LE CANADA S’INCLINE FACE À L’ESPAGNE EN FINALE DE LA COUPE DAVIS

Auger-Aliassime baisse pavillon face à Bautista Agut ; Shapovalov perd sa bataille contre Nadal

Madrid, le 24 novembre 2019 – Pour la toute première fois de son histoire, le Canada disputait la finale de la Coupe Davis dimanche face à l’une des nations les plus puissantes du tennis, l’Espagne. Devant une salle comble à la Caja Magica de Madrid, ce sont les Espagnols qui ont été sacrés champions du monde en vainquant le Canada 2-0 grâce à deux victoires en simple.

Pour ce grand moment, le capitaine Frank Dancevic a choisi d’envoyer dans la mêlée pour une première fois cette semaine Félix Auger-Aliassime (Montréal, QC) comme joueur numéro deux pour le Canada, alors que Denis Shapovalov (Richmond Hill) allait disputer sa cinquième rencontre en simple. Le capitaine espagnol Sergi Bruguera avait opté pour Rafael Nadal, qui trône présentement au sommet du classement de l’ATP, et Roberto Bautista Agut (9e mondial), qui effectuait un retour dans l’alignement après avoir perdu son père au cours des derniers jours.

Il s’agissait d’une troisième rencontre entre les deux pays. L’Espagne avait eu le meilleur en 1991, alors que l’équipe canadienne avait causé une surprise au premier tour du Groupe mondial en 2013, à Vancouver.

Auger-Aliassime et Bautista Agut croisaient le fer pour la première fois. Les deux joueurs semblaient s’étudier en début de match. Le Canadien parvenait à remporter ses jeux au service relativement facilement, mais éprouvait des difficultés en retour de service. En effet, ce n’est qu’au quatrième jeu au service de son adversaire (à 4-3) qu’il est parvenu à enregistrer un premier point. Il a fallu un jeu décisif pour séparer les deux joueurs dans cette première manche. Grâce à sa constance, l’Espagnol a pris une avance d’une manche à zéro. Il a profité de cet élan pour briser le service d’Auger-Aliassime dès le début du deuxième acte. Si le Montréalais a réussi à annuler ce bris, il a concédé de nouveau son service au jeu suivant pour encaisser un revers de 7-6(3) et 6-3.

 

(Photo: Tennis Canada)

Shapovalov avait de nouveau toute la pression de son pays sur ses épaules alors qu’il était opposé au premier joueur mondial, Rafael Nadal. Les deux joueurs en étaient à une troisième confrontation, Shapovalov ayant remporté la première à Montréal en 2017 et Nadal la deuxième à Rome en 2018. Devant une foule qui se faisait de plus en plus imposante, Nadal a réussi à briser le service de Shapovalov en milieu de première manche, un bris qui s’est avéré suffisant pour remporter le premier acte. La deuxième manche nous a donné droit à du tennis encore plus relevé. L’intensité était à son comble quand les deux joueurs se sont rendus au jeu décisif. Après avoir effacé deux balles de match de façon spectaculaire, le Canadien a dû s’avouer vaincu en deux manches de 6-3 et 7-6(7). Nadal a ainsi donné un sixième Saladier d’argent à son pays.

En participant à la finale, l’équipe canadienne a assuré sa place aux Finales de la Coupe Davis par Rakuten de 2020 qui seront de nouveau présentées à Madrid. Le Canada n’aura donc pas à participer aux rencontres de qualification du mois de mars prochain.
CE QU’ILS ONT DIT
Félix Auger-Aliassime
« C’est sûr que la décision de Frank était difficile. Je pense que j’aurais pu jouer plus tôt cette semaine, je me sentais prêt à jouer dès les quarts de finale. Frank a dû choisir Vasek pour des raisons évidentes pour les deux premiers matchs de quarts et de demi. Pour la finale, c’est un coup de dé. On avait tous les deux des chances de gagner, des chances de perdre. J’aurais pu gagner le match, mais malgré tout, je pense que je peux être fier. J’ai eu des chances, j’ai fait ce que j’avais à faire. Après, c’est difficile parce que quand tu as des chances au premier set et que ça ne passe pas de ton côté, c’est difficile à avaler, c’était un point très important vu que Nadal jouait contre Denis dans le deuxième match, mais bon c’est la vie, ils ont été meilleurs à la fin, bravo. »
Denis Shapovalov
« Rafa a disputé un très bon match. Il a très bien servi dans la première manche. Dans la deuxième, j’ai eu l’impression d’être le meilleur dans la plupart des jeux. Beaucoup de longs jeux, je l’ai talonné dans la plupart de ses jeux au service, il a fait un bon travail pour s’accrocher. Il s’est très bien repris après avoir eu deux balles de match. Ce n’était pas facile, mais l’ambiance était super. Jouer dans une telle occasion est assez spécial. Contre le numéro un mondial qui évolue devant ses partisans. C’est moche de perdre, évidemment, mais c’est une excellente occasion d’apprentissage pour moi. »
« Nous avons vraiment fait de grands progrès en tant que nation. Nous sommes extrêmement fiers. C’est moche de perdre en finale, mais je suis vraiment très fier des personnes qui sont assises ici, des personnes dans les coulisses. C’est incroyable tout le chemin que nous avons parcouru. »
Vasek Pospisil à propos du parcours de l’équipe en 2013 et en 2019
« On dirait presque que c’est une autre génération. Évidemment, ça ne fait pas si longtemps que ça, mais c’est comme si c’était le cas. Denis et Félix sont très jeunes. Dans les deux cas, nous avions une bonne énergie au sein de l’équipe. Participer à la finale est fantastique. Cela n’arrive pas souvent au cours d’une carrière. Ces gars vont gagner cette compétition un jour, je gagerais sur eux. Pour ma part, j’espère pouvoir faire partie de cette aventure, mais, évidemment, la qualité du tennis de ces deux joueurs est incroyable. L’année 2013 et cette année sont toutes les deux spéciales, mais disputer la finale, c’est une tout autre histoire. Ce n’est pas le quart de finale ou la demi-finale… c’est spécial, bien sûr, mais c’est une tout autre étape. Pour moi, ce sont les Grands Chelems, les Olympiques, puis la finale de la Coupe Davis. C’est assez incroyable d’en faire partie. »
Frank Dancevic
« Cela a été une extraordinaire semaine. Le tennis est vraiment très populaire en ce moment au Canada. Nous sommes reconnus pour le hockey, mais grâce aux résultats de ces gars, à commencer par Vasek, Milos et maintenant Denis et Félix, Bianca également, nous sommes en finale ici. C’est super pour notre sport. C’est merveilleux de voir que cette génération joue si bien. Nous avons un bel avenir devant nous, cela attire beaucoup d’enfants dans les clubs. Le pays est fier de faire partie du tennis en ce moment. »
Rafael Nadal
« On doit donner du crédit à l’équipe canadienne cette semaine. Cette équipe va devenir une équipe qui sera toujours l’une des favorites pour conquérir le titre dans les années à venir et Denis a quelque chose de spécial, quelque chose qu’on a ou qu’on n’a pas, quelque chose qui ne s’apprend pas à l’entraînement. »
À propos de la Coupe Davis
La Coupe Davis par Rakuten est la Coupe du monde du tennis. Plus importante compétition sportive par équipe, elle compte sur la participation de 133 pays en 2019. Créée en 1900, elle célèbre sa 119e année d’existence. En 2019, sous le nouveau format de la Coupe Davis par Rakuten, les finales seront disputées à La Caja Magica de Madrid, en Espagne. Vingt-quatre pays prendront part aux épreuves de qualification les 1er et 2 février dans 12 endroits partout dans le monde, à domicile et sur la route. Les douze équipes gagnantes se joindront aux demi-finalistes de 2018 ainsi qu’à des pays récipiendaires d’un laissez-passer pour la finale de la Coupe Davis regroupant 18 nations.
À propos de Tennis Canada
Tennis Canada, dont les origines remontent à 1890, est une organisation sportive nationale sans but lucratif dont la mission est d’assurer la croissance du tennis au Canada et dont la vision est de devenir un chef de file mondial au tennis. Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation, l’excellence et la responsabilité. Tennis Canada possède et administre deux des plus prestigieux tournois de l’ATP et du WTA Tour; les volets masculin et féminin de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale ainsi qu’un tournoi professionnel sanctionné par l’ITF. De plus, il possède et soutient financièrement 13 autres tournois professionnels au Canada. Tennis Canada administre également des centres nationaux/programmes d’entraînement à Toronto, à Montréal, Vancouver et Calgary. Tennis Canada est membre de la Fédération internationale de tennis, du Comité olympique canadien, du Comité paralympique canadien et de l’Association internationale de tennis en fauteuil roulant. De plus, Tennis Canada administre, commandite et choisit des équipes pour la Coupe Davis, la Fed Cup, les Jeux olympiques et paralympiques et forme des équipes nationales pour les juniors, les vétérans et les joueurs de tennis en fauteuil roulant. Tennis Canada investit ses excédents budgétaires dans le développement du tennis. Pour obtenir plus amples renseignements sur Tennis Canada, visitez notre site Web sur www.tenniscanada.com et suivez-nous sur Facebook et Twitter.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Collaboration: Tennis Canada

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s