UNE SIXIÈME PLACE DÉFENDUE AVEC COMBATIVITÉ PAR J-F DUMOULIN

Série NASCAR Pinty’s – Circuit routier – Clarington 200 – Victoria Day Speedfest
Bowmanville (Ontario, Canada), le 19 mai 2019

(Photos: Gilles Tremblay)

En piste, Jean-François Dumoulin est un vétéran des circuits routiers qui sait user de patience et de stratégie pour déjouer ses adversaires. Avec la ténacité que nous
lui connaissons, il a effectué des dépassements audacieux tout au long des 51 tours de l’épreuve aujourd’hui sur le circuit du Canadian Tire Motorsport Park. Douzième sur la grille de départ, il effectue des chronos similaires à ceux des leaders et se positionne dans le top-3 au 34e tour. Lors d’un arrêt aux puits, un impair se produit et relaie le pilote de la voiture #04 Spectra Premium | Groupe Bellemare |
Trois-Rivières Mitsubishi | MIA | Bernier Crépeau Chrysler Fiat en queue de peloton. Rapidement récupéré, Jean-François Dumoulin croise le fil d’arrivée avec une brillante sixième place sur le tour du meneur.
« Pour la course, la voiture #04 Spectra Premium | Groupe Bellemare | Trois-Rivières Mitsubishi | MIA |
Bernier Crépeau Chrysler Fiat était très compétitive. Sous-vireuse en début d’épreuve sur des pneus neufs, plus les tours se succédaient, plus nous étions rapides. Les relances se sont bien déroulées, toutefois nous aurions aimé qu’il y ait une dernière relance pour terminer sur le podium. Nous allons nous reprendre à
Toronto, » mentionne l’ambassadeur de la marque Spectra Premium.
Essais et qualification (samedi 18 mai)
Le tracé du Canadian Tire Motorsport Park, avec ses virages rapides, plait particulièrement à certains pilotes assez braves pour maintenir leur précision de pilotage quelle que soit la vitesse. Jean-François Dumoulin ne se laisse pas impressionné par les hautes vitesses en piste, puisqu’il est habileté à
comprendre les variations de comportement de la voiture, dues entre autres à l’aérodynamique, et d’en prendre plein avantage en maintenant toujours son pilotage aux limites de la voiture. L’utilisation de nouveaux pneus cette année en série NASCAR Pinty’s ajoute une dimension importante au travail du
pilote et de l’équipe au niveau des réglages, de la stratégie de course et du pilotage.
La journée a commencé par des essais fructueux pour Jean-François Dumoulin qui ont permis d’identifier la nécessité de changer un amortisseur brisé. La séance de qualification ne laissait que deux tours chronométrés aux pilotes pour enregistrer un temps rapide, dû aux nouveaux pneus limités à un ou deux tours rapides avant de se dégrader et ralentir. Comme les voitures doivent utiliser les pneus hérités de la
qualification, les pilotes doivent les ménager en qualification. « Nous n’avons pas qualifié comme nous le voulions, toutefois les temps étaient serrés et nous étions prêts à nous battre, » mentionne le pilote de la voiture #04 Spectra Premium | Groupe Bellemare | Trois-Rivières Mitsubishi | MIA | Bernier Crépeau Chrysler Fiat.

(André Bouchard)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s