créé l’égalité 24-24, gardant les spectateurs présents à l’Amphithéâtre Desjardins-UL sur le bout de leur siège. Le Rouge et Or n’a toutefois pu compléter la remontée et ont échappé la troisième manche.

Le Rouge et Or n’avait pas dit son dernier mot. Les filles ont profité du momentum acquis et se sont emparées des deux dernières manches pour signer leur sixième victoire de la saison.

Le mot de l’entraîneur

« C’est une superbe victoire d’équipe. La parité est de plus en plus présente dans le circuit. Nous n’avons pas la meilleure équipe ou la plus physique, mais nous exploitons nos forces de belle façon. »

– Danny Da Costa, entraîneur-chef

Statistiques à retenir

– Marianne St-Aubin a mené son équipe avec 19 attaques marquantes. Sa coéquipière           Maud Chapleau en a réussi 18.

– Éloïse Ross Tremblay a récupéré 17 ballons. Laval a récupéré 106 ballons durant la rencontre.

À venir

Prochain match : 1er décembre 2019, 14h

Adversaire : Gee Gees d’Ottawa

Endroit : Ottawa, Ontario

LAVAL S’APPROCHE DU PREMIER RANG

L’équipe masculine de volleyball Rouge et Or s’est compliquée la tâche face à un adversaire qui avait perdu ses deux derniers matchs. Laval l’a malgré tout emporté en cinq manches de 22-25, 27-25, 25-17, 22-25 et 15-10 face aux Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick vendredi soir, à l’Amphithéâtre Desjardins-Université Laval. 

Laval est ainsi demeuré parfait en trois sorties devant ses partisans cette saison. Le Rouge et Or est toujours deuxième au classement général du RSEQ, mais possède un match en main sur les Carabins au premier rang.

Un début de match ardu

La troupe de Pascal Clément a manqué de concentration en début de match et elle a vu UNB s’emparer de la première manche. Laval semblait se diriger vers une deuxième manche rapide, menant par sept points à mi-chemin. Les hommes ont laissé les Reds revenir de l’arrière, mais ils ont tout de même créé l’égalité 1-1.

La logique est respectée

En troisième manche, le Rouge et Or a finalement affiché son aplomb habituel. Les hommes ont montré pourquoi ils ont remporté cinq de leurs six matchs jusqu’ici en dominant les Varsity Reds.

L’histoire fût toutefois différente lors de la quatrième manche. Les favoris locaux ont fait quelques erreurs et UNB en a profité pour pousser le match à la limite.

Finalement, Laval avait gardé le meilleur pour la fin. L’attaquant Nicolas Fortin a réussi quelques attaques marquantes pour finalement clore le débat.

Le Rouge et Or sera de retour en action dès demain. Il tentera alors de balayer les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick. Le match sera présenté dès 15h, à l’Amphithéâtre Desjardins-UL.

Le mot de l’entraîneur

« Il n’y aura pas de match facile. Les autres équipes ont toujours une motivation supplémentaire lorsqu’ils jouent contre nous. Nous ratons beaucoup d’opportunités par manque de concentration et on doit corriger ça. »

– Pascal Clément, entraîneur-chef

Statistiques à retenir

À son premier match en cinq semaines, Nicolas Fortin a été le meilleur des siens avec 25 des 60 attaques marquantes ;

Philippe Giroux a récupéré 14 ballons.

                          (André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s