SAMUEL LACHANCE : JOUEUR-ÉTUDIANT DU MOIS DE DÉCEMBRE

Québec, le 5 janvier 2023 — C’est aujourd’hui que la coordonnatrice aux études des Remparts de Québec, Marie-Pier Blouin et le conseiller pédagogique Simon Tremblay ont annoncé que le défenseur Samuel Lachance avait été choisi à titre de joueur-étudiant de l’équipe pour le mois de décembre 2022.  Les résultats et l’attitude générale sont considérés pour déterminer le gagnant.

Samuel étudie présentement en Sciences Humaines au Cégep Limoilou. Il en est maintenant à sa deuxième année au niveau collégial et il se démarque par l’effort qu’il met dans ses études au quotidien. Toujours souriant, le numéro 26 des Remparts met toutes les heures nécessaires dans ses études, ce qui l’amène à respecter ses échéanciers et à bien concilier le hockey et les études, tout en cumulant une moyenne de 85% dans ses quatre cours.  

Samuel souhaite devenir policier. Il planifie donc son parcours en fonction de ses aspirations et en tant qu’organisation nous sommes très confiants qu’il parviendra à atteindre ses objectifs s’il garde son positivisme et sa rigueur en classe comme sur la glace.

À PROPOS DES REMPARTS DE QUÉBEC

Le club de hockey Les Remparts de Québec, propriété de Québecor Sports et divertissement, évolue dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui compte dans ses rangs 18 équipes réparties au Québec et dans les Maritimes.  Depuis 1997, les Remparts de Québec sont identifiés à la grande région métropolitaine de Québec et ont réussi à développer un sentiment d’appartenance auprès de la population de l’ensemble du territoire.  Ils évoluent au Centre Vidéotron, un amphithéâtre multifonctionnel de plus de 18 000 sièges, depuis septembre 2015. 

Pour suivre les Remparts : Remparts.ca, Facebook, Instagram et Twitter.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca) (Photo: REMPARTS de Québec)

Brunet et Lavigne s’amènent en renfort !

 

 Victoriaville, le 5 janvier 2023 – Le directeur général des Tigres Kevin Cloutier a mis la main sur le défenseur étoile Frédéric Brunet de l’Océanic de Rimouski, mercredi. 

Pour obtenir les services du capitaine des Nics, les Félins ont envoyé un choix de 1ère ronde en 2025 et une sélection de 2e tour en 2024 (Saint John).

« Nous venons d’obtenir un défenseur de premier plan qui viendra solidifier notre brigade défensive pour le dernier droit de la saison. Il était capitaine de son équipe, il apportera donc davantage de leadership à notre formation. C’est un excellent individu, il va s’intégrer facilement à notre groupe », estime Kevin Cloutier.

Doté d’un gabarit imposant de 6’3” et 190 lbs, Brunet est reconnu comme un arrière efficace dans les deux sens de la patinoire. En 36 matchs cette saison, l’espoir des Bruins de Boston a inscrit six buts et 29 passes, pour un total de 35 points.
 

Lavigne également acquis par Victoriaville

Le DG des Félins a également obtenu les services de l’attaquant de 17 ans Maël Lavigne du Drakkar de Baie-Comeau, jeudi matin.

En retour, Victoriaville cède des choix de 2e et 3e tours en 2023 – qui appartenaient initialement à Québec et Rouyn-Noranda – ainsi qu’une sélection de 5e tour au repêchage de 2024.

Lavigne est un ailier gauche de 6’3” et 170 lbs, capable de pratiquer un style de jeu robuste et d’amener de l’offensive. Le hockeyeur natif de Québec a obtenu 15 points en 38 matchs cette saison.

« Maël est un joueur que j’ai eu la chance de voir évoluer depuis qu’il est jeune. C’est un passionné de hockey, avec un sens du jeu très élevé. Il a un physique imposant, ce qui sera un plus pour notre équipe », analyse Kevin cloutier.

« Il est encore jeune, donc nous aurons la chance de l’avoir avec nous encore plusieurs saisons », ajoute le DG.

Les deux nouveaux venus seront en uniforme demain soir du côté de Drummondville, alors que les Tigres rendront visite aux Voltigeurs dès 19h.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca) (Photo: Tigres de Victoriaville)

TENNIS CANADA FÉLICITE FÉLIX AUGER-ALIASSIME D’AVOIR REÇU LE PRIX LIONEL-CONACHER 2022

Photo : Martin Sidorjak

LE PRIX LIONEL-CONACHER EST REMIS ANNUELLEMENT PAR LA PRESSE CANADIENNE À L’ATHLÈTE MASCULIN CANADIEN DE L’ANNÉE.

Tennis Canada tient à féliciter Félix Auger-Aliassime (Montréal, QC) d’avoir été nommé lauréat 2022 du Prix Lionel-Conacher de l’athlète masculin de l’année au Canada par La Presse canadienne. C’est la quatrième fois qu’un joueur de tennis remporte cette distinction après Milos Raonic (Thornhill, ON) qui a remporté le prix en 2013 et 2014 et Denis Shapovalov (Richmond Hill, ON) en 2017.

« Ce fut une excellente année, alors recevoir ce prix (Lionel-Conacher) – la reconnaissance du public et des médias canadiens – est tout un honneur. C’est vraiment sympa », a déclaré Auger-Aliassime, après une séance d’entraînement avant la Ligue mondiale de tennis à Dubaï.

« Félix ne pourrait pas mériter davantage ce prix prestigieux, a déclaré Michael Downey, président et chef de la direction de Tennis Canada. « Non seulement a-t-il excellé sur le circuit de l’ATP, remportant son premier titre en carrière, puis trois finales consécutives plus tard dans l’année, mais il a également mené Équipe Canada à son tout premier championnat de la Coupe Davis avec distinction. Félix est un joueur de tennis incroyable, mais aussi une personne formidable. Nous sommes fiers de ses réalisations cette année et nous savons que ses performances sur et hors du terrain auront inspiré la prochaine génération de joueurs de tennis au Canada. »

Auger-Aliassime, âgé de 22 ans, a terminé l’année avec un sommet en carrière de 6e rang sur le circuit de l’ATP. Sa saison 2022 a commencé en beauté alors qu’il a joué un rôle central dans la victoire d’Équipe Canada à la Coupe ATP à Sydney, en Australie. Le mois suivant, Auger-Aliassime remporte son premier titre en simple en carrière au tournoi mondial de tennis ATP 500 ABN AMRO à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Il a ajouté à sa collection en remportant des épreuves consécutives à Florence, Anvers (ATP 250) et Bâle (ATP 500) en trois semaines. Ses exploits sur le circuit ATP lui ont valu une place pour les finales de fin d’année à la Pala Alpitour de Turin, en Italie, en novembre. Avant cela, le Quebecor a également fait partie de Team World qui a remporté la Coupe Laver à l’O2 Arena de Londres, au Royaume-Uni, en septembre.

Le couronnement de l’année d’Auger-Aliassime est survenu à Malaga, en Espagne, où il a mené Équipe Canada présentée par Sobeys à son tout premier titre de la Coupe Davis par Rakuten, remportant ses trois gommes en simple. Sa victoire en deux manches consécutives, 6-3, 6-4 contre l’Australien Alex de Minaur dans le deuxième simple décisif de la finale a permis au Canada de remporter le trophée et de se tailler une place de champion du monde.

« En 2022, Félix a prouvé qu’il est parmi les meilleurs joueurs au monde », a commenté Guillaume Marx, chef de la performance, Tennis Canada. « Son talent sur le terrain n’a d’égal que sa maturité et son intelligence en dehors. Cette année, il a montré au monde qu’il est dans ce top bracket de joueurs et nous sommes sûrs que ses ambitions seront encore plus élevées en 2023. Les Canadiens se souviendront toujours de ses victoires cruciales dans la course à notre tout premier titre de la Coupe Davis, au cours desquelles il a fait preuve d’un sang-froid immense sous pression. Il mérite amplement cette reconnaissance. »

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

(NB: Communiqué intégral de TENNIS CANADA)

LES REMPARTS DE NOUVEAU ACTIFS SUR LE MARCHÉ DES TRANSACTIONS

Québec, le mardi 27 décembre 2022 Après une pause de quelques jours, le directeur-gérant et entraîneur-chef des Remparts de Québec, Patrick Roy, s’est montré très actif en effectuant aujourd’hui pas moins de trois transactions.

Tout d’abord, les Remparts mettent la main sur le défenseur gaucher, Jérémy Langlois des Eagles du Cape Breton.  Il prend la route vers Québec en retour du choix de 2e ronde des Remparts de la séance de sélection 2025 et d’un choix de 3e ronde (RIM) de 2024. 

C’est ensuite avec les Saguenéens de Chicoutimi que Patrick Roy a transigé.  Les Remparts envoient aux Saguenéens le gardien de but Philippe Cloutier, de même que le défenseur Edouard Carrier.  Les Diables Rouges obtiennent en retour un choix de 7e ronde (Victoriaville) en 2023 et un choix de 8e ronde (Chicoutimi) de 2024.

La troisième transaction n’implique que des choix au repêchage.  Les Remparts cèdent aux Huskies de Rouyn-Noranda leur choix de 2e ronde en 2024, alors qu’ils obtiennent des Huskies celui de 2e ronde en 2023 et celui de 8e ronde en 2024. 

Jérémy Langlois, un défenseur gaucher de 6’01’’ et 195 livres est originaire de la région de Québec.   Sélectionné par les Eagles en première ronde (17e au total) du repêchage de la LHJMQ en 2019, il en est à sa quatrième saison dans le circuit Courteau.  En 27 parties cette saison, il présente a marqué trois buts et obtenu 14 passes pour 17 points.  En carrière, il a cumulé un dossier de 19 buts, 61 passes pour 80 points en 158 parties.  Il est la propriété des Coyotes de l’Arizona qui en ont fait leur choix de 3e ronde (94e au total) lors du repêchage de la LNH en juin dernier.

À PROPOS DES REMPARTS DE QUÉBEC

Le club de hockey Les Remparts de Québec, propriété de Québecor Sports et divertissement, évolue dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui compte dans ses rangs 18 équipes réparties au Québec et dans les Maritimes.  Depuis 1997, les Remparts de Québec sont identifiés à la grande région métropolitaine de Québec et ont réussi à développer un sentiment d’appartenance auprès de la population de l’ensemble du territoire.  Ils évoluent au Centre Vidéotron, un amphithéâtre multifonctionnel de plus de 18 000 sièges, depuis septembre 2015. 

Pour suivre les Remparts :  Facebook, Instagram et Twitter.

(André Butch Bouchard: albp@sy^patico.ca)

Iasenza et Côté acquis par les Tigres !

 Ouverture des transactions 

Victoriaville, le 18 décembre 2022 – Les Tigres sont allés chercher du renfort à la ligne bleue lors de l’ouverture de la période des transactions, dimanche. Le directeur général Kevin Cloutier a fait l’acquisition de l’excellent défenseur de 18 ans Francesco Iasenza et d’un choix de 5e ronde en 2024 des Wildcats de Moncton !

En retour, Victoriaville cède un choix de 1er tour en 2023 (SHE), une sélection de 3e ronde en 2023 (MON) et un choix de 3e tour en 2025 (VIC).

Iasenza avait été un choix de 3e ronde des Wildcats en 2020. Reconnu comme étant un défenseur complet, l’arrière natif de Pointe-Claire a inscrit cinq buts et dix passes, pour un total de 15 points, en 28 rencontres cette saison.

« Francesco est un défenseur solide dans les deux sens de la patinoire et qui est en mesure de prendre de grosses minutes de jeu. C’est un joueur qui est très difficile à affronter et qui est capable d’amener de l’offensive », analyse Kevin Cloutier.

« C’est tout un compétiteur. Il deviendra un atout important pour notre brigade défensive », ajoute le DG.

Les Félins ont également transigé avec les Eagles du Cape Breton pour mettre la main sur l’attaquant de 19 ans Jordan Côté. L’ailier de 6’00” et 175 lbs a inscrit quatre buts et une passe en cinq matchs cette saison.

« Jordan est un joueur d’énergie et qui amènera de la robustesse. Il va ajouter de la belle profondeur à notre formation en vue du dernier droit de la campagne ».

Cloutier a également complété quelques transactions mineures au cours de la matinée. Les Tigres ont reçu un choix de 10e ronde en 2023 des Saguenéens de Chicoutimi, qui était auparavant une sélection de 12e tour des Sags. Cela vient compléter l’échange d’Antoine Desrochers survenu un peu plus tôt cette saison.

Victoriaville a également reçu un choix de 2e ronde des Islanders de Charlottetown, qui était auparavant un choix de 3e tour, dans une transaction survenue au dernier repêchage.

Rappelons que les Tigres ont fait l’acquisition du vétéran de 20 ans William Veillette des Cataractes de Shawinigan plus tôt cette semaine. La présente période des transactions se conclura le vendredi 6 janvier prochain à midi.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

(Source: TIGRES de Victoriaville)

UNE PREMIÈRE JOURNÉE ACTIVE POUR LES REMPARTS

Trois transactions effectuées aujourd’hui

Québec, le dimanche 18 décembre 2022 En levée de rideau de cette première journée de transactions dans la LHJMQ, le directeur-gérant et entraîneur-chef des Remparts de Québec, Patrick Roy, a confirmé ce matin qu’il avait conclu trois transactions.

Tout d’abord, l’attaquant vétéran de 19 ans, Justin Robidas et un choix de 4e ronde (Val-D’Or) en 2024 sont cédés aux Remparts en retour d’un choix de 1re ronde (Québec) en 2024, d’un choix de 1re ronde (acquis de Val-D’Or) lors du repêchage de 2024 et d’un choix de 3e ronde (Québec) de la séance de sélection 2024. 

Par la suite, les Remparts ont transigé avec les Wildcats de Moncton pour obtenir les services du défenseur Thomas Darcy.  En retour, les Remparts envoient aux Wildcats un choix de 4e ronde (Québec) de la séance de sélection 2024.

Enfin, dans une troisième transaction, les Diables Rouges ont acquis l’ailier gauche Daniel Agostino des Cataractes de Shawinigan contre la sélection numéro 6 des Remparts lors du repêchage de 2023.

Natif de Plano, Texas, Justin Robidas dispute sa quatrième saison dans la LHJMQ avec les Foreurs de Val-D’Or.  Capitaine des Foreurs depuis le début de la saison 2021, ce centre droitier de 5’08’’, 176 livres, fut un choix de 1re ronde (2e au total) de Val-D’Or lors de la séance de sélection de 2019.  À ce jour, le nouveau numéro 93 des Remparts a cumulé un dossier de 84 buts et 119 passes pour 203 points en 187 parties avec les Foreurs, dont une fiche de 14 buts et 28 passes pour 42 points en 27 parties cette saison.  Après sa participation à la finale de la Coupe du Président avec les Foreurs, en juin 2021, les Hurricanes de la Caroline en ont fait leur choix de 5e ronde (147e au total) lors du repêchage de la LNH.

Le défenseur droitier Thomas Darcy en est à sa deuxième saison dans la LHJMQ et dans l’uniforme des Wildcats de Moncton, lui qui avait tout également disputé 12 parties avec eux en 2020-2021.  Blessé en début de saison, il a disputé 11 parties avec les Wildcats et cumulé un dossier de 2-3-5 en 11 parties.   Originaire de Lachenaie, il est âgé de 19 ans, mesure 6’01’’ et pèse 188 livres.  Choix de 8e ronde (147e au total) des Wildcats en 2020, il a évolué dans la Ligue de hockey midget AAA avec le Phénix du Collège Esther-Blondin.

Finalement, l’ailier gauche Daniel Agostino se joint aux Remparts avec près de quatre saisons dans le circuit Courteau, ayant évolué avec les Voltigeurs de Drummondville et les Cataractes de Shawinigan.   Passé des Voltigeurs aux Cataractes lors de la période des fêtes l’an dernier, il présente un dossier en carrière de 17 buts et 18 passes pour 35 points en 141 parties.    Il a remporté la Coupe du Président avec les Cataractes la saison dernière.

Amphithéâtre multifonctionnel de plus de 18 000 sièges, depuis septembre 2015. 

Pour suivre les Remparts :  Facebook, Instagram et Twitter.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Source: LES REMPARTS

ASSOCIATION ENTRE LES LIONS DE TROIS-RIVIÈRES ET BPM SPORTS

Montréal, le 1 décembre 2022 – L’organisation des Lions de Trois-Rivières est fière de s’associer à BPM Sports, qui diffusera des matchs de leur saison 2022-2023. Les rencontres du 2 décembre, 29 décembre, 18 février et 25 mars s’ajouteront donc à la programmation de BPM Sports.       


« Notre nouvelle entente avec BPM Sports représente un ajout important pour notre organisation. Cette association concorde avec notre vision à long terme, soit de faire rayonner notre équipe majoritairement québécoise à travers toute la province. Nous pourrons ainsi nous assurer d’une visibilité supplémentaire tout en offrant aux auditeurs des matchs de hockey de qualité», mentionne le président chef de la direction des Lions de Trois-Rivières, Mark Weightman.          

Cette association permettra donc aux deux acteurs importants du monde du sport québécois d’unir leurs forces afin de présenter plusieurs événements supplémentaires aux auditeurs tout en faisant rayonner un produit d’ici, à travers la province. En effet, l’équipe dirigée par le directeur général, vice-président des opérations hockey et entraîneur-chef, Marc-André Bergeron, pourra faire valoir la qualité des matchs et du spectacle offerts au Colisée Vidéotron à un plus vaste auditoire. De plus, un entraîneur de l’équipe affiliée aux Canadiens de Montréal offrira sporadiquement des chroniques « hockey » aux auditeurs de BPM Sports.   


« Nous sommes fiers de renouveler notre entente de diffusion de matchs avec les Lions de Trois-Rivières; Un partenariat qui s’inscrit dans notre volonté de célébrer le sport à travers toute la province », note le directeur de la programmation de BPM sports, Yves Bombardier.

Le début de la collaboration entre les deux organisations aura lieu le 2 décembre prochain lors du début d’une séquence de deux matchs opposant les félins trifluviens au Heartlanders de L’Iowa. Pour de plus amples renseignements ou pour vous procurer des billets, veuillez visiter le http://www.lions3r.com. Afin de vivre l’action des matchs des Lions en direct sur les ondes de BPM Sports, consultez le www.bpmsports.ca.    

(André Butch Bouchard: albp@sympatico,ca)
 

Le joueur le plus utile de retour dans le nid!

View this email in your browser  
Le joueur le plus utile de retour dans le nid!
  Trois-Rivières, le 30 novembre 2022 – Le gérant des Aigles Matthew Rusch a lancé l’entre-saison en force en s’assurant les services du joueur le plus utile l’été dernier, le voltigeur Louis-Philippe Pelletier, en vue de la saison 2023.


Bougie d’allumage par excellence pour les Oiseaux, Pelletier a connu une formidable saison offensive, fracassant au passage des records de concession pour la moyenne au bâton (,340), les doubles (31) et les points marqués (81). Son brio lui a même valu une invitation au match des Étoiles de la Ligue Frontière qui s’est déroulé à Washington, en Pennsylvanie.

« C’est un honneur pour moi de défendre les couleurs des Aigles et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que je serai de retour au stade Quillorama l’été prochain, avec comme objectif de mener notre équipe vers le championnat! », mentionne le Québécois de 26 ans.

Pelletier amorcera sa troisième saison dans la Ligue Frontière après avoir endossé l’uniforme d’équipe Québec en 2021 et celui des Aigles en 2022. En 175 matchs dans ce circuit, il a maintenu une moyenne au bâton de ,334 en plus de claquer 239 coups sûrs, dont 58 doubles et 21 circuits, et marquer 166 points. À ces statistiques, il a également ajouté 63 buts volés.

Pour le gérant Rusch, qui entamera sa deuxième campagne à titre de gérant des Aigles en 2023, il ne faisait aucun doute que sa formation allait s’orchestrer autour de son spectaculaire voltigeur.

« L-P est un incontournable pour notre équipe. C’est un joueur-étoile qui fait tout très bien sur le terrain en plus d’être un favori des amateurs. Nous sommes heureux de pouvoir miser sur lui pour bâtir notre formation. »

Quant au président René Martin, il se réjouit de pouvoir compter sur le retour de Pelletier en tant que tête d’affiche. « Les partisans l’adorent. Il va être le point de mire de notre image d’équipe. Ça va être encore très excitant de pouvoir le voir à l’œuvre chez nous, à Trois-Rivières. »

Le camp d’entraînement des Aigles se mettra en branle vers la fin du mois d’avril en vue de la deuxième saison de la concession au sein de la Ligue Frontière. Le premier match est prévu le 12 mai alors que les Aigles rendront visite aux ValleyCats de Tri-City. Puis, l’ouverture locale aura lieu le 23 mai alors que les Crushers de Lake Erie seront de passage au parc de l’Exposition.
  -30- Source :
Vincent Gauthier
Coordonnateur des communications
Aigles de Trois-Rivières
marketing@lesaiglestr.com  

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca) (Source: AIGLES de Trois-Rivières)

AUGER-ALIASSIME ET SHAPOVALOV MÈNENT LE CANADA AU PREMIER TITRE DE LA COUPE DAVIS

27 NOVEMBRE 2022

Frank Dancevic, Alexis Galarneau, Vasek Pospisil, Felix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov et Gabriel Diallo se tiennent derrière le trophée de la Coupe Davis.

Photo : Martin Sidorjak

Cela a pris 109 ans, mais le Canada est enfin au sommet du monde.

Pour la première fois de l’histoire, Équipe Canada présentée par Sobeys a remporté le titre de la Coupe Davis, dimanche, balayant l’Australie en finale avec deux victoires consécutives gracieuseté de Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime.

Le Canada a remporté le titre lors de sa troisième finale de la Coupe Davis, après avoir perdu à ses débuts en 1913, puis lors de la première édition de la finale remaniée en 2019.

Après deux remontées spectaculaires en quart et en demi-finale, la finale a été relativement simple, Shapovalov et Auger-Aliassime ayant tous deux vaincu leurs adversaires australiens pour sceller la victoire après seulement deux matchs.

Auger-Aliassime a marqué le point décisif en battant Alex de Minaur en deux manches consécutives 6-3, 6-4. Le numéro 1 canadien n’a pas vu son service brisé en quatre matchs en finale et a remporté huit matchs consécutifs en simple et en double combinés depuis la phase de groupes à Valence il y a deux mois.

Cherchant à sceller la victoire du Canada, Auger-Aliassime a surmonté un combat féroce de de Minaur, qui a pressé fort le Canadien, mais n’a jamais été en mesure de briser le service dans le match.

De Minaur a laissé peu de marge à Auger-Aliassime, ne commettant que quatre erreurs non forcées. Mais le Canadien a réussi à gagner 71 pour cent de ses points de service et a sauvé les huit points de bris auxquels il a fait face.

Auger-Aliassime a été sous pression tôt, tirant de l’arrière 15-40 à son premier jeu de service. Mais malgré des difficultés tôt avec son premier service, il a été en mesure de sauver les deux avec des frappes agressives.

Une autre balle de bris est venue et est allée pour de Minaur lors de son match retour suivant avant qu’Auger-Aliassime ne renverse la situation. Il a raté sa première balle de break dans le quatrième jeu, mais à 4-3, il a été en mesure de percer et de se mettre en place pour servir le premier set.

Encore une fois, le Canadien a dû sauver des points de bris dans son premier jeu de service du deuxième set, mais a réussi à s’échapper d’un autre trou de 15-40.

Tout comme le premier set, il a utilisé une grosse prise pour renverser l’élan. Un jeu après avoir sauvé des points de break, il a converti les siens pour prendre l’initiative dans le set décisif.

De Minaur a refusé de partir et a eu une occasion en or de revenir dans le set lorsqu’il a mené à -40 dans le sixième jeu, mais une frappe courageuse du Canadien a effacé les trois points de bris pour conserver l’avance.

Avec un puissant retourneur comme de Minaur, conclure le match n’allait jamais être facile. L’Australien a pris une avance de 30 points alors qu’Auger-Aliassime a servi pour le match, mais à aucun moment cette semaine, Auger-Aliassime n’a montré de signes de pression. Il a récolté quatre points consécutifs pour remporter la victoire du Canada.

La victoire d’Auger-Aliassime a été rendue possible grâce à une autre victoire en deux manches plus tôt dans la journée de Denis Shapovalov, qui a marqué le premier point pour le Canada en battant Thanasi Kokkinakis.

Après avoir perdu trois manches consécutives crève-cœur à ses deux premiers matchs en simple, Shapovalov a rapidement pris le contrôle de son match contre Thanasi Kokkinakis et n’a jamais laissé son adversaire australien revenir dans le match, mettant le Canada au bord de la victoire avec une victoire de 6-2, 6-4.

Ce fut une solide performance de la part du Canadien, qui a frappé 23 coups gagnants et converti quatre des sept points de bris. Il a donné peu d’occasions à Kokkinakis de revenir dans le match, sauvant trois des quatre points de bris sur son propre service.

Tout comme son match de simple en demi-finale, Shapovalov est sorti rapidement de la porte, brisant le premier jeu de service de son adversaire. Cette fois, cependant, il a gardé le pied sur l’accélérateur, profitant d’un jeu passif de Kokkinakis pour faire un double break et une avance de 4-0.

Kokkinakis n’a pas eu de réponse à la puissante frappe du Canadien au premier set et bien qu’il ait réussi à obtenir son service, Shapovalov n’a laissé aucune chance à son adversaire au retour de revenir dans le set.

Shapovalov a gardé le pied sur l’accélérateur tôt au deuxième set, forçant une erreur de la raquette de Kokkinakis à briser pour prendre une avance de 2-1.

Pour la première fois du match, le Canadien s’est retrouvé sous pression au service alors qu’il tentait de consolider le bris. Shapovalov a fait face à trois points de bris dans le quatrième jeu, mais il a réussi deux as et un coup droit gagnant.

Kokkinakis a donné à Shapovalov une chance de servir en fin de match lorsqu’il a commis une double faute sur la balle de bris à 2-4. En tentant de servir le match, le Canadien a finalement craqué en redonnant l’un des bris avec quelques erreurs. Mais quand il s’est levé pour servir la deuxième fois à 5-4, il n’a pas commis d’erreur.

C’est la deuxième année consécutive qu’un pays remporte les grandes compétitions internationales par équipes. Le Canada, mené par Auger-Aliassime et Shapovalov, a également remporté la Coupe ATP pour commencer la saison. Auger-Aliassime a présenté une fiche de 3-0 dans la compétition par équipe, ajoutant une victoire avec Team World à la Coupe Laver.

(André Butch Bouchard: alp@sympatico.ca)

(Source: TENNIS CANADA)

TROIS CLASSES DE RALLYCROSS À ÉNERGIES RENOUVELABLES

SUR LA GLACE TRIFLUVIENNE EN PLUS DUN CONCOURS DE GIN ULTRA-LOCAL

(Photo: André Butch Bouchard)
Trois-Rivières, le 25 novembre 2022 – Le montage du circuit est débuté tout comme la vente de billets: tout est en place pour le NITRO RALLYCROSS QUÉBEC@GP3R, première compétition de rallycross sur glace électrique et à nouvelles énergies en Amérique. Les 20 et 21 janvier, le circuit glacé de 1,5km sera survolé par des bolides deux fois plus puissants que ceux de la NASCAR Pinty’s aux mains de pilotes – dont le légendaire Travis Pastrana – assez fous pour tenter de les dompter!

« À moins deux mois de l’événement – exactement un mois avant Noël et en plein Vendredi Noir! – les billets sont finalement en vente! On espère que la vente démarrera aussi vite que les voitures de rallycross électrique que nous accueilleront! », a dit Dominic Fugère, directeur général du GP3R en ajoutant que les bolides FC1-X de la série NITRO RALLYCROSS peuvent accélérer de 0 à 100km/h en 1,5 secondes!                    

Quatre types de places, offrant tous une vue imprenable du circuit, sont offerts sur le www.gp3r.com/nitro
à partir de 40$ (taxes et frais de service en sus):

            – de l’admission générale sans places réservées à l’extérieur;

            – des places de gradins réservés dans les tribunes intérieures chauffées de l’Hippodrome 3R

            – des tables d’hospitalité avec service de restauration et de bar disponibles et;

            – des places de loges au Salon de Jeux de Trois-Rivières avec repas et consommations incluses.

Grâce à la collaboration habituelle des équipes de l’Hippodrome3R et du Salon de Jeux de Trois-Rivières, le montage du circuit a pu débuter des la réception des derniers détails de l’entente entre le GP3E et la série NITRO RALLYCROSS. Déjà, la majorité des blocs de béton qui protégeront pilotes et public sont installés. Ne reste plus à Dame Nature d’amener froid et neige afin de pouvoir préparer la surface glacée de plus de 50cm et monter les bancs de neige qui délimiteront le tracé.

Le Gouvernement du Québec, à travers son ministère du Tourisme, a offert un des premiers appuis – il y a plus de quatre ans – à la venue de cet événement hivernal majeur.

« Cette course bonifie l’offre touristique de la Mauricie et va permettre à Trois-Rivières, encore une fois, de rayonner à l’international. Félicitations à toute l’équipe du GP3R pour avoir travaillé très fort afin d’amener cet événement d’envergure chez nous. » Jean Boulet, député de Trois-Rivières, ministre du Travail, ministre de la région de la Mauricie et de la région du Nord-du-Québec.

DES VOITURES PROPULSÉES EXCLUSIVEMENT PAR DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

En plus des voitures FC1-X électriques deux autres classes de véhicules seront en piste, propulsées par la même essence synthétique renouvelable P1 ECO 100 RS qui a servi au Défi Urbain Chevrolet du GP3R 2022. En plus de voitures des championnats canadien et québécois de rallye de performance, la série NITRO SXS, mettant en vedette des véhicules côte-à-côte Can-Am tous identiques, seront en piste. C’est d’ailleurs un pilote québécois, le jeune Grégoire Michaud de Sainte-Madeleine, qui mène le championnat NITRO SXS n’ayant jamais terminé hors du podium en six épreuves et vainqueur de la dernière course à Phoenix.

« Je suis vraiment heureux de venir courir chez-nous et d’arriver en tête du classement a dit le jeune pilote. J’ai pris tout le monde – même Travis Pastrana –  par surprise avec mes performances depuis le début de la saison. Et comme je connais la glace, je ne m’attend à rien de moins que de me battre pour la victoire à Trois-Rivières! »

Travis Pastrana, idéateur et champion 2021 de la série NITRO RALLYCROSS, ne cache pas son enthousiasme à amener sa gang de malades et leurs bolides électrique absolument déments sur la glace trifluvienne. Hi Brett,

« Nous sommes vraiment crinqués à l’idée d’amener le NITRO RALLYCROSS sur la glace au GP3R, a dit Pastrana. Nous croyons qu’il est important que nos pilotes composent avec un grand éventail de circuits et de surfaces afin qu’ils offrent aux amateurs le sport auto le plus électrisant possible. »

LE GRAND PRIX DES GINS DE TROIS-RIVIÈRES: UN CONCOURS ORIGINAL POUR
ÉLIRE LE GIN OFFICIEL DU GP3R 2023

L’équipe du GP3R a choisi de profiter de ce nouvel événement hivernal pour lancer le Grand Prix des gins de Trois-Rivières, une compétition qui permettra aux gins de notre région de rivaliser pour le titre de GIN OFFICIEL DU GP3R 2023.

« Comme nous avons la chance d’amener un événement à rayonnement international chez nous et que Tourisme Québec a été un des partenaires de la première heure de cet événement hivernal, nous cherchions une façon d’y mettre en valeur les talents, le terroir et la passion de chez nous, a ajouté Dominic Fugère. L’idée du Grand Prix des gins de Trois-Rivières nous est venue toute naturellement. Nous sommes convaincus que cette compétition ludique et bon enfant sera appréciée de nos visiteurs autant qu’elle le sera de nos distillateurs locaux. »

Les spiritueux participants seront évalués par le grand public, par un jury d’experts et par un panel de pilotes dans deux boissons : une figure imposée qui sera un grog chaud ainsi qu’un cocktail de style-libre au choix du distillateur pour mettre son produit en valeur. Au terme de l’évaluation tripartite, le gin gagnant se verra octroyé la palme de GIN OFFICIEL DU GP3R 2023 et aura le privilège d’être servi sur lors de l’événement du 4 au 13 août prochains.

Le premier NITRO RALLYCROSS QUÉBEC@GP3R se déroulera sur le site de l’HIppodrome 3r et du Salon de Jeux de Trois-Rivières les 20 et 21 janvier prochains. Les billets sont en vente au WWW.GP3R.COM/NITRO

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)