Khari Jones de retour comme entraîneur-chef des Alouettes

footer-logo Alouettes

Montréal, le 26 novembre 2019 – Les Alouettes de Montréal ont annoncé mardi que Khari Jones a paraphé une nouvelle entente et va demeurer l’entraîneur-chef de la formation montréalaise pour au moins les trois prochaines saisons. Il continuera également d’occuper le poste de coordonnateur à l’attaque.

thumb_annonce-800x450
(Photo: Les Alouettes)
Jones, 48 ans, vient de compléter sa première saison à la barre des Alouettes, conduisant l’équipe à un dossier de 10-8, soit la première saison victorieuse pour Montréal depuis 2012, et à une première participation aux éliminatoires depuis 2014. Il a de plus été sélectionné entraîneur de l’équipe d’étoiles de l’association des joueurs de la LCF.

«La nomination de Khari en juin dernier a eu un effet rassembleur sur toute notre équipe, et cela s’est fait sentir dans la ville, ainsi que partout au Québec, a déclaré le président et chef de la direction des Alouettes, Patrick Boivin. Les performances qui ont suivi et la façon dont l’équipe était unie se voulaient des signes flagrants que nous avions l’homme de la situation en poste, et nous sommes heureux de s’assurer qu’il pourra continuer le travail amorcé.»

Jones, qui occupait également le rôle de coordonnateur à l’attaque et entraîneur des quarts, en était à sa deuxième saison avec les Alouettes. Il a travaillé avec les jeunes quarts de la formation et leur a permis de se développer. Le pivot des Alouettes, Vernon Adams Jr. a d’ailleurs connu son éclosion après avoir travaillé de près avec Jones, lui qui a complété 283 de ses 431 passes pour des gains de 3942 verges et 24 touchés en 16 rencontres cette saison.

«Je suis vraiment ravi et excité de pouvoir demeurer l’entraîneur-chef des Alouettes. Je crois que tout le monde dans l’organisation, ainsi que nos partisans sont d’accord avec moi que nous avons un travail à finir ensemble, a affirmé Jones. J’adore cette équipe et cette ville. Nous avons développé un esprit de camaraderie au cours de la dernière année, et je m’attends à ce que nous vivions des grandes choses ensemble pour encore des années à venir.»

En plus de rallier l’équipe dans le vestiaire, ce dernier a aussi su équilibrer l’attaque montréalaise, alors que l’équipe a terminé au deuxième rang dans la LCF avec 2236 verges au sol, dont 1048 sont inscrites au dossier du demi Will Stanback. Le receveur Eugene Lewis a également atteint le plateau des 1000 verges sous Jones, lui qui a capté 72 passes pour des gains de 1133 verges. Jake Wienieke était pour sa part en lice pour le titre de recrue de l’année avec 41 réceptions pour des gains de 569 verges et huit touchés.

Jones a débuté sa carrière d’entraîneur en 2009 avec les Tiger-Cats de Hamilton, où il a dirigé les quarts lors de ses deux premières saisons avant d’être nommé responsable de l’attaque l’année suivante. En 2012 et en 2013, il a dirigé les quarts des Roughriders de la Saskatchewan, aidant l’équipe à remporter la Coupe Grey à sa deuxième saison. Originaire de Hammond dans l’Indiana, l’entraîneur de 48 ans a connu une carrière de 11 saisons comme quart dans la LCF, portant les couleurs des Lions de la Colombie-Britannique, des Blue Bombers de Winnipeg, des Stampeders de Calgary, des Eskimos d’Edmonton et des Tiger-Cats de Hamilton.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s