BILAN DE 2021 : RETOUR SUR UNE ANNÉE REMARQUABLE POUR LE TENNIS CANADIEN

Le Canada termine l’année avec six joueurs au sein du Top 50, une finaliste de simple d’un Grand Chelem et deux championnes de double de tournois 1000 de la WTA
 
Montréal, le mardi 7 décembre 2021 — C’est mardi que Tennis Canada a procédé au bilan de la dernière saison. Michael Downey, président et chef de la direction, Hatem McDadi, premier vice-président du développement de l’élite, Eva Havaris, vice-présidente de la participation et partenariats, Sylvain Bruneau, chef du tennis féminin professionnel et de transition ainsi que Guillaume Marx, chef de la performance ont fait le point sur les faits saillants de 2021 et sur les perspectives de 2022. Malgré l’annulation de plusieurs tournois en raison des répercussions de la COVID-19, les Canadiens ont récolté 11 titres sur les circuits professionnels, soit trois en simple et huit en double. Cliquez ici pour voir la saison 2021 du tennis canadien en chiffres.  
La percée de Leylah
La jeune Canadienne Leylah Annie Fernandez (Laval, QC) a connu une année exceptionnelle. Après avoir amorcé la saison au 88e rang de la WTA, elle a signé de remarquables résultats pour se hisser au 24e échelon au mois de novembre. En mars, Fernandez a conquis le premier titre de la WTA de sa carrière à l’Abierto GNP Seguros, une épreuve de catégorie 250, grâce à une victoire en finale de 6-1 et 6-4 aux dépens de la Suissesse Viktorija Golubic. Par la suite, elle a joué un rôle important dans le gain de 4-0 de l’équipe canadienne face à la Serbie lors d’une rencontre de barrage de la Coupe Billie Jean King, en avril. Son plus grand succès est toutefois survenu aux Internationaux des États-Unis lors desquels elle a vaincu trois joueuses du Top 5 pour atteindre sa première demi-finale d’un tournoi du Grand Chelem avant de plier l’échine face à la Britannique Emma Raducanu.

 Des succès en Grands Chelems
Outre le parcours phénoménal de Fernandez à New York, plusieurs autres succès canadiens ont été réalisés dans les Grands Chelems en 2021. En effet, Denis Shapovalov (Richmond Hill, ON) s’est frayé un chemin jusqu’au carré d’as de Wimbledon, tombant aux mains du futur champion Novak Djokovic dans un duel chaudement disputé, tandis que Félix Auger-Aliassime (Montréal, QC) accédait aux demi-finales des Internationaux des États-Unis avant de s’incliner face à Daniil Medvedev. En double, Gabriela Dabrowski (Ottawa, ON) était également demi-finaliste à Flushing Meadows aux côtés de sa partenaire brésilienne Luisa Stefani. Quatre Canadiens ont ainsi atteint au moins le troisième tour des Internationaux des États-Unis, ce qui constitue une première dans l’histoire du tennis canadien dans un tournoi du Grand Chelem. Grâce à Fernandez, Shapovalov et Auger-Aliassime, le Canada était également l’un des trois pays, avec la Russie et la République tchèque, à compter trois demi-finalistes différents en tournois du Grand Chelem en 2021.
 
Six joueurs au sein du Top 50
Six joueurs canadiens ont terminé la saison au sein du Top 50. Dabrowski arrive en tête de liste en vertu de son cinquième rang, devenant par le fait même la joueuse canadienne de double la mieux classée de tous les temps. Vient ensuite Auger-Aliassime, au 11e échelon, suivi de près par Shapovalov à la 14e place des classements de l’ATP. Deux autres Canadiennes ont également atteint des sommets personnels. Ainsi, Sharon Fichman (Toronto, ON) termine l’année au 22e rang du double, tandis que Fernandez, après une année spectaculaire, termine au 24e rang du simple. Finaliste de l’Open de Miami en avril, Bianca Andreescu (Mississauga, ON), qui a effectué un retour au jeu après avoir raté la saison 2021 en raison d’une blessure, fait aussi partie du groupe de Canadiens parmi le Top 50 alors qu’elle occupe le 46e échelon du simple.
 
Dabrowski et Fichman brillent en double
La saison a été très fructueuse pour les spécialistes du double Dabrowski et Fichman, qui ont été couronnées championnes de tournois de catégorie 1000 de la WTA, respectivement à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers et aux Internazionali BNL d’Italia. En route vers la conquête du titre à Montréal, Dabrowski et de Stefani ont eu raison des favorites Aryna Sabalenka et Elise Mertens, en quarts de finale, ainsi que des sixièmes têtes de série Anreja Klepac et Darija Jurak lors du match de championnat. Grâce notamment à leur triomphe en Italie, Fichman et sa partenaire Giuliana Olmos se sont qualifiées pour les Finales de la WTA à Guadalajara, au Mexique. De plus, Dabrowski et Fichman ont uni leurs efforts pour représenter le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo.
 
Équipe Canada
L’équipe canadienne de la Coupe Billie Jean King Cup a connu du succès en avril en battant la Serbie 4-0 lors d’une rencontre de barrage. Ce résultat, ainsi que le classement de l’équipe, lui a permis d’obtenir sa place aux Finales de novembre pour remplacer l’ancien pays hôte, la Hongrie. Les Canadiennes ont terminé le tournoi à la ronde avec une fiche d’une victoire et une défaite, ce qui n’a malheureusement pas été suffisant pour atteindre les demi-finales. Auger-Aliassime, Fernandez, Dabrowski, Fichman et Rob Shaw (North Bay, ON) ont défendu les couleurs du Canada aux Jeux olympiques et paralympiques de 2020 de Tokyo. En 2022, l’équipe canadienne de la Coupe Davis sera de retour en action en mars pour affronter les Pays-Bas, tandis que l’équipe de la Coupe Billie Jean King se mesurera à la Lettonie, en avril, à la maison.

(Re)bâtir une nation de tennis
Après deux années difficiles, Tennis Canada peut enfin voir se profiler un horizon plus lumineux pour 2022 qui lui permettra de mieux soutenir tous les paliers du développement, depuis le tennis récréatif jusqu’à la haute performance, en passant par les compétitions nationales, la formation des entraîneurs, les programmes pour débutants et les initiatives locales. Toutes ses activités ont été perturbées par les impacts financiers et les restrictions causés par la pandémie de COVID 19. Cliquez ici pour en lire davantage au sujet de l’état du tennis canadien et de la position financière de Tennis Canada.  
 
À propos de Tennis Canada
Tennis Canada, dont les origines remontent à 1890, est une organisation sportive nationale sans but lucratif dont la mission est d’assurer la croissance du tennis au Canada et dont la vision est de devenir un chef de file mondial au tennis. Nous valorisons le travail d’équipe, la passion, l’intégrité, l’innovation et l’excellence. Tennis Canada possède et administre deux prestigieux tournois de l’ATP Tour et de la WTA ; les volets masculin et féminin de l’Omnium Banque Nationale présentés par Rogers ainsi que quatre tournois professionnels de l’ATP et de l’ITF. De plus, il possède et soutient financièrement quatre autres tournois professionnels au Canada. Tennis Canada administre également des centres nationaux/programmes d’entraînement à Toronto, Montréal, Vancouver et Calgary. Tennis Canada est membre de la Fédération internationale de tennis, du Comité olympique canadien, du Comité paralympique canadien et de l’Association internationale de tennis en fauteuil roulant. De plus, Tennis Canada administre, commandite et choisit des équipes pour la Coupe Davis, la Coupe Billie Jean King, les Jeux olympiques et paralympiques et forme des équipes nationales pour les juniors, les vétérans et les joueurs de tennis en fauteuil roulant. Tennis Canada investit ses excédents budgétaires dans le développement du tennis. Pour obtenir plus de renseignements sur Tennis Canada, visitez notre site Web au http://www.tenniscanada.com et suivez-nous sur Facebook et Twitter.
 

(Photos: TENNIS CANADA)

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s