Les Lions se sont entendus avec le gardien de but Thomas Sigouin pour la saison 2022-2023

(Photo: LIONS de Trois-Rivières)

Trois-Rivières, le mardi 13 septembre 2022 – À près d’un mois du lancement de la deuxième saison des Lions de Trois-Rivières dans la ECHL, Marc-André Bergeron en est à finaliser l’alignement des félins. Le directeur général et vice-président hockey de l’équipe trifluvienne a ainsi mis sous contrat l’excellent gardien de but québécois, Thomas Sigouin.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur les services d’un jeune gardien de but athlétique comme Thomas. Il sera en mesure de démontrer l’étendue de son talent aux partisans des Lions en plus de compléter efficacement notre trio fort prometteur de gardiens », mentionne le directeur général et vice-président des opérations hockey des Lions, Marc-André Bergeron.

Le jeune athlète originaire d’Amos, a évolué pour les Stingers de Concordia lors de la dernière année, lui qui a enregistré une fiche de 4-4-0 en huit rencontres. Il s’est démarqué dans les rangs universitaires en réalisant un jeu blanc tout en maintenant une moyenne de buts accordés de 3,13 et un taux d’efficacité de ,913. Sigouin a notamment effectué ses débuts dans les rangs professionnels la saison dernière alors qu’il a disputé quatre matchs dans la ECHL avec le Fuel d’Indy, les Solar Bears d’Orlando et les Grizzlies d’Utah.  

Avant de rejoindre l’Université de Concordia, le gardien de but a parfait ses apprentissages dans la LHJMQ avec le Phoenix de Sherbrooke et les Remparts de Québec. Il est à noter que Thomas a terminé son parcours junior avec une excellente fiche de 34-16-7 et a su maintenir une moyenne de buts alloués de 2,71 et un taux d’efficacité de ,894.

Afin de vous procurer vos billets de saison à partir de 16,50 $ par match ou pour obtenir de plus amples renseignements quant à l’organisation, veuillez consulter le http://www.lions3r.com

À propos des Lions de Trois-Rivières
Les Lions de Trois-Rivières, ont intégré la ECHL lors de la saison 2021-22. La formation Trifluvienne qui évolue au Colisée Vidéotron est affiliée avec les Canadiens de Montréal (LNH) et le Rocket de Laval (AHL).

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

           

Les Capitales accèdent à la série de championnat !

(Photo: Capitales de Québec)

Les Capitales de Québec sont en direction de la série de championnat contre les Boomers de Schaumburg !

Moins de 24 heures après avoir évité l’élimination en demi-finale des séries éliminatoires de la Ligue Frontière, Québec a poursuivi sur sa lancée avec une victoire de 5-1 contre les Titans d’Ottawa au Stade Canac, leur donnant ainsi accès à la finale.

Le lanceur Carlos Sano avait la balle pour les Capitales et il s’en est bien sorti avec aucun point alloué, malgré les six buts sur balles qu’il a donné aux adversaires en 5.1 manches de travail. Du côté de l’attaque, Jonathan Lacroix et Ruben Castro ont été les principaux artisans des points marqués de leur équipe avec deux coups sûrs chacun.

Michael Austin, David Richardson et Samuel Adames ont tous contribué au niveau de la relève. Les lanceurs des Capitales ont laissé pas moins de douze coureurs des Titans sur les sentiers et évité un scénario différent pour la troupe du gérant Patrick Scalabrini.

Québec fera face aux Boomers de Schaumburg, les champions de la saison 2021. Ceux-ci ont balayé leur série deux de trois contre les Wild Things de Washington et ils ont terminé le calendrier régulier avec une fiche de 53 victoires et 43 défaites. 

Voici l’horaire de la finale de championnat de la Ligue Frontière:

  • Mercredi 14 septembre: Québec à Schaumburg
  • Jeudi 15 septembre: Québec à Schaumburg
  • Samedi 17 septembre: Schaumburg à Québec
  • Dimanche 18 septembre: Schaumburg à Québec (si nécessaire)
  • Lundi 19 septembre: Schaumburg à Québec (si nécessaire)
    • (André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca))

159 matchs des Canadiens de Montréal, des Sénateurs d’Ottawa et du Rocket de Laval diffusés sur RDS

(Photo RDS)
67 matchs des Canadiens diffusés sur RDS, dont six matchs préparatoires et un match intra-équipe, dès le 25 septembre –
– 56 matchs des Sénateurs diffusés sur RDS, dont un match préparatoire, dès le 27 septembre –
– 36 matchs du Rocket diffusés sur RDS, dès le 14 octobre –
– Cole Caufield, David Savard, Jake Evans et Rafaël Harvey-Pinard participent à la deuxième édition du Défi Dany Dubé –
– D’UN AUTRE ANGLE de retour pour une quatrième saison, dès le 9 novembre –


– LE GRAND POOL RDS de retour pour une 18e année 2022 —

RDS, diffuseur officiel des Canadiens de Montréal, des Sénateurs d’Ottawa et du Rocket de Laval, diffusera en exclusivité francophone 159 matchs mettant en vedette ces trois équipes au cours de la saison 2021-2022.
 
CANADIENS DE MONTRÉAL
 
Le premier rendez-vous du HOCKEY DES CANADIENS sur les ondes de RDS aura lieu le lundi 26 septembre à 19 h. Pour l’occasion, la troupe de l’entraîneur-chef Martin St-Louis affrontera les Devils du New Jersey dans le cadre d’un match préparatoire. Cette saison, RDS présentera six matchs préparatoires du Tricolore, dont le match du samedi 1er octobre face aux Sénateurs d’Ottawa. RDS présentera également un match intra-équipe Rouges vs Blancs le dimanche 25 septembre à 14 h 30, dont un avant-match d’une durée de 30 minutes.
 
Le premier match de la saison régulière des Canadiens sur RDS aura lieu le vendredi 14 octobre à 19 h 30, alors que l’équipe visitera les Red Wings à Detroit. Un total de 60 matchs de saison régulière des Canadiens seront présentés sur RDS durant la saison 2022-2023.
 
Le calendrier complet des matchs des Canadiens diffusés sur RDS est disponible ci-dessous.
 
Équipe de diffusion
 
Pour les matchs du HOCKEY DES CANADIENS, les téléspectateurs pourront de nouveau compter sur une équipe de diffusion chevronnée alors que Pierre Houde et Marc Denis seront de retour à la description des matchs. À l’animation, Alain Crête sera accompagné des panélistes Guy Boucher, Benoit Brunet, Guy Carbonneau, Vincent Damphousse, Denis Gauthier, Bruno Gervais, Maxime Talbot et Mario Tremblay, qui viendront tour à tour éclairer les amateurs. Durant les entractes, les informateurs François Gagnon et Pierre Lebrun partageront avec les téléspectateurs les informations de coulisses recueillies aux quatre coins de la LNH.
 
Deuxième édition du Défi Dany Dubé
 
Cole Caufield, David Savard, Jake Evans et Rafaël Harvey-Pinard participeront à la deuxième édition du Défi Dany Dubé. Dès le mois d’octobre durant les entractes des matchs des Canadiens et des Sénateurs, les amateurs auront l’occasion de voir cette série de 15 capsules montrant des parcours techniques sur glace sous la supervision du coach Dany Dubé.
 
D’UN AUTRE ANGLE
 
L’émission D’UN AUTRE ANGLE sera de retour pour une troisième saison dès le mercredi 9 novembre à 19 h 30. Avec le match des Canadiens comme sujet central de discussion, ce concept invite les amateurs à suivre la partie en direct avec l’animateur Matthieu Proulx et les experts Guy Boucher, Bruno Gervais et Max Talbot. Axée sur l’analyse du jeu en temps réel, D’UN AUTRE ANGLE offrira une option d’écoute supplémentaire aux passionnés de hockey qui souhaitent en apprendre davantage sur les stratégies ainsi que sur la qualité des performances collectives et individuelles d’un match. Valérie Sardin complétera l’équipe de diffusion et sera chargée des interactions sociales avec les amateurs.
D’UN AUTRE ANGLE comptera 15 épisodes répartis durant la saison régulière 2022-2023.
SÉNATEURS D’OTTAWA
 
Le premier rendez-vous du HOCKEY DES SÉNATEURS sur les ondes de RDS aura lieu le mardi 27 septembre à 20 h. À l’occasion de cette rencontre, les Sénateurs affronteront les Jets de Winnipeg dans le cadre d’un match préparatoire. Le jeudi 13 octobre à 19 h, RDS présentera le premier match de la saison régulière des Sénateurs alors que l’équipe rendra visite aux Sabres de Buffalo.
 
Le HOCKEY DES SÉNATEURS est de retour à RDS pour une 22e saison consécutive et occupera une place de choix dans la grille horaire, avec la diffusion de 56 matchs de saison régulière.
 
Le calendrier complet des matchs des SÉNATEURS diffusés sur RDS est disponible ci-dessous.
 
Équipe de diffusion
 
Pour le HOCKEY DES SÉNATEURS, Michel Y. Lacroix et Norman Flynn assureront la description des matchs tandis que l’animateur David Arsenault sera épaulé par les panélistes Bruno Gervais et Jocelyn Lemieux. Ensemble, ils accompagneront les téléspectateurs avant la rencontre et entre les périodes. Andrée-Anne Barbeau se joint à l’équipe de diffusion alors qu’elle sera chargée de l’animation pour une vingtaine de matchs, et ce, tout au long de la saison.
 
ROCKET DE LAVAL
 
Le premier rendez-vous du HOCKEY DU ROCKET sur les ondes de RDS aura lieu le vendredi 14 octobre à 19 h alors que les Senators de Belleville seront de passage à la Place Bell de Laval.
 
Le HOCKEY DU ROCKET est de retour à RDS pour une sixième saison consécutive. RDS présentera l’ensemble des 36 parties à domicile de l’équipe durant la saison 2022-2023.
 
Le calendrier complet des matchs du ROCKET diffusés sur RDS est disponible ci-dessous.
 
Équipe de diffusion
 
Stéphane Leroux et Bruno Gervais se chargeront respectivement de la description et de l’analyse des matchs. L’équipe composée de François-Etienne Corbin, Jasmin Leroux et Daphnée Malboeuf sera aussi de retour à son poste pour offrir des entrevues de fond, des reportages sur le Rocket et un tour de l’actualité dans la Ligue américaine de hockey (LAH).
 
GRAND POOL RDS
 
Le GRAND POOL RDS – le plus grand pool de hockey au Québec – est de retour pour une 18e année! Dès le 22 septembre, les participants pourront se rendre dans l’application RDS pour composer leur alignement en prévision de la prochaine saison. Un prix de participation de 5 000 $, un prix de 2 000 $ remis au meilleur pooler et plusieurs prix secondaires sont à gagner.
 
CALENDRIER DE DIFFUSION : CANADIENS DE MONTRÉAL
 Septembre    Rouges vs BlancsDimanche 25 septembre14 h 30RDS INFOMatch intra-équipeDevils vs CanadiensLundi 26 septembre19 hRDSMatch préparatoireCanadiens vs Maple LeafsMercredi 28 septembre19 hRDSMatch préparatoireJets vs CanadiensJeudi 29 septembre19 hRDSMatch préparatoire 
Octobre    Canadiens vs SénateursSamedi 1er octobre19 hRDSMatch préparatoireMaple Leafs vs CanadiensLundi 3 octobre19 hRDSMatch préparatoireSénateurs vs CanadiensMardi 4 octobre19 hRDSMatch préparatoireCanadiens vs Red WingsVendredi 14 octobre19 h 30RDS Penguins vs CanadiensLundi 17 octobre19 hRDS Coyotes vs CanadiensJeudi 20 octobre19 hRDS Wild vs CanadiensMardi 25 octobre19 hRDS Canadiens vs SabresJeudi 27 octobre19 hRDS  
Novembre    Canadiens vs WildMardi 1er novembre20 hRDS Canadiens vs JetsJeudi 3 novembre20 hRDS Canadiens vs Red WingsMardi 8 novembre19 h 30RDS Canucks vs CanadiensMercredi 9 novembre19 h 30RDSD’un autre angle (RDS2)Devils vs CanadiensMardi 15 novembre19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs Blue JacketsJeudi 17 novembre19 hRDS Sabres vs CanadiensMardi 22 novembre19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs Blue JacketsMercredi 23 novembre19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs BlackhawksVendredi 25 novembre14 hRDS Sharks vs CanadiensMardi 29 novembre19 hRDSD’un autre angle (RDS2) 
Décembre    Canadiens vs FlamesJeudi 1er décembre21 hRDS Canadiens vs CanucksLundi 5 décembre22 h 30RDS Canadiens vs KrakenMardi 6 décembre22 h 30RDS Flames vs CanadiensLundi 12 décembre19 hRDS Canadiens vs SénateursMercredi 14 décembre19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Ducks vs CanadiensJeudi 15 décembre19 hRDS Canadiens vs CoyotesLundi 19 décembre22 hRDS Canadiens vs AvalancheMercredi 21 décembre20 hRDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs StarsVendredi 23 décembre20 h 30RDS Canadiens vs LightningMercredi 28 décembre19 hRDS Canadiens vs PanthersJeudi 29 décembre19 hRDS  
Janvier    Canadiens vs PredatorsMardi 3 janvier19 hRDS Rangers vs CanadiensJeudi 5 janvier19 hRDS Kraken vs CanadiensLundi 9 janvier19 h 30RDS Predators vs CanadiensJeudi 12 janvier19 hRDS Canadiens vs RangersDimanche 15 janvier17 hRDS Jets vs CanadiensMardi 17 janvier19 hRDS Panthers vs CanadiensJeudi 19 janvier19 hRDS Bruins vs CanadiensMardi 24 janvier19 hRDS Red Wings vs CanadiensJeudi 26 janvier19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Sénateurs vs CanadiensMardi 31 janvier19 hRDSD’un autre angle (RDS2) 
Février    Islanders vs CanadiensSamedi 11 février12 h 30RDS Oilers vs CanadiensDimanche 12 février12 h 30RDS Blackhawks vs CanadiensMardi 14 février19 hRDS Canadiens vs HurricanesJeudi 16 février19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs DevilsMardi 21 février19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs FlyersVendredi 24 février19 hRDS Canadiens vs SharksMardi 28 février22 h 30RDS  
Mars    Canadiens vs KingsJeudi 2 mars22 h 30RDS Canadiens vs DucksVendredi 3 mars22 hRDS Canadiens vs Golden KnightsDimanche 5 mars18 hRDSD’un autre angle (RDS2)Hurricanes vs CanadiensMardi 7 mars19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Rangers vs CanadiensJeudi 9 mars19 hRDS Avalanche vs CanadiensLundi 13 mars19 h 30RDSD’un autre angle (RDS2)Canadiens vs PenguinsMardi 14 mars19 hRDS Canadiens vs PanthersJeudi 16 mars19 hRDS Lightning vs CanadiensMardi 21 mars19 hRDS Canadiens vs BruinsJeudi 23 mars19 hRDS Canadiens vs SabresLundi 27 mars19 hRDS Canadiens vs FlyersMardi 28 mars19 hRDS Panthers vs CanadiensJeudi 30 mars19 hRDS  
Avril    Red Wings vs CanadiensMardi 4 avril19 hRDS Capitals vs CanadiensJeudi 6 avril19 hRDS Canadiens vs IslandersMercredi 12 avril19 hRDSD’un autre angle (RDS2)Bruins vs CanadiensJeudi 13 avril19 hRDS  
CALENDRIER DE DIFFUSION : SÉNATEURS D’OTTAWA
 Septembre    Sénateurs vs JetsMardi 27 septembre20 hRDSMatch préparatoire 
Octobre    Sénateurs vs SabresJeudi 13 octobre19 hRDS Bruins vs SénateursMardi 18 octobre19 hRDS Capitals vs SénateursJeudi 20 octobre19 hRDS INFO Stars vs SénateursLundi 24 octobre19 hRDS Wild vs SénateursJeudi 27 octobre19 hRDS INFO  
Novembre    Sénateurs vs LightningMardi 1er novembre19 hRDS INFO Golden Knights vs SénateursJeudi 3 novembre19 hRDS2 Canucks vs SénateursMardi 8 novembre19 hRDS2 Sénateurs vs DevilsJeudi 10 novembre19 hRDS Islanders vs SénateursLundi 14 novembre17 hRDS2 Devils vs SénateursSamedi 19 novembre13 hRDS Sénateurs vs SharksLundi 21 novembre22 h 30
(NB: Coll: Élise Telllier Bell Média)

… (André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

DÉFAITE CRÈVE-COEUR À MONTRÉAL

Dans un match en montagnes russes samedi après-midi à Montréal, le Club de football Rouge et Or a vu les Carabins de Montréal revenir de l’arrière au quatrième quart pour l’emporter 21-18 sur un placement alors que le temps expirait.
 
L’Université Laval (2-1) avait elle-même effacé un déficit de 13-0 pour prendre les devants 18-14 avec 14 minutes à faire, mais le botteur des Carabins (2-0) Philippe Boyer s’est chargé de ramener les siens dans le match avec deux placements et un simple. Incluant les éliminatoires, il s’agit du sixième revers en sept matchs du Rouge et Or face à Montréal, et d’une cinquième défaite de suite.
HISTOIRE DU MATCH ET RÉACTIONSLE MATCH EN RAFALE
 Laval a obtenu 235 verges totales en offensive, contre 271 pour Montréal.
 Maxym Lavallée a été dominant en défensive avec 7,5 plaqués et 3 passes rabbatues, dont deux dans la zone des buts.
 Le Rouge et Or a réussi à intercepter le quart Jonathan Sénécal à deux reprises, l’œuvre d’Alec Poirier et Thomas Landry.
 L’auteur de l’unique touché du match du côté de Laval, 
Édouard Arsenault, trouvait la zone des buts pour la première fois de sa carrière. Les frères Kalenga et Iraghi Muganda s’affrontaient pour la première fois de leur carrière universitaire. Kalenga a amassé 39 verges au sol, un sommet chez le RetO, tandis qu’Iraghi a capté 4 passes pour 71 verges de gains.
(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)
NB: Communications UL ROUGE & OR

LES JETS AU PROCHAIN TOUR, LES CASCADES TOUJOURS EN VIE

Sherbrooke, le 6 septembre 2022 – Deux séries demi-finale de division se poursuivent à Sherbrooke et Shawinigan où les équipes locales font face à l’élimination. Les Expos tirent de l’arrière 2-3 sur les Jets de Montréal alors que les champions en titre, les Cascades, ont une pente plus difficile à remonter, alors que le Big Bill de Coaticook est en avance 3 à 1. Les Expos ont trimé dur afin de forcer la présentation d’un match ultime, mais les Jets en ont décidé autrement remportant le match par la marque de 6 à 3. Les Cascades, de leur côté, ont profité d’une solide performance de leur lanceur partant, pour l’emporter 5 à 0 sur le Big Bill.

Les Jets éliminent les Expos

Les Expos ouvrent la marque en fin de 2e manche sur le double de 2 points de Bruno Laurin. Les Jets créent l’égalité en début de 3e manche, sur le triple de Vincent Dion et le simple de Jonathan Martin puis prennent les devants sur le circuit de 3 points de Moises Perez-Infante. Montréal augmente son avance en début de 5e manche sur une erreur en défensive.

Sommaire

Les locaux réduisent l’écart en fin de 6e manche sur une balle passée qui permet à Germin Lopez de venir marquer le dernier point des Sherbrookois. Samuel Ouellet a complété la rencontre au monticule remportant la victoire ayant accumulé 6 retraits au bâton. La défaite ira au dossier de de Claudio Ortiz.

Les Jets accèdent à la finale de la division Louisville Slugger et devront attendre le résultat de la série Pirates-Castors. Le septième et ultime match de cet affrontement aura lieu au Stade Léo Asselin d’Acton Vale, mercredi soir sur le coup de 20h00

Les Cascades demeurent en vie

Défait lors du premier affrontement de cette série, Alexandre Janelle-Gagnon n’avait pas dit son dernier mot. Il a offert une solide performance ne concédant qu’un seul coup sûr, un double à Maxime Beaudoin en 4e manche. Janelle-Gagnon a retiré 7 frappeurs sur des prises en 5 manches de travail. Samuel Girard a terminé la rencontre au monticule. Alexandre Pharand encaisse le revers du côté des visiteurs.

Sommaire

Les Cascades s’inscrivent à la marque en fin de 2e manche sur les simples de 2 points d’Antoine Gervais et Francis Désilets. Ce dernier ajoute un point produit à sa fiche avec un autre coup sûr en fin de 4e manche. Le Big Bill a placé des coureurs sur les sentiers en fin de rencontre, mais les artilleurs ont fait le boulot pour empêcher les visiteurs de marquer.

Le Big Bill est maintenant en avance 3 à 2 dans cette série 4 de 7. Le sixième affrontement est prévu mercredi soir dès 20h15, au Stade Julien Morin de Coaticook.–

La ligue de Baseball Majeur du Québec, Action et Passion depuis plus de 20 ans.

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

NB: Communiqué de s communications de la LBMQ

Félix Roy « Recrue de l’année » aux trois pistes locales (Granby, Drummond, RPM)

Autosport à Granby, Drummond et Cornwall

(Photo: Alexis Raymond)

Napierville, le 6 septembre 2022 – L’accumulation de résultats pour King Autosport lors du weekend passé impressionne : Quatre top-10 en finales à Granby et Drummond, trois top-10 à Cornwall (essais, qualification et finale de 100 tours « Canadian Nationals »), Félix qui officialisé son titre de recrue de l’année en modifié à Granby, Drummond, et (presque) à RPM. On parle donc d’un total de 5 finales dans le top-10 par les deux frères.

Objectifs de King Autosport : Atteints

Les Championnats modifié de Granby et Drummond se sont terminés ce weekend passé alors que celui de RPM Speedway sera décidé vendredi le 16 septembre. Parmi ses objectifs pour la saison, King Autosport et Félix visait le titre de de recrue de l’année en classe modifié et terminer la saison dans les top-10 aux points pour les trois pistes. C’est chose faite, sauf l’officialisation de ces résultats au RMP Speedway prévue pour le 16 septembre.

Pour sa part, Jérémy Roy a décidé de ne pas se présenter à toutes les courses tenues aux trois pistes, ce qui a naturellement affecté son total de points pour le championnat.

L’accumulation de points au fil de la saison et le weekend passé qui tient presque du magique montre bien comment le niveau de professionnalisme de l’équipe de Martin Roy a évolué de façon remarquable au cours de la saison 2022. Les objectifs en début de saison étaient ambitieux, surtout avec un pilote-recrue comme Félix Roy en modifié, et un nouveau chef d’équipe (Steve Morin), en plus de Jérémy Roy, fort d’une seule saison en modifié.

Jérémy Roy

L’ainé des frères Roy avoue que Granby est sa piste préférée et qu’il se sent toujours à l’aise sur son tracé unique. « Je me suis bien amusé vendredi soir, avec une machine qui sous-virait un petit peu mais que j’ai su corriger en ajustant mon style de pilotage, Pour la qualification, nous avons monté un rapport final plus court pour améliorer l’accélération en sorties de virage. Nous avons ensuite monté un rapport entre l’ancien et le nouveau pour la finale, puis décidé après la finale de retourner à l’ancien rapport pour les prochaines visites à cette piste. Pas un succès éclatant sauf pour le fait d’avoir ajouté à notre matrice de connaissance motricité / état de la piste / température ambiante / usure des pneus / possibilités de dépassement. On saura pour la prochaine fois ! Parti 6e en finale à Granby, j’ai tout de même terminé 6e en m’amusant comme un fou, » ajoutait Jérémy.

À Drummond le samedi soir, Jérémy a pris le départ de la course de qualification en 4e place et terminé 5e après les huit tours. Parti 14e en finale, il termine 10e après une course ralentie par une seule neutralisation donc avec peu de chances de doubler. « J’ai couru ma meilleure course à Drummond cette saison, avec une voiture presque parfaire. Il me reste à être plus chanceux pour les tirages des positions sur la grille de départ, » de conclure le pilote heureux de sa performance et de celle de l’équipe.

Félix Roy

Félix Roy se sent lui aussi à l’aise à Granby. Parti 6e pour la finale de 50 tours, il glisse jusqu’à la 11e place avant de remonter et terminer en 8e place. « Ma voiture méritait plus qu’une 8e place, l’absence de neutralisation nous a enlevé des chances de de doubler lors des relances toujours serrées. J’aime le tracé et j’ai réussi à remporter le titre de Recrue de l’année avec une bonne avance sur le second et terminer 7e au championnat pour la saison, » toujours selon le nouveau champion.

À Drummond le samedi soir, la 91 de Félix cafouillait en sortie de virage en première sortie et en qualification. Réparée pour la finale, la voiture marchait du feu de dieu, alors que Félix remontait de la 11e place sur la grille jusqu’à une 8e place brillante pour la course, et à la 6e place pour le titre 2022.

À Cornwall le dimanche soir, Félix retrouve une machine idéale avec des réglages super-efficaces, une mécanique pétante de santé et obtient trois top 10 au final : de 4e à la période de chauffe de 3 tours, puis 7e sur une demi-finale de 10 tours, et la 9e place contre les 25 concurrents lors de la finale de 100 tours.

« La chimie fonctionnait à merveille, la mécanique était parfaite, et tous les petits changements aux réglages au fil de la soirée ont payé. Presque magique ! » selon le pilote heureux de sa soirée.

Martin Roy

« En plus des objectifs sportifs, je visais aussi des objectifs de gestion et de professionnalisme pour la saison : que les voitures soient de plus en plus vite au fil de la saison, que Steve Morin (le nouveau chef d’équipe) s’adapte rapidement à nos deux jeunes pilotes et eux à lui, que les voitures (modifiés et Gros Bloc) soient fiables à 100%, et que tout le monde communique facilement et travaille en équipe ! Je crois que nous avons réalisé tous ces objectifs et dépassé mes expectatives. Nous passons maintenant à la planification pour 2023 ! » déclarait un propriétaire d’équipe comblé !

Prochaines courses

Vendredi, 16 septembre – RPM Speedway

Samedi, 10 septembre – Drummondville, Soirée des champions

Dimanche, 11 septembre – Cornwall

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

HOMMAGE AUX PARTISANS ET FIN DE SAISON POUR LES AIGLES DE TROIS-RIVIÈRES

En effet, les Aigles de Trois-Rivières viennent de terminer leur saison 2022 en s’inclinant 8 à 4 contre les Boulders de New-York au stade Quillorama.

D’abord, ce sont les oiseaux qui ont ouvert le pointage en deuxième manche avec deux points produits plus précisément à la sixième manche.

Cependant, ils n’ont pu contenir les visiteurs qui ont répliqué avec cinq points dès la troisième manche.

Par la suite, ces derniers ont poursusivi en ajoutant deux points en cinquième manche, alors que les Aigles ont réussi un seul point en septième manche pour s’avouer vaincus finalement.

Au cours de la même partie à la sixième manche, un hommage de salutations a été rendu au joueur arrêt-court  Raphael  Gladu, suite à l’annonce de sa retraite à la fin de saison.

Aussi, à l’issue de la partie, les Aigles ont rendu hommage aux partisans en les invitant à salueur leurs idoles sur le terrain dont Gladu évidemment en cette fin de saison en dents de scie, mais avec des spectateurs assidus et  enthousiastes malgré tout!.

Nous avons d’ailleurs recueilli les commentaires du président René Martin avec un certain optimisme en dépit des circonstances:

(Photos-Texte audio: André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca))

Image

JOUR DE MATCH 🏟 À SHAWI!

Nos Cascades Go Sport feront face à l’élimination ce soir alors qu’ils reçoivent le Big Bill de Coaticook à 20h15 au Parc Réal-Dufresne. Coaticook mène cette série 3 à 1.

🎫 Billets : CascadesShawinigan.com

🏟 18:30 – Ouverture de la billetterie

⚾ 20:15 – PLAY BALL!

Le vétéran Alexandre Janelle-Gagnon est l’homme de confiance du gérant Jean-Philippe Lemay au monticule ce soir.   De son côté, le gérant du Big Bill Jonathan Breton envoie dans la mêlée Alexandre Pharand.

LA MAURICIE DERRIÈRE NOS CASCADES 👏 🎺

Aidez-nous à faire en sorte que la saison de baseball se poursuive dans la région en encourageant bruyamment nos Cascades Go Sport! Apportez des objets qui font du bruit et faites vous entendre tout au long du match!

#ENSEMBLE

NB: Publi Reportage

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

LE DUO LAJOIE-DAVIS VAINQUEUR DE LA 89IÈME CLASSIQUE DE CANOTS DE LA MAURICIE

C’est maintenant officiel, c’est le duo Steve Lajoie et Mike Davis qui a remporté les grands honneurs de la 89ièmr Classique internationale de Canots de la Maurice, suite aux trois étapes de La Tuque àa Trois-Rivières.

Ce fut en effet, une lutte serrée du début à la fin, même si le vent était quelque peu dérangeant à certains moments surtout contre le duo Guillaume Blais et Jimmy Pellerin.

Il est à à remarquer que c’était la douzième victoire pour le trifluvien et que quelques canotiers ont abandonné tout au cours de la compétition.

Il est intéressant de souligner que les spectateurs étaient au rendez-vous tout au cours du parcours à la grande satisfaction de l’organisation qui prépare déjà la 90ième édition .

Écoutons les commentaires du président Yvon Laplante:

Voici ls 10 premières positions:

Position Canot Sous-Catégorie Âge Compétiteurs
Étape 1 Étape 2 Étape 3 Cumulatif
1 9 31 / 46 Mike Davis / Steve Lajoie 06:27:07 03:30:28,265 02:58:58 12:56:33
2 2 36 / 30 Guillaume Blais / Jimmy Pellerin 06:27:44 03:30:28,723 02:58:54 12:57:07
3 3 24 / 45 Louis-Simon Pruneau / Serge Pagé 06:28:18 03:31:35 03:01:53 13:01:46
4 5 23 / 33 Christophe Marchand / Weston Willoughby 06:27:52 03:41:05 02:59:10 13:08:07
5 27 31 / 43 Christian Charrette / Pierre-Olivier Quesnel 06:40:11 03:33:30 03:01:51 13:15:32
6 4 mixte 34 / 27 Sarah Lessard / Christophe Proulx 06:40:54 03:39:17 03:06:16 13:26:27
7 14 mixte 30 / 33 Eve Chamberland / Francis Trudel 06:41:36 03:42:36 03:06:04 13:30:16
8 11 24 / 59 Jérémy Léveillé / Guy Rousseau 06:49:33 03:38:17 03:06:00 13:33:50
9 17 32 / 36 Joël Lamontagne / Guillaume Lamontagne 06:49:41 03:43:03 03:06:36 13:39:20
10 26 24 / 39 Florian Haskerkehrer / Réal Carrière 06:49:59 03:43:50 03:06:04 13:39:53

(Photo-Audio: André Butch Bouchard: albp@sympatico.ca)

LOUIS-PHILIPPE DUMOULIN AU PIED DU PODIUM LORS DU « WEATHERTECH 200 »

(Photo: Mathew Maner)
Événement« WeatherTech 200 » – 3.957 kilomètres – 4 septembre 2022
CircuitCanadian Tire Motorsport Park (Clarington, Ontario) – Routier
Date / diffusionTSN (horaire à venir) et RDS Samedi, 24 septembre à 14h HNE
Départ / arrivée6e | 4e
Résultatshttps://www.racing-reference.info/season-stats/2022/T/

Clarington, (Ontario, Canada), le 4 septembre 2022. Louis-Philippe Dumoulin et l’équipe #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare ont tiré leur épingle du jeu ce dimanche en signant la 4e position lors du WeatherTech 200 au Canadian Tire Motorsport Park.

Dès la séance d’essais samedi matin, Louis-Philippe Dumoulin s’est imposé parmi les pilotes les plus rapides inscrivant le 3e chrono. Sixième lors de la séance de qualification tenue samedi soir, le peloton était très serré avec seulement un écart de 0.4 dixième séparant Louis-Philippe Dumoulin de la pole position. « Notre voiture était réglée afin d’être optimale sur une longue distance. » Effectivement, l’épreuve au Canadian Tire Motorsport Park comprend 51 tours, c’est entre autres pourquoi les équipes préparent des voitures permettant aux pilotes de dominer en fin de course.

Pari gagné pour Louis-Philippe Dumoulin alors que le pilote de la voiture #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare a terminé l’épreuve au pied du podium lors d’une course à la hauteur habituelle du tracé ontarien qui est toujours l’hôte de spectacles enlevants.

Louis-Philippe Dumoulin débute son ascension dès les premiers tours. Une neutralisation lui permet de rentrer aux puits pour ravitaillement et pneus. Repartant en 13e position, il se faufile jusqu’aux meneurs, profitant du brasse camarade entre ceux-ci pour remonter le peloton qui reste serré.

En fin de course, les yeux étaient rivés sur Louis-Philippe Dumoulin et le #18 qui ont connu une bataille propre. Le #17 s’est invité à la partie et au 45e tour, Louis-Philippe Dumoulin a eu raison sur le #18.

« Nous souhaitions gagner davantage de positions sur les relances, » de dire Louis-Philippe Dumoulin après l’épreuve. « Nous nous sommes battus trop longtemps avec le #18 et lorsque le dépassement a été complété, nous avons pris de l’avance et gagné une position. »

Il poursuit en expliquant que, « s’il y avait eu un tour de plus, nous aurions pu terminer sur le podium. Nous avions la vitesse pour nous battre avec les voitures qui ont gagné. » Louis-Philippe Dumoulin a dépassé le #20 avec trois tours à faire à la course.

Il a tenu à souligner l’excellent travail des équipiers de Dumoulin Compétition ; « je suis fier de notre équipe, nous avons fait des arrêts aux puits efficaces. Nous reviendrons plus forts l’an prochain, car nous n’avons pas terminé, » conclut le pilote qui a toujours soif de victoires.

Dernière épreuve de la saison : Delaware Speedway (Delaware, Ontario – 25 septembre 2022)

Les équipiers s’affairent à préparer la voiture #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare pour le circuit ovale du Delaware Speedway qui clôturera la saison 2022 de la série NASCAR Pinty’s. Soyez des nôtres pour cette épreuve qui promet d’offrir une finale haute en action.

« Passion – Performance – Partenariats »

(André Butch Bouchard: albp@sympatico.c)