VICTOIRE DU LAVAL SANS ÉQUIVOQUE CONTRE CONCORDIA

logo-rouge-et-or-60x51

 Université Laval, le 7 septembre 2019 – Cette fois-ci, le Rouge et Or n’a laissé aucun doute sur ses intentions. Un solide départ à Montréal, mené par une autre prestation dominante de l’attaque au sol, a pavé la voie à un gain de 41-6 sur les Stingers de Concordia samedi après-midi.

Vincent Breton-Robert- crédit Nathalie Martin

               ( Photo: Nathalie Martin)

Après avoir amassé 247 verges d’attaque terrestre lors de son premier match face à Sherbrooke, le Rouge et Or a enchaîné aujourd’hui avec l’impressionnant total de 342 verges au sol.

Statistiques complètes du match

Laval, qui menait 28-3 à la demie, a ainsi signé une 32e victoire de suite face aux Stingers, matchs de saison régulière et éliminatoires inclus. Concordia est d’ailleurs l’Université contre laquelle le Rouge et Or a remporté le plus de parties dans son histoire, le gain de samedi après-midi étant le 40e. 

L’histoire du match

Le Rouge et Or a fait des flammèches dès sa première séquence à l’attaque. Vincent Breton-Robert a profité d’une ouverture béante créée par la ligne offensive pour décamper sur 42 verges jusque dans la zone des buts. Quelques séquences plus tard, Maxym Lavallée a réalisé un superbe attrapé pour sa première interception de la saison. Laval a profité du revirement grâce à la jambe de David Côté. Son placement de 25 verges a fait 10-0, le pointage au terme du premier quart.

La troupe de Glen Constantin en a ajouté rapidement au deuxième quart. La défensive des Stingers a oublié Mathieu Robitaille que Samuel Chénard a rejoint fin seul dans la zone des buts. Concordia a connu ensuite ses premiers succès à l’attaque en traversant le terrain pratiquement au complet. La défensive lavalloise s’est toutefois levée au bon moment, et Concordia a dû se contenter d’un placement de 19 verges. Scénario semblable vers la fin de la demie : Adam Auclair a réalisé une interception opportune au 10 du Rouge et Or, récupérant un ballon initialement touché par Kean Harelimana. Laval ensuite porté un dur coup aux chances des Stingers quand Samuel Chénard a complété une séquence à l’attaque de 98 verges en marquant le majeur sur une course de cinq verges. Après 30 minutes, c’était 28-3 Rouge et Or.

Les coups d’éclat ont été moins nombreux en deuxième demie. Un deuxième placement dans ce match de David Côté, cette fois sur 19 verges, a donné une priorité de 31-3 aux Lavallois. La pluie forte s’est ensuite mise de la partie au quatrième quart, si bien que le jeu au sol a dominé les séquences à l’attaque. Un placement de 31 verges d’Andrew Stevens a ramené les Stingers à 25 points d’écart. Un échappé sur un botté de dégagement récupéré par Ian Leroux au 15 de Concordia a été payant. Luca Perrier a suivi avec le majeur sur une course de six verges pour porter la marque à 38-6. Un touché de sûreté concédé par les Abeilles et un simple à la suite d’un placement raté de David Côté ont complété le pointage.

À venir

Prochain match : 14 septembre 2019, 14h

Adversaire : Carabins de l’Université de Montréal

Endroit : CEPSUM, Montréal

                      (André Bouchard: albp@sympatico.ca)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s