MILAN-CORTINA SE VOIT ATTRIBUER LES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE 2026

logo (1)

MILAN-CORTINA, ITALIE, ORGANISERA LES JEUX OLYMPIQUES D’HIVER DE 2026. LA DÉCISION A ÉTÉ PRISE le 24 juin, lors de la LA 134E SESSION DU COMITÉ INTERNATIONAL OLYMPIQUE (CIO) À LAUSANNE, SUISSE.

L’autre candidate au scrutin était Stockholm-Åre, Suède.

2019-06-24-milan-cortina-inside-01

(Photo:IOC/DAVE THOMPSON)

Le président du CIO, Thomas Bach, a déclaré : “Félicitations à Milan-Cortina ! Nous pouvons nous attendre à des Jeux Olympiques d’hiver extraordinaires et durables dans un pays à la longue tradition de sports d’hiver. La passion et les connaissances des fans italiens, ainsi que l’expérience des exploitants des sites, créeront l’atmosphère parfaite pour les meilleurs athlètes du monde. Les Jeux Olympiques d’hiver de Milan-Cortina 2026 offriront des sites emblématiques dans des cadres superbes, associant les attraits d’une métropole européenne moderne à un environnement alpin classique.”

Et Thomas Bach d’ajouter : “La nouvelle procédure de candidature a montré le succès de l’Agenda olympique 2020. Nous avons réduit le coût et la complexité de l’élaboration des projets Jeux, qui visent désormais les objectifs de développement à long terme des communautés hôtes et ont la durabilité et l’héritage à cœur. Cela a permis de réduire considérablement le budget de l’organisation et d’utiliser 93 pour cent de sites de compétition existants ou temporaires. Je veux également remercier Stockholm-Åre d’avoir elle aussi présenté une excellente candidature et d’avoir pris part au processus de candidature pour les Jeux Olympiques d’hiver de 2026.”

2019-06-24-Milan-Cortina-2026-thumbnail (1)

              (Photo:IOC/GREG MARTIN)

L’Italie est une nation passionnée de sport. Les sports d’hiver font partie de la tradition, de la culture et de l’identité de l’Italie du Nord. La région dispose de sites de sports d’hiver d’envergure internationale, qu’il s’agisse des patinoires couvertes de Milan ou des destinations emblématiques bien connues de la Coupe du monde et des Championnats du monde, Cortina, Bormio, Antholz et Val di Fiemme.

Le projet est en parfaite adéquation avec les réformes préconisées par l’Agenda olympique 2020, qui appellent à optimiser l’utilisation de sites existants et temporaires s’il n’y a pas de demande après les Jeux pour de nouvelles installations permanentes.

Concernantdes sites de compétition, Milan-Cortina 2026 donne la priorité à la durabilité et à l’héritage, puisque 13 des 14 installations totales (soit 93 pour cent) existent déjà ou seront temporaires.

Le projet bénéficie du soutien à la fois du mouvement sportif italien, du secteur privé ainsi que des autorités gouvernementales nationales, régionales et municipales, ce qui apporte une base solide pour sa livraison.

Il montre une vision claire quant à l’utilisation des Jeux comme catalyseur du développement économique dans toute l’Italie du Nord, en aidant les régions à atteindre leurs objectifs spécifiques en matière de tourisme et en stimulant les activités économiques entre la métropole et la zone de montagne.

(Source: COJO)

(André Bouchard)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s