Camirand a sauvé les meubles au GP3R

Fin de course animée pour Ranger
Trois-Rivières, QC, le 9 août 2022 – Marc-Antoine Camirand a obtenu un podium bien mérité pour l’équipe Paillé Course//Racing, alors que la série NASCAR Pinty’s était au Grand Prix de TroisRivières. Andrew Ranger était aussi confiant de pouvoir obtenir un bon résultat, mais il a été impliqué dans une série d’accidents qui ont mis fin à ses aspirations.
Marc-Antoine Camirand, qui détient le record du GP3R pour le plus grand nombre de victoires (14) au GP3R, souhaitait remporter sa troisième victoire de la saison quand il est arrivé au Grand Prix de TroisRivières au volant de sa Camaro GM Paillé/Chevrolet Canada n°96.
Il a effectué des temps rapides tôt dans la séance d’essais, samedi, mais par la suite, l’équipe de
Camirand Performance a dû travailler afin de régler des problèmes de carburateur. Le pilote a enregistré un temps rapide en qualifications, à seulement 0,018 sec. de la pole position. À ce moment, il savait qu’il pourrait être un sérieux prétendant pour la victoire.
Dimanche, le départ de la course a été donné suite à un délai de plus d’une heure en raison d’orages et de foudre dans la région. Camirand a pris la tête de l’épreuve dès le premier tour, et est rentré aux puits tôt pour le ravitaillement en essence. Dès le 13e tour, il était de retour en tête et a mené le peloton pour une bonne partie des 60 Tours Rousseau Métal.
« J’avais une voiture très rapide toute la journée, mais avec quelques tours à faire seulement, j’ai senti que ma Camaro GM Paillé/Chevrolet Canada n°96 devenait plus difficile à conduire et que je perdais du terrain », a mentionné Camirand.
Avec une crevaison lente au pneu avant gauche, il a survécu à une fin de course animée qui s’est
terminée en prolongation NASCAR, mais n’a pu maintenir sa première place. Il a finalement terminé à une troisième place bien combattue après 64 tours.

(Photo: Matthew Manor)
« J’avais la voiture pour gagner et j’attends cette victoire en NASCAR Pinty’s au GP3R depuis longtemps, donc je suis un peu déçu du résultat. Toutefois, je suis heureux d’avoir pu finir troisième après une course très animée et, surtout, avec une crevaison. Nous avons sauvé les meubles avec ce podium », a-t-il conclu.
Son coéquipier chez Paillé Course//Racing Andrew Ranger n’a pas eu la même chance pour l’un de ses week-ends favoris de l’année. Quatrième sur la grille de départ, il a connu un bon départ et conservait un bon rythme. Après le ravitaillement en essence, il a remonté le peloton, roulant en quatrième place pour une bonne partie de l’épreuve. Avec 10 tours à faire, après une relance, il a été percuté par l’arrière et a été forcé à entrer aux puits, mais est revenu en piste avec un pare-chocs arrière endommagé.
Ensuite, espérant encore terminer dans le top-10, il a pris le départ de la dernière relance, en prolongation NASCAR, depuis la 8e place, mais a été impliqué dans un autre accrochage qui a mis fin à la course de la Camaro GM Paillé/Chevrolet Canada n°27 au tour 63.
« Nous avions un bon départ et nous souhaitons être en bonne position pour la fin. J’espérais un bon résultat devant ma famille et mes supporters ici à Trois-Rivières. Dommage que nous ayons été pris dans des incidents en piste, mais c’était une course très intense. Nous reviendrons en force pour la prochaine course sur terre-battue », a indiqué Ranger.
Marc-Antoine Camirand, Andrew Ranger et Paillé Course//Racing seront de retour en action alors que la série NASCAR Pinty’s sera en piste au Ohsweken Speedway, le 16 août, pour la toute première course de la série sur une piste de terre-battue.
Podium pour Marc-Antoine Camirand au Défi Urbain Chevrolet
Paillé Course//Racing était aussi en action au Défi Urbain Chevrolet du GP3R, alors que David Hébert et Marc-Antoine Camirand étaient au volant de voitures Sportsman préparées par la puissante équipe ONE.
Camirand a rallié l’arrivée de la finale de 25 tours en deuxième place, samedi soir, au volant de la voiture GM Paillé n°ONEc. David Hébert a quant à lui obtenu une deuxième place dans la course de repêchage, mais un ennui de direction l’a forcé à l’abandon tôt lors de la finale

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Communiqué intégral du service de presse de M.A. Camirand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s