LES REMPARTS PLEURENT LE DÉCÈS DE GUY LAFLEUR

Québec, le vendredi 22 avril 2022 — C’est avec beaucoup de tristesse que l’organisation des Remparts de Québec a appris ce matin le décès de leur ancien joueur étoile, Guy Lafleur.  « Au nom de l’organisation des Remparts, nous désirons offrir nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à l’organisation des Canadiens de Montréal », a tout d’abord mentionné le président de l’équipe, monsieur Jacques Tanguay.  « Guy Lafleur est le plus grand joueur à avoir porté l’uniforme de l’équipe.    Il a marqué l’histoire de l’organisation et dès ses débuts à Québec, en 1969, il est devenu l’idole d’un peuple.  Il avait une personnalité attachante et il était reconnu pour son accessibilité auprès des amateurs.   Guy Lafleur est une légende et un ambassadeur exceptionnel qui a marqué l’histoire du hockey à Québec, au Canada et partout à travers le monde », de conclure M. Tanguay.

Dès son premier match avec l’équipe, le 18 octobre 1969, Guy Lafleur récolte quatre buts et une passe dans un gain de 10-5 des Remparts. Une légende était née. Les chiffres ne mentent pas dans le cas du Démon Blond : ses 233 buts et 379 points en seulement 118 parties en carrière. Cette moyenne de 1,98 buts par rencontre est la meilleure de toute l’histoire du hockey junior canadien. Son total de 130 buts de 1970-1971 n’est surpassé que par Mario Lemieux, qui a marqué 133 buts en 1983-1984 avec les Voisins de Laval. Avec une récolte de 209 points en 1970-1971, il est l’un des 10 joueurs de l’histoire de la LHJMQ et l’un des 11 joueurs au niveau junior canadien à avoir atteint le plateau des 200 points en une campagne. Il fut nommé sur la première équipe d’étoiles en 1969-1970 et en 1970-1971. Il a remporté le trophée Jean-Béliveau (champion marqueur) en 1970- 1971, tout en terminant au premier rang des marqueurs en séries éliminatoires en 1969-1970 et 1970-1971.   Il a remporté le trophée Jean-Rougeau pour le championnat du calendrier régulier et la coupe du Président pour le titre des séries éliminatoires à chacune de ses deux saisons, en plus de gagner la coupe Memorial en 1970-1971.  Les Remparts devenaient ainsi la première formation junior québécoise à mettre la main sur cet honneur. Prolifique marqueur, il a dominé au chapitre des buts marqués, autant durant le calendrier régulier que lors des séries éliminatoires, à chacune de ses deux saisons dans le circuit. Au niveau du hockey junior canadien, seulement cinq joueurs ont réussi à marquer 100 buts en une saison et Guy Lafleur est le seul à avoir réussi l’exploit à deux reprises. Son stage junior aura prouvé qu’il s’agissait d’un joueur d’exception.  Il fut le premier joueur de l’histoire de la LHJMQ à être repêché au premier rang lors du repêchage de la Ligue nationale de hockey, ayant été le choix du Canadien de Montréal en 1971. Il est devenu le meilleur marqueur de l’histoire de cette formation, totalisant 1 246 points en 961 rencontres.  Son palmarès avec les Canadiens de Montréal est tout simplement phénoménal avec cinq coupes Stanley, trois trophées Hart Ross, trois trophées Lester B. Pearson, deux trophée Hart et un trophée Conn Smythe.  Il a aussi joué avec les Rangers de New York et les Nordiques de Québec.   Il a fait son entrée au Temple de la renommée de la LNH en 1988 et à celui de la LHJMQ en février 1997.  Son chandail numéro 4 des Remparts a été retiré le 18 avril 1971, alors que les Canadiens de Montréal ont fait de même le 16 février 1985.  Le 28 octobre 2021, c’était au tour de la LHJMQ de retirer son numéro 4 à travers tout le circuit, immortalisant à jamais son célèbre numéro.

À PROPOS DES REMPARTS DE QUÉBEC –Le club de hockey Les Remparts de Québec, propriété de Québecor Sports et divertissement, évolue dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec qui compte dans ses rangs 18 équipes réparties au Québec et dans les Maritimes.  Depuis 1997, les Remparts de Québec sont identifiés à la grande région métropolitaine de Québec et ont réussi à développer un sentiment d’appartenance auprès de la population de l’ensemble du territoire.  Ils évoluent au Centre Vidéotron, un amphithéâtre multifonctionnel de plus de 18 000 sièges, depuis septembre 2015. 

Pour suivre les Remparts : Remparts.ca, Facebook, Instagram et Twitter.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Communiqué intégral des REMPARTS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s