LA SÉQUENCE VICTORIEUSE DU ROUGE ET OR PREND FIN À MONTRÉAL

FOOTBALL UNIVERSITAIRE

logo-rouge-et-or-60x51

 

Université Laval, le 14 septembre 2019 – Dans un autre duel de football des plus serrés où les défensives ont fait la loi, les Carabins ont ultimement obtenu un gros jeu de plus que le Rouge et Or pour l’emporter 23-18 samedi après-midi à Montréal.

C’est un touché du quart des Carabins Dimitri Morand en début de quatrième quart qui a fait la différence. La séquence de gains consécutifs de Laval (2-1) s’arrête ainsi à 14. Montréal (4-0) remporte du coup un premier duel face aux hommes de Glen Constantin en six affrontements. La tendance de matchs serrés entre les deux équipes s’est poursuivie; pour la 16e fois au cours des 20 dernières parties Rouge et Or – Carabins, l’écart en faveur du gagnant a été d’un touché ou moins.

Statistiques complètes du match

Les commentaires de l’entraîneur-chef

« J’aurais aimé gagner, bien sûr, mais je suis content du résultat parce qu’on peut bâtir là-dessus. Avec un écart de seulement cinq points, tout est permis. On gagne par deux placements ou un touché au prochain match contre les Carabins à Québec le 20 octobre et on se donne la chance d’accueillir la Coupe Dunsmore. C’est l’équipe qui va progresser le plus d’ici à ce match qui aura le dessus et je sais qu’avec le personnel d’entraîneurs et les joueurs que l’on a, on va progresser. »

« Je suis rassuré par notre front défensif. Les six joueurs habillés n’avaient jamais ou peu joué dans leur vie au CEPSUM et se sont très bien comportés. »

« Montréal a joué à six, sept ou huit joueurs dans la boite pour contrer notre jeu au sol. Ils nous ont forcé à lancer le ballon et on n’a pas eu le succès qu’on voulait. C’est de bonne guerre. »

« Samuel Chénard n’a pas joué son meilleur match. Il a fait ses erreurs, mais a aussi fait de belles choses. Il va progresser et je le répète, je ne veux pas qu’il gagne ou perde des matchs à lui seul; c’est une affaire d’équipe. »

Glen Constantin, entraîneur-chef du Rouge et Or 

Statistiques à retenir

– Les deux offensives ont été muselées. Montréal a obtenu 146 verges d’attaque totale contre 143 pour Laval;

– Vincent Breton-Robert et Joanik Masse, qui avait franchi le cap des 100 verges au dernier match, ont cette fois-ci dû se contenter de 33 et 29 verges, respectivement;

– Samuel Chénard a été beaucoup plus sollicité que lors des deux premiers matchs, tentant 32 passes. Il en a complété 15 pour 86 verges, dont une pour un touché, mais a subi trois interceptions;

– Breton-Robert a également été le plus ciblé par Chénard, avec cinq attrapés pour 18 verges;

– En défensive, Adam Auclair a connu tout un match avec 7,5 plaqués, dont six en solo, incluant 1,5 sac du quar.

Adam Auclair- credit Nathalie Martin (4)

(Photo: Nathalie Martin)

– Les vents violents ont rendu la tâche ardue pour nos deux botteurs, Dominic Lévesque cédant sa place à David Côté à mi-chemin dans la rencontre pour les bottés de dégagement, avant de reprendre sa place en fin de rencontre;

– Le Rouge et Or jouait sans les services du receveur étoile Jonathan Breton-Robert.

À venir

Prochain match : 22 septembre 2019, 13h

Adversaire : Université McGill (1-2)

Endroit : Stade TELUS-Université Laval (billets)

                (André Bouchard: albp@symptico.ca)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s