La fin d’une ère à Tennis Québec


  Montréal, le 1er décembre 2021 – Aujourd’hui marque la fin d’un grand chapitre dans l’histoire de Tennis Québec et du tennis au Québec avec le départ à la retraite de Jean Francois Manibal. Jean Francois aura passé 42 années à l’emploi de la Fédération, dont 32 au poste de directeur général. Devant une telle carrière, il difficile de rendre justice à l’immense et unique contribution de ce géant du sport amateur québécois.  
This image has an empty alt attribute; its file name is jf-manibal-.jpg
 
Pendant plus de quatre décennies, Jean Francois aura été habité d’une passion singulière pour le développement du tennis dans toutes ses formes. Dévoué, innovateur, visionnaire, Jean Francois aura su faire preuve d’un enthousiasme contagieux et aura toujours mené de façon inspirante et exemplaire. Mentor exceptionnel et d’une grande humilité, il aura constamment su aller chercher le meilleur des autres.
 
Au fils des ans, il aura contribué de près ou de loin à l’épanouissement de centaines de professionnels du milieu et encouragé des milliers de joueurs et joueuses à pratiquer le sport de toute une vie. Menant de mains de maître la Fédération, Jean Francois aura continuellement réussi à faire croître la pratique du tennis à l’échelle de la province et ainsi faire de Tennis Québec la troisième fédération sportive québécoise en importance aujourd’hui (tout près derrière celles du hockey et du soccer) et la première en sport individuel.
 
Eugène Lapierre, Vice-président de Tennis Canada et directeur de l’Omnium Banque Nationale, n’a que de bons mots à son sujet : « Le départ de mon vieil ami Jean Francois Manibal marque la fin d’une ère extrêmement riche pour le tennis québécois.  À son arrivée au début des années 80, le tennis était toujours un sport relativement marginal chez nous. Aujourd’hui c’est l’un des sports les plus populaires du Québec et il clair que, sous sa gouverne, la « Fédé » a grandement participé à cet essor avec la multitude de tournois et de stages de formation à chaque année, avec le classement informatisé, le lancement du mini-tennis, le programme dans les écoles, le développement de la relève, etc. Littéralement un travail de fond avec une petite équipe de passionnés. C’est une organisation modèle et en santé que Jean-François lèguera à sa successeure, Andréanne Martin. »
This image has an empty alt attribute; its file name is andreanne-martin.jpg
 
François Godbout, figure bien connue du tennis québécois et membre du panthéon de Tennis Québec comme athlète et bâtisseur, ajoute « J’ai le plus grand respect pour Jean-François Manibal. Il compte pour moi parmi les grands bâtisseurs du tennis chez nous. À l’instar de Paul Paré, le véritable fondateur des Internationaux de tennis du Canada, Jean-François a contribué à l’essor de Tennis Québec avant tout par le cœur. Aux sujets d’intérêt commun qui nourrissaient nos échanges venait s’ajouter la joie d’être ensemble. « Sa » Fédération lui sera redevable pour les assises sur lesquelles elle repose aujourd’hui, par sa vision et son incroyable ténacité en dépit d’épreuves intimes qui me l’ont rendu encore plus émouvant. Je lui souhaite une retraite rayonnante, qu’il a tant méritée. »
 
Bien qu’il quitte officiellement ses fonctions, l’équipe de Tennis Québec sait pertinemment que Jean Francois continuera à partager généreusement son expertise afin que le tennis au Québec continue à progresser pour les années à venir. Nous invitons la grande famille du tennis québécois à se joindre à nous pour lui rendre hommage et lui exprimer toute la reconnaissance lui étant due. Jean Francois, nous te remercions profondément.

(André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s