LAVAL ÉCARTE LES STINGERS, PLACE AUX CARABINS !

FOOTBALL ROUGE ET OR

logo-rouge-et-or-60x51

LAVAL ÉCARTE LES STINGERS, PLACE AUX CARABINS !

 Université Laval, le 2 novembre 2019 – Pour une 17e année de suite, le Rouge et Or s’est qualifié pour le match de la Coupe Dunsmore en défaisant les Stingers de Concordia 40-8 lors de la demi-finale du RSEQ présentée samedi après-midi au Stade TELUS-Université Laval.

Statistiques complètes du match 

Le Rouge et Or retrouvera donc ses éternels rivaux de Montréal en finale québécoise. Dans l’autre demi-finale, les Carabins l’ont emporté 39-6 face à l’Université McGill. C’est la septième fois de suite que la Coupe Dunsmore sera soulevée par l’une de ces deux universités.

L’histoire du match

À peine assis à leur siège, déjà les spectateurs avaient une bonne idée de l’allure de ce match.  Avec à peine cinq minutes de jouées et un pointage toujours intact de 0-0, le ciel est tombé sur la tête des Stingers. Leur quart Adam Vance, à son dernier match universitaire en carrière, a dû quitter la rencontre au terme d’une course de neuf verges qui a pris fin sur un dur contact avec Adam Auclair.

Visiblement ébranlés par la perte de leur pivot, les Stingers ont vu le Rouge et Or inscrire des touchés sur leurs deux poussées offensives suivantes, les deux fois initiés par le quart Thomas Bolduc. La recrue a d’abord rejoint sa cible préférée, Antoine Dansereau-Leclerc sur 54 verges pour ouvrir la marque. Puis, c’est le vétéran Christian Dallaire qui a accepté un ballon de Bolduc sur 55 verges. Dallaire a toutefois dû travailler dur pour atteindre la zone des buts, en s’échappant notamment de deux plaqués lors de sa route.

À la demie, Thomas Bolduc avait déjà amassé 260 verges de gain par les airs. En cinq départs en saison régulière, il n’avait jamais atteint ce plateau à la fin du match. Il a conclu sa journée de travail avec 311 verges. Quant à lui, Antoine Dansereau-Leclerc a terminé la rencontre avec 7 réceptions pour des gains de 161 verges. D’ailleurs, à force de se trouver sur le terrain, Bolduc (#9) et Dansereau-Leclerc (#11) se surnomment maintenant le « duo 9-11 ».

Tard en fin de première demie, Félix Garand-Gauthier a porté le pointage à 27-0 en courant sur cinq verges pour le touché. Garand-Gautier s’était glissé à la positon de quart en remplacement de Bolduc; un scénario fréquent quand Laval frappe à la porte des buts.

La séquence de la défensive prend fin

Puis, tout juste avant d’entrer au vestiaire pour la demie, on a assisté à quelque chose qui n’était pas arrivé lors des 20 derniers quarts : la défensive du Rouge et Or a concédé un touché.

Sur le tout dernier jeu de la demie, les Stingers ont surpris tout le monde avec un double jeu renversé pour marquer un premier touché contre la défensive lavalloise depuis le 22 septembre dernier. McGill avait été les derniers à accomplir l’exploit. C’était alors 27-7.

Le Rouge et Or n’a redonné qu’un seul petit point aux visiteurs pendant la deuxième demi-heure d’action. Pendant ce temps, l’offensive de Justin Éthier a continué de s’en donner à cœur joie.

Christian Dallaire a trouvé la zone des buts pour une deuxième fois au troisième quart, portant son total à 81 verges de gain, de loin sa meilleure performance de l’année.

Au sol, Vincent Breton-Robert a profité du chemin tracé par sa ligne offensive pour courir sur 119 verges. C’est la deuxième fois cette saison que Breton-Robert atteint la centaine de verges; les deux fois contre Concordia.

Statistiques à retenir

– Joanik Masse (65 verges) et Philippe Lessard-Vézina (36 verges) ont également été très occupés au sol avec sept portées chacun.

– David Côté a réussi deux placements (15 et 42 verges) en trois tentatives. Son seul échec a été sur 42 verges.

– En défensive, Yanis Chihat et Jean-William Rouleau ont renversé le quart adverse à une reprise chacun. Alexandre Gagnon et Arnold Mbembe ont uni leurs efforts pour ajouter un troisième sac du quart au dossier du Rouge et Or.

– Maxym Lavallée et Adam Auclair finissent la rencontre avec six plaqués.

Ce qu’ils avaient à dire

« On a fait de bonnes choses, mais j’ai senti un manque de concentration chez les gars à un certain moment. Maintenant, il n’y a plus d’excuses. Ce sont nos plus grands rivaux qui vont débarquer sur notre terrain pour la Coupe Dunsmore, on doit corriger certaines choses, c’est sûr. » -Glen Constantin, entraîneur-chef.

« Je me suis concentré à lancer le ballon dans leurs mains et les receveurs ont fait tout un travail. Avec Antoine Dansereau-Leclerc, je sens qu’il y a une connexion spéciale. » -Thomas Bolduc, quart-arrière.

« Thomas a mis le ballon dans les airs et j’ai couru pour l’attraper ! Il est très bon pour nous remarquer quand nous sommes démarqués. J’ai connu un bon match, mais mon focus est maintenant sur la Coupe Dunsmore. » -Antoine Dansereau-Leclerc, receveur.   

Quelques notes

– Le Rouge et Or atteint ainsi le match de la Coupe Dunsmore pour la 21e fois de ses 25 ans d’histoire.

– Dominic Lévesque était de retour à son poste pour les bottés de dégagement après avoir été laissé de côté lors des cinq derniers matchs en saison régulière.

– Plus tôt cette semaine, le Rouge et Or a trouvé ses joueurs à 11 reprises sur l’équipe d’étoiles du RSEQ. Les honneurs individuels seront dévoilés vendredi le 8 novembre.

À venir au calendrier

Prochain match : Coupe Dunsmore, samedi le 9 novembre à 14h

Adversaire : Carabins de Montréal

Lieu : Stade TELUS-Université Laval

Billets : 418-656-FOOT ou le site Web du Rouge et Or

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s